Canal-U

Mon compte
Université Lille 2 Droit et Santé

2014 - La culture en Europe : des connaissances partagées


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="http://www.canal-u.tv/video/universite_lille_2/embed.1/2014_la_culture_en_europe_des_connaissances_partagees.14255?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Producteur Canal-U :
Université Lille 2 Droit et Santé
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

Les chapitres


2014 - La culture en Europe : des connaissances partagées

Présentation par le Pr Philippe Roussel

La culture en Europe : des connaissances partagées


• 19 mars 2014 à 18h30

Le sénateur Richard Miller, Docteur en philosophie, a été Président du Parlement wallon et du Parlement de la Communauté française, Ministre des Arts, des Lettres et de l’Audiovisuel de la Communauté Française et échevin de la Ville de Mons.

Il est actuellement député wallon et de la Fédération Wallonie Bruxelles/ Communauté française de l’arrondissement Mons/Borinage et Président de la Commission culture de la Ville de Mons qui sera capitale européenne de la Culture en 2015. Le sénateur Richard Miller est l’auteur de plusieurs livres de nouvelles ainsi que d’ouvrages consacrés à la peinture et à la philosophie.

A l’encontre du discours bien-pensant tendant à faire croire que le vivre-ensemble émergera grâce aux politiques culturelles, il faut rappeler que les cultures ont au contraire toujours été identitaires, opposées à la diversité. Pour dépasser la nature conflictuelle des cultures, il faut définir précisément ce que l’on désigne par « culture » et, sur cette base, montrer comment l’existence d’une Union européenne est le fait politique nouveau dont la culture avait besoin pour sortir de ses replis identitaires et meurtriers.

logo société sciences agriculture et arts


 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.

Bruno 29/03/2014 18h58

Excellente conférence réalisée
par le docteur en Philosophie, Monsieur Richard Miller ! Les vertus de la culture humaniste et universaliste prônant l’ouverture, le respect de l'autre dans ses différences, un socle de valeurs communes, l’apprentissage des langues et de manière générale les conditions d'un mieux ‘’vivre ensemble’’ pourraient idéalement faire l'objet d’un cours commun en Europe de citoyenneté. Cette formation pourrait faire en sorte que notamment s'atténuent les clivages identitaires, incitant au repli sur soi, pour qu'au-delà des divisions chacun puisse, tout en gardant bien entendu son identité culturelle propre, parler un langage commun empreint d'humanisme et d'universalisme. Le repli sur soi est certes le réflexe naturel, mais ''victoire'' à celui qui pourra convaincre du constat que les rivalités à la base de certains clivages ne vont pas disparaître par le repli sur soi, mais vont plutôt perdurer en se répercutant, à chaque fois qu'un repli s'opère, au sein du ''cercle'' ainsi à chaque fois rétréci, ce qui ne résout finalement rien, au contraire... L'enjeu enthousiasmant de cette potentielle formation est d'attiser les ferments d'une dynamique d'un cercle vertueux ...Avec l'enthousiasme et ensemble, tout est possible ! Sans enthousiasme et seul, rien n'est possible !
 

Dans la même collection

FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte