Canal-U

Mon compte
Université Toulouse-Jean Jaurès (Toulouse II-le Mirail)

L'erreur chez Montaigne : introduction / Olivier Guerrier, Anne-Marie Cocula, Véronique Ferrer


Envoyer la page un ami

Copier le code pour partager la vido :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="http://www.canal-u.tv/video/universite_toulouse_ii_le_mirail/embed.1/l_erreur_chez_montaigne_introduction_olivier_guerrier_anne_marie_cocula_veronique_ferrer.17443?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une squence, indiquez le dbut de celle-ci , et copier le code : h m s
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

Les chapitres


L'erreur chez Montaigne : introduction / Olivier Guerrier, Anne-Marie Cocula, Véronique Ferrer

L'erreur chez Montaigne : introduction / Olivier Guerrier, Anne-Marie Cocula, Véronique Ferrer. in colloque organisé par la Société internationale des amis de Montaigne avec la collaboration de l’Université Bordeaux Montaigne (Centre Montaigne-TELEM) et la Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine (MSHA), Bordeaux, 3-5 décembre 2014.

Les Essais de Montaigne apparaissent à bien des égards comme un inventaire des erreurs en tout genre : erreurs des sens ou « de fantasie », « erreurs médicinales », juridiques, philosophiques, religieuses, politiques, voire naturelles, le tout encore fondé sur une pensée de la Chute qui fait de la Créature une errans mus. Cette perspective descriptive, spectatrice, se double d’une perspective critique, qui s’emploie, avant le cartésianisme, à réfléchir sur le statut de l’erreur, mais également son usage : erreur volontaire ou involontaire, « particulière » ou « populaires », rapport à la représentation, au simulacre, au mensonge, mais également gestion de l’erreur par l’institution ou le sujet, avec éventuellement à la clé la reconnaissance, la réparation, la correction. Quel rôle joue l’erreur dans le fonctionnement même du texte des Essais, et dans l’éthique singulière qu’il élabore et pratique. Le procès incessant des leurres du savoir et du pouvoir informe ainsi le mouvement de cette « chasse de connaissance » inédite, et l’image du sujet écrivant et pensant qu’elle doit refléter. Dans un esprit naturellement pluridisciplinaire, ce colloque entend mieux cerner, à partir de l’enquête sur l’erreur, l’œuvre complexe de l’écrivain bordelais. 

 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

 Quelles sont les « quelques lourdes erreurs en [l]a vie » de Montaigne ? / Philippe Desan
 A propos de la traduction erronée de Plutarque par Amyot / Élisabeth Schneikert
 "Straccinò, stracinò, stracciò ou tormentò" ? Encore sur les erreurs (ou prétendues telles) de l’italien de Montaigne / Concetta Cavallini
 De la force à la farce : corriger l’erratum de la violence / Marie-Luce Demonet
 Curiosité et erreurs religieuses / Daniel Ménager
 "Un vrai témoignage de l’humaine imbécillité" : l’erreur et ses formes judiciaires / François Roussel
 Ne pas se tromper d’erreur / André Tournon
 L’erreur des opinions : Montaigne et la polémique anti-protestante / Alexandre Tarrête
 L'essai : un droit à l'erreur théologique / Alain Legros
 La "trouppe errante et desvoyée au sentier de perdition" : l'errance comme référence spatiale de l'erreur / Armelle Andrieux
 La plus universelle et commune erreur des hommes. Présomption et philautie dans "Les Essais" / Blandine Perona
 « Vitieusement et laschement » : faute morale et condition humaine / Telma de Souza Birchal
 Erreur et mensonge, vérité et sincérité : d'Erasme à Montaigne / Bérengère Basset
 « La vérité n'est jamais matière d'erreur » / Olivier Guerrier
 « Mieux s'instruire par fuite que par suite » ou Comment user des erreurs d'autrui / Bernard Sève
 Naturalisation de l'erreur et art d'errer dans les "Essais" / Sylvia Giocanti
 L'erreur philosophique : quête de la connaissance et métaphysique du moi / Joan Lluís Llinàs
 Les passions et les erreurs dans les "Essais". Physiologie, psychologie et éthique / Emiliano Ferrari
 « Il couroit à la mort au deffaut de science ». Montaigne et la logique de la vie / Nicola Panichi
 Les idoles, de Montaigne à Bacon / Thierry Gontier
 « Erreur et estonnement » (Essais II, 30) : de Montaigne à Spinoza / Raffaele Carbone
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte