Canal-U

Mon compte
Université de Bordeaux - SAM

Le rôle de l'œnologue vis-à-vis de la sécurité alimentaire et du vin


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="http://www.canal-u.tv/video/universite_de_bordeaux/embed.1/le_role_de_l_nologue_vis_a_vis_de_la_securite_alimentaire_et_du_vin.14203?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Auteur(s) :
PAYON Cyril

Producteur Canal-U :
Université de Bordeaux - SAM
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

Les chapitres


Le rôle de l'œnologue vis-à-vis de la sécurité alimentaire et du vin

VIN ET SECURITE ALIMENTAIRE / Faire face aux nouvelles exigences

12e Matinée des Œnologues

Cyril Payon

Etre œnologue au XXIe siècle, c’est être le garant de la mise en application des missions qui lui ont été allouées par son titre. Mais aussi, c’est être le garant de l’accompagnement du vigneron et de la filière viti-vinicole pour offrir au consommateur un vin élaboré selon le respect du Code des pratiques œnologiques. L’Union des œnologues de France travaille afin que l’ensemble de la profession réponde en permanence au niveau d’exigence du métier d’œnologue, pour cela elle œuvre auprès des pouvoirs publics pour devenir une profession réglementée.

1.     1. Définition internationale du titre et de la fonction d’œnologue

-    Adoptée à la 56e Assemblée générale de l'Office international de la vigne et du vin à Ljubljana (30 août au 4 septembre 1976) et modifiée lors de la 11e Assemblée générale de l’Organisation internationale de la vigne et du vin, Bucarest, le 7 juin 2013 (résolution OIV-ECO 492- 2013);

-    Décide et recommande aux États-membres de s’assurer : que l’œnologue soit défini comme un expert possédant les compétences acquises au cours d’une formation académique spécifique pluriannuelle de niveau universitaire diplômante1 qui lui permettent d’exercer l’ensemble des quatre métiers définis par les résolutions de l’OIV et qu’il soit capable lors des phases suivantes, de prendre en charge la majorité si ce n’est pas la totalité des tâches s’y rapportant : production de raisin, transformation de raisin, production de vin, contrôle de la production, commercialisation et adaptation des produits au marché.

2.     2. Extrait du Code de déontologie

L’œnologue doit s’attacher à résoudre toute question relevant de sa compétence dans le respect des lois et règlements. Indépendance et qualification professionnelle sont les exigences premières de sa fonction.

L’œnologue assume la pleine responsabilité que lui imposent la loi et les contrats qu’il souscrit librement. Cette responsabilité est indissociable de la dignité professionnelle. Elle recouvre celle de son personnel lorsque celui-ci exécute ses ordres.

3.     Travail sur une profession réglementée

-    Les œnologues par leur communication envoient un message clair sur le vin, ses constituants, ses intrants.

-    Les œnologues assument leurs actes, leurs conseils dans le cadre de leur mission et dans le respect de la règlementation.

-    Les œnologues assurent la sécurité de leur intervention à travers le produit vin.

-    Les œnologues doivent justifier d’une formation permanente autour de la filière vitivinicole.

-    Défense du titre de l’œnologue : lutte contre l’usurpation.

4.     Cellule de crise

Mise en place d’un réseau français et européen afin de répondre à des problèmes d’attaque, de communication, de fraude… autour du produit vin pour avoir une communication organisée et concertée.


Cyril Payon

Etre œnologue au XXIe siècle, c’est être le garant de la mise en application des missions qui lui ont été allouées par son titre. Mais aussi, c’est être le garant de l’accompagnement du vigneron et de la filière viti-vinicole pour offrir au consommateur un vin élaboré selon le respect du Code des pratiques œnologiques. L’Union des œnologues de France travaille afin que l’ensemble de la profession réponde en permanence au niveau d’exigence du métier d’œnologue, pour cela elle œuvre auprès des pouvoirs publics pour devenir une profession réglementée.

1.     Définition internationale du titre et de la fonction d’œnologue

-    Adoptée à la 56e Assemblée générale de l'Office international de la vigne et du vin à Ljubljana (30 août au 4 septembre 1976) et modifiée lors de la 11e Assemblée générale de l’Organisation internationale de la vigne et du vin, Bucarest, le 7 juin 2013 (résolution OIV-ECO 492- 2013);

-    Décide et recommande aux États-membres de s’assurer : que l’œnologue soit défini comme un expert possédant les compétences acquises au cours d’une formation académique spécifique pluriannuelle de niveau universitaire diplômante1 qui lui permettent d’exercer l’ensemble des quatre métiers définis par les résolutions de l’OIV et qu’il soit capable lors des phases suivantes, de prendre en charge la majorité si ce n’est pas la totalité des tâches s’y rapportant : production de raisin, transformation de raisin, production de vin, contrôle de la production, commercialisation et adaptation des produits au marché.

2.     Extrait du Code de déontologie

L’œnologue doit s’attacher à résoudre toute question relevant de sa compétence dans le respect des lois et règlements. Indépendance et qualification professionnelle sont les exigences premières de sa fonction.

L’œnologue assume la pleine responsabilité que lui imposent la loi et les contrats qu’il souscrit librement. Cette responsabilité est indissociable de la dignité professionnelle. Elle recouvre celle de son personnel lorsque celui-ci exécute ses ordres.

3.     Travail sur une profession réglementée

-    Les œnologues par leur communication envoient un message clair sur le vin, ses constituants, ses intrants.

-    Les œnologues assument leurs actes, leurs conseils dans le cadre de leur mission et dans le respect de la règlementation.

-    Les œnologues assurent la sécurité de leur intervention à travers le produit vin.

-    Les œnologues doivent justifier d’une formation permanente autour de la filière vitivinicole.

-    Défense du titre de l’œnologue : lutte contre l’usurpation.

4.     Cellule de crise

Mise en place d’un réseau français et européen afin de répondre à des problèmes d’attaque, de communication, de fraude… autour du produit vin pour avoir une communication organisée et concertée.

LE VIN ET SECURITE ALIMENTAIRE / Faire face aux nouvelles exigences

12e Matinée des Œnologues

>> Le rôle de l’œnologue vis-à-vis de la sécurité alimentaire et du vin

Cyril Payon

Etre œnologue au XXIe siècle, c’est être le garant de la mise en application des missions qui lui ont été allouées par son titre. Mais aussi, c’est être le garant de l’accompagnement du vigneron et de la filière viti-vinicole pour offrir au consommateur un vin élaboré selon le respect du Code des pratiques œnologiques. L’Union des œnologues de France travaille afin que l’ensemble de la profession réponde en permanence au niveau d’exigence du métier d’œnologue, pour cela elle œuvre auprès des pouvoirs publics pour devenir une profession réglementée.

1.     Définition internationale du titre et de la fonction d’œnologue

-    Adoptée à la 56e Assemblée générale de l'Office international de la vigne et du vin à Ljubljana (30 août au 4 septembre 1976) et modifiée lors de la 11e Assemblée générale de l’Organisation internationale de la vigne et du vin, Bucarest, le 7 juin 2013 (résolution OIV-ECO 492- 2013);

-    Décide et recommande aux États-membres de s’assurer : que l’œnologue soit défini comme un expert possédant les compétences acquises au cours d’une formation académique spécifique pluriannuelle de niveau universitaire diplômante1 qui lui permettent d’exercer l’ensemble des quatre métiers définis par les résolutions de l’OIV et qu’il soit capable lors des phases suivantes, de prendre en charge la majorité si ce n’est pas la totalité des tâches s’y rapportant : production de raisin, transformation de raisin, production de vin, contrôle de la production, commercialisation et adaptation des produits au marché.

2.     Extrait du Code de déontologie

L’œnologue doit s’attacher à résoudre toute question relevant de sa compétence dans le respect des lois et règlements. Indépendance et qualification professionnelle sont les exigences premières de sa fonction.

L’œnologue assume la pleine responsabilité que lui imposent la loi et les contrats qu’il souscrit librement. Cette responsabilité est indissociable de la dignité professionnelle. Elle recouvre celle de son personnel lorsque celui-ci exécute ses ordres.

3.     Travail sur une profession réglementée

-    Les œnologues par leur communication envoient un message clair sur le vin, ses constituants, ses intrants.

-    Les œnologues assument leurs actes, leurs conseils dans le cadre de leur mission et dans le respect de la règlementation.

-    Les œnologues assurent la sécurité de leur intervention à travers le produit vin.

-    Les œnologues doivent justifier d’une formation permanente autour de la filière vitivinicole.

-    Défense du titre de l’œnologue : lutte contre l’usurpation.

4.     Cellule de crise

Mise en place d’un réseau français et européen afin de répondre à des problèmes d’attaque, de communication, de fraude… autour du produit vin pour avoir une communication organisée et concertée.

  •  
  •  
    Date de réalisation : 14 Février 2014
    Durée du programme : 17 min
    Classification Dewey : Diététique. Sécurité alimentaire, Vin (technologie des boissons)
  •  
    Catégorie : Conférences
    Niveau : Tous publics / hors niveau, Formation continue
    Disciplines : Agro-alimentaire , Santé publique environnement et société
    Collections : 12e matinée des Œnologues
    ficheLom : Voir la fiche LOM
  •  
    Auteur(s) : PAYON Cyril
    producteur : Université de Bordeaux - Service Audiovisuel et Multimédia
    Réalisateur(s) : Université de Bordeaux - Service Audiovisuel et Multimédia
    Editeur : Université de Bordeaux - Service Audiovisuel et Multimédia
  •  
    Langue : Français
    Mots-clés : sécurité alimentaire, aérocontamination, vin
    Conditions d’utilisation / Copyright : Creative Commons (BY NC)
 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte