Canal-U

Mon compte

Maison européenne des sciences de l'homme et de la société

La Maison européenne des sciences de l'homme et de la société (MESHS) appartient au Réseau national des Maisons des sciences de l'homme. Elle est une unité de recherche et de service placée sous la tutelle du CNRS (USR 3185) et des différents établissements d’enseignement supérieur des Régions Nord-Pas-de-Calais et Picardie. Elle structure et valorise la recherche en SHS dans les Régions Nord-Pas-de-Calais et Picardie, elle crée des passerelles entre les sciences dites « dures » et les sciences humaines et sociales et favorise le dialogue entre recherche et monde socio-économique. Elle constitue également une opération structurante du Pôle régional d'enseignement supérieur, université Lille Nord de France.
Direction : Martine Benoit, professeur d'histoire des idées et germaniste à l'Université Lille 3

Pour vous abonner au podcast de Maison européenne des sciences de l'homme et de la société, cliquez sur l’icône de votre lecteur favori :

Liste des programmes

Conférence de Sophie Wahnich, animée par Alain Cambier Dans le cadre du 9e Printemps des sciences humaines et socialesLa liberté de penser, d’opiner, de voter, conduit en 1789 chaque individu à pouvoir faire pencher la balance politique hors des carcans de la société d’ordre et ...
Table ronde organisée par la MESHS et Citéphilo le mercredi 13 novembre 2013, de 18h à 20h.LE JEU AVEC LE NOM est une tradition ancienne. Depuis Ulysse (mon nom est personne) et l'énigmatique personnage d'Homère (est-ce vraiment quelqu'un ?) aux hétéronymies de Pessoa en passant par l'expression d'un droit artistique ...
L'eau est une ressource rare et précieuse à l'échelle de la planète. Si certains pays ou régions cependant ne semblent pas en manquer, elle n'en demeure pas moins une ressource fragile dont la gestion ne va pas sans poser de nombreuses questions aussi bien éthiques que politiques et environnementales. La ...
Ivar Ekeland — Sommes-nous rationnels ? La théorie économique moderne repose sur l’hypothèse que les individus sont rationnels en un sens très précis : ils choisissent les meilleurs moyens pour atteindre leurs objectifs, et ils savent que les autres sont comme eux. Est-ce vrai ? Peut-on concevoir des ...
Alain Desrosières — Avant, pendant et après : l’argument statistique dans le processus de décision La statistique n’est pas seulement une aide à la décision. Elle est elle-même le produit d’une cascade de décisions préalables : choix et définition des variables, construction de nomenclatures, codage des cas douteux, ...
Thomas Boraud — Et le vainqueur emporte la mise ! La prise de décision résulte de phénomènes de compétition entre plusieurs réseaux neuronaux distribués.Les corrélats neuronaux des processus de décisions sont un des enjeux majeurs des neurosciences de cette décennie. Depuis une dizaine d’années, plusieurs disciplines, parmi lesquelles les neurosciences, la ...
Pierre-Marc De Biasi — L’(in)achèvement du texte : fiction critique et processus génétiques   « FINI! mon vieux! — Oui, mon bouquin est fini! (...) Je suis à ma table depuis hier, 8 heures du matin. — La tête me pète. N’importe ! J’ai un fier poids de moins sur l’estomac. »Quand Flaubert écrit ...
Alain-Charles Masquelet — Les ressorts du jugement médical   Nombreuses sont les tensions conflictuelles qui quadrillent le champ de la médecine contemporaine : perspectives prométhéennes des thérapeutiques et insatisfaction grandissante des patients, rationalisation technoscientifique et surgissements éthiques, hyperspécialisation et individuation…Comment dès lors, au travers de ces injonctions paradoxales, peut se forger une ...
La question de la décision se situe, en politique comme dans d’autres domaines, en cet endroit critique où la théorie et les principes rencontrent l’action et l’incertitude de son inscription dans le réel. Tout avait été pensé, mais... dira-t-on. La décision est un point de passage et ...
Jean-François Chanet — Guerre et décision politique à l’âge des armées nationales   Chacun connaît la formule de Clausewitz selon laquelle la guerre est « la continuation de la politique par d’autres moyens ». En partant du regain d’intérêt pour la pensée de Clausewitz qui se manifeste dans plusieurs domaines des sciences ...
 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte