Canal-U

Mon compte

Institut d'astrophysique de Paris

L'Institut d'astrophysique de Paris (IAP) est une Unité Mixte de Recherche (UMR 7095) de l'Université Pierre et Marie Curie et du Centre national de la recherche scientifique (CNRS). L'IAP est devenu un Observatoire des Sciences de l'Univers en décembre 2005, ce qui lui confère le rang d'École Interne au sein de l'Université Pierre et Marie Curie.

Laboratoire d'interface entre deux disciplines, l'IAP regroupe des astrophysiciens du secteur des sciences de l'Univers et des physiciens théoriciens du secteur des sciences physiques et mathématiques. Les recherches conduites à l'IAP portent sur les domaines de pointe de l'astrophysique : la formation des systèmes planétaires et la recherche de planètes extrasolaires, la physique stellaire, l'évolution des galaxies, les structures à grande échelle, la cosmologie observationnelle et théorique, la physique de l'Univers primordial et les phénomènes d'énergie extrême.

Les chercheurs de l'IAP sont des observateurs, des modélisateurs et des théoriciens. Leurs recherches s'appuient sur de grands programmes observationnels, des calculs numériques intensifs, ou des calculs analytiques poussés. L'IAP compte environ 150 chercheurs, ingénieurs, techniciens, administratifs, post-doctorants et doctorants, et accueille régulièrement de nombreux stagiaires et visiteurs étrangers.

Il héberge le Master 2 spécialité « Astronomie, Astrophysique et Ingénierie Spatiale », ainsi que l'antenne UPMC de l'École Doctorale d'Astronomie et d'Astrophysique d'Île-de-France (ED 127). Il entretient des liens de partenariat privilégiés avec l'Observatoire de Paris, situé sur le même campus. Depuis 1988, il héberge le secrétariat général de l’Union Astronomique Internationale (UAI). L'IAP participe activement à la diffusion de la science, en particulier par l'organisation de conférences publiques chaque premier mardi du mois. Il organise également de nombreux séminaires, des colloques internationaux et des cours spécialisés.

Note : jusqu'en 2014, les conférences publiques de l'IAP étaient filmées en partenariat avec le CERIMES. Vous pouvez donc également retrouver les vidéos de ces conférences sur le site Canal-U/CERIMES :

http://www.canal-u.tv/producteurs/cerimes/les_conferences_de_l_institut_d_astrophysique_de_paris_iap

Pour vous abonner au podcast de Institut d'astrophysique de Paris, cliquez sur l’icône de votre lecteur favori :

Liste des programmes

La construction du plus grand télescope au monde a débuté dans le désert d'Atacama au Chili. Ce télescope européen aura un miroir principal de 39 mètres de diamètre, constitué de plus de 700 segments individuels. La construction et la mise en opération de ce miroir, ainsi que de nombreux autres ...
Au-delà de Neptune, le Système solaire est une vaste zone qui a gardé la mémoire de la formation, comme par exemple la migration primordiale des planètes ou la composition initiale du disque proto-planétaire. Dans ce contexte, la technique d'occultation stellaire est un outil puissant pour étudier les objets trans-neptuniens, en ...
Après avoir exploré l'Univers dans toutes les couleurs du visible et de l'invisible, après avoir repoussé les limites de l'Univers observable jusqu'à l'aube des premières lumières cosmiques, un autre invisible s'impose aux astrophysiciens. Une part invisible qui se révèle par ses effets sur la dynamique de l'Univers, de ses galaxies, ...
Si le dix-huitième siècle fut celui des Lumières, les suivants ont peut-être été, moins idéalement et plus concrètement, ceux de la lumière, dont la science a pu explorer la nature profonde. Des concepts nouveaux ont été forgés pour en révéler la nature quantique, transcendant de classiques oppositions (onde/corpuscule). Après des ...
Il y a cent ans avait lieu ce que l'on pourrait appeler la première expérience physique spatiale : Victor Hess embarquait un électroscope à bord d'un ballon et mesurait un flux de particules extra-terrestres qui nous bombarde continuellement et qui fut baptisé alors "rayonnement cosmique". Depuis leur découverte, les rayons cosmiques tour à tour nous intriguent et éclairent nos pas dans la ...
En moins de 30 ans, les télescopes les plus remarquables ont découvert des galaxies superlointaines et donc super-massives (environ mille milliards de soleils) détectées à plus de 13 milliards d'années-lumière de nous (redshift z>9) ! Plus surprenant encore, des trous noirs supermassifs (équivalent à 1 milliard de soleils) sont découverts ...
Le secteur spatial connaît aujourd'hui des évolutions considérables. L'Europe est toujours la deuxième puissance spatiale mondiale mais le contexte est en train de changer radicalement, avec deux défis majeurs.D'une part, la transformation profonde du secteur spatial aux Etats-Unis, avec l'apparition de nouveaux acteurs, venus du monde de l'Internet, qui appliquent ...
Les détecteurs d'ondes gravitationnelles de la collaboration LIGO/VIRGO ont observé les signaux gravitationnels de la coalescence de systèmes binaires de trous noirs stellaires massifs à des grandes distances en astronomie. Cette découverte majeure, 100 ans après la formulation de la relativité générale par Einstein, ouvre la voie à une nouvelle ...
C'est une banalité de rappeler que la société est gouvernée actuellement par le capital et l'internet. Cette mutation a des conséquences sur la science et sur la diffusion des connaissances : celle-ci est tombée à un niveau alarmant dans des medias gouvernés par l'audimat et le sensationnalisme, en particulier à la télévision. La frontière ...
Le satellite Herschel, lancé en mai 2009, a fini sa mission depuis deux ans. Mais c'est loin d'être la fin de cette grande aventure scientifique car l'analyse des données récoltées durera encore des années. Dédié a l'observation du ciel dans les longueurs d'onde de l'infrarouge lointain (70 à 500 microns), ...
 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte