Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 9
Label UNT Conférences

le (1h21m26s)

Chimie polluante, chimie non-polluante et chimie dépolluante

L'image de la Chimie comme source de toutes les pollutions est partiellement vraie, et ceci depuis fort longtemps. Métallurgie du plomb dans l'Antiquité, usage de cosmétiques toxiques pendant la Renaissance, empoisonnement d'utilisateurs de pesticides puissants, rejets odorants ou toxiques... Les exemples abondent de cette chimie Noire, ou Brune, ou même Rouge. Après en avoir fait un catalogue incomplet, je montrerai que ces abus ont conduit à une chimie non-polluante, fondée dans l'idéal sur l'absence de rejets toxiques, mais surtout sur la maîtrise des rejets inévitables. Nous en sommes au développement de la Chimie Verte. Je montrerai ensuite que l'ensemble des ...
Voir la vidéo
Vidéocours

le (55m19s)

h-Les risques scientifiques et technologiques

Dans ce cours, Olivier Clain explique les risques engendrés par l'évolution de la science et de la technique. Il s'appuie essentiellement sur la technoscience qui aide au dévoilement de risques encore inconnus. Il aborde successivement : la nouveauté de la société technologique, la construction scientifique du risque, la position des acteurs sociaux devant le risque technologique et la perception du risque et des attitudes éthiques.GénériquePrésentation : Bureau de l'enseignement à distance Université Laval Collaboration : Département de Sociologie Université Laval Responsable du cours : Olivier Clain Département de Sociologie Université Laval Assistant de recherche : Monique Fourrier Martin Meunier Marc ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (46m53s)

Entretien avec Barbara Kingsolver

Romancière, nouvelliste, essayiste et poète, Barbara Kingsolver revendique le titre "d'artiste politique", traduisant ainsi le caractère engagé de sa littérature. Ayant vécu dans son enfance au Congo et sur l'île de Ste Lucie, Barbara Kingsolver a par ailleurs des origines Cherokee, ce qui représentent autant d'influences sur sa production littéraire où se reflète sa vision originale du monde, multiculturelle et syncrétique.En outre, Barbara Kingsolver se distingue de beaucoup de ses contemporains par sa formation de naturiste qu'elle conjugue avec un optimisme profond, inspiré par la contemplation de la Nature et qui donne lieu à un certain mysticisme scientifique. Enfin, éminemment ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h10m15s)

L'hôpital de demain

Que sera l'hôpital de demain ? Répondre à cette question relève de la présomption, il s'agit d'un exercice difficile. Quand on parle de l'hôpital, de quoi parle-t-on ? Les hôpitaux ne constituent pas une famille homogène. Développer un point de vue à valeur générale sur des établissements différents par leur histoire, par leur taille et leur environnement est un peu réducteur. Le monde de l'hôpital est le monde de la complexité, qui met en relation trois formes de constructions fortement imbriquées : l'architecture des technologies, l'architecture du système d'information et de communication et celle, plus complexe, des relations humaines. Il ...
Voir la vidéo
Label UNT Entretiens

le (1h55m53s)

Introduction à une socio-anthropologie des marchés

Une coproduction Université Paul Verlaine-Metz / Université Ouverte des HumanitésPremière partie de la Grande Leçon « La sociologie peut-elle aider à comprendre l’économie ? ». Les auteurs vous proposent de rencontrer le sociologue Jean-Yves Trépos pour une introduction à la socio-anthropologie des marchés.L'approche socio-anthropologique du marché qui est présentée ici, tout en se situant par rapport à certaines théories usuelles, économiques, voire sociologiques (notamment ce qu'on appelle la Nouvelle Sociologie Economique), cherche surtout à combiner ce qui fait le point fort des approches sociologiques récentes (le caractère construit et encastré du marché) et ce qui fait le point fort de ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h3m25s)

Quelles sources d'énergie d'ici à 2050 ?

La production d'énergie mondiale atteint 10 milliards de tonnes équivalent pétrole (tep) chaque année. Elle est assurée essentiellement par du pétrole, du gaz et du charbon, de façon très inégalitaire au niveau de la planète. Si les pays riches gaspillent, de nombreux pays en voie de développement et très peuplés tendent légitimement à augmenter massivement leur consommation dans les décennies à venir. Les scénarios énergétiques prévoient une augmentation de 50 à 300% de la production mondiale d'énergie d'ici 2050. Il est d'ores et déjà évident qu'une telle augmentation ne pourra se faire sur le modèle actuel, basé sur les énergies ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte