Canal-U

Mon compte
CERIMES

Figures divines et démoniaques : les Ôtsu-e, peintures populaires du Japon de l’époque d’Edo


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="http://www.canal-u.tv/video/cerimes/embed.1/figures_divines_et_demoniaques_les_otsu_e_peintures_populaires_du_japon_de_l_epoque_d_edo.5924?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Auteur(s) :
MARQUET Christophe

Producteur Canal-U :
CERIMES
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

Figures divines et démoniaques : les Ôtsu-e, peintures populaires du Japon de l’époque d’Edo

Figures divines et démoniaques : les Ôtsu-e, peintures populaires du Japon de l’époque d’Edo
Les Ôtsu-e, ou « images d’Ôtsu », sont un genre de peinture populaire qui se développa au Japon à l’époque d’Edo, à partir du xviie siècle. Vendues aux pèlerins et aux voyageurs au relais d’Ôtsu près de Kyôto, ces images anonymes au style enlevé puisèrent d’abord dans l’iconographie bouddhique, avant de devenir des peintures profanes à caractère auspicieux ou satirique. Longtemps oubliées, elles furent redécouvertes dans les années 1920 grâce au mouvement de défense des « arts populaires » (mingei) et elles ont été l’objet depuis de nouvelles interprétations. Cette conférence retracera l’histoire et interrogera le sens de cette imagerie japonaise encore mal connue en Occident, où se côtoient figures divines et démoniaques issues des croyances populaires.

  •  
  •  
    Date de réalisation : 3 Décembre 2009
    Durée du programme : 75 min
    Classification Dewey : Les arts
  •  
    Catégorie : Conférences
    Niveau : Tous publics / hors niveau
    Collections : Conférences de l'EFEO (Ecole Française d'Extrême Orient)
    ficheLom : Voir la fiche LOM
  •  
    Auteur(s) : MARQUET Christophe
    Réalisateur(s) : EFEO Ecole Française d'Extrême Orient
  •  
    Langue : Français
    Mots-clés : archéologie, Indonésie
 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

 The temples and ritual sites of the walled Pyu cities of Burma
 De la brique à la ville à Hariharâlaya : considérations sur la première capitale angkorienne
 Décrire, interroger, convaincre : les figures de la vie ordinaire dans l'imagerie vietnamienne
 Le temps en image : le calendrier chinois du IXe siècle à nos jours
 New Year Prints from Yangliuqing during the 1930s
 Late-Ming Erotic Book Illustrations and the Origins of Ukiyo-e Prints
 Des villages à la ville: le temple dans l'espace urbain moderne de l'Asie du Sud-Est
 Nail of the World: mandalas and axes in ancient Java
 The Mosque below the Winds : Religious Architecture in the Malay world
 D'un statut l'autre : du Japon à l'Europe, destins multiples de l'estampe ukiyo-e
 Place, Power and People: Temple and City in Southeast Asia as a Cultural Region
 Angkor Thom, de la Cité des dieux à l’horizon urbain : archéologie d’une mise en scène
 Refashioning space: The Shwedagon in British Burma (Myanmar)
 L’art du bâtisseur au XIe siècle à Angkor : Échecs et innovations
 La montagne dans la ville : variations malaises et indochinoises
 L'art bouddhique au Champa, influences et spécificité
 Les ornements de la Cité d’Allégresse. Une illustration moderne du Sûtra du Lotus au Japon
 Interrelationships between the temples of Central Java
 New discoveries in the Buddhist art of South India...
 The Buddha’s Nirvana and Medieval Chinese Relic Deposits
 La femme et le serpent
 Providing for the Buddha: monastic centres in Eastern India
 La roue de la vie dans les temples bouddhiques
 De Bodhgayā à Kukkuteśvara: La grotte-sanctuaire coréenne de Seokguram et les inspirations indiennes
 Paharpur, le plus grand monastère bouddhique d’Asie du Sud
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte