Canal-U

Mon compte
Université Toulouse-Jean Jaurès (Toulouse II-le Mirail)

Usages et enjeux de l'apophtegme : ouverture / Olivier Guerrier, Bérengère Basset


Copier le code pour partager la vidéo :
<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;padding-top:10px;height:0;overflow:hidden;"><iframe src="http://www.canal-u.tv/video/universite_toulouse_ii_le_mirail/embed.1/usages_et_enjeux_de_l_apophtegme_ouverture_olivier_guerrier_berengere_basset.11344?width=100%&amp;height=100%" style="position:absolute;top:0;left:0;width:100%;height: 100%;" width="550" height="306" frameborder="0" allowfullscreen scrolling="no"></iframe></div> Si vous souhaitez partager une séquence, indiquez le début de celle-ci , et copiez le code : h m s
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

Les chapitres


Usages et enjeux de l'apophtegme : ouverture / Olivier Guerrier, Bérengère Basset

Usages et enjeux de l'apophtegme : ouverture / Olivier Guerrier, Bérengère Basset. In journées d'études Usages et enjeux de l'apophtegme dans les littératures européennes des XVIe et XVIIe siècles, organisées par l'équipe « Littérature et Herméneutique » du laboratoire Patrimoine, Littérature, Histoire (ELH-PLH) à Université de Toulouse-Le Mirail, 2-3 février 2012.

Ces journées d’étude sur l’apophtegme voudraient entreprendre de combler un manque dans les travaux menés sur la littérature gnomique et en proposer, à travers la forme étudiée, un renouvellement. Pourtant bien représenté dans les littératures des XVIe et des XVIIe siècles -qui recueillent en cela l’héritage antique-, l’apophtegme n’a, pour l’heure, fait l’objet d’aucune étude qui prendrait en compte ses caractéristiques et ses enjeux. Ce silence s’explique sans doute par l’incomplétude des définitions qui en sont données et l’ambivalence dans laquelle elles le maintiennent. Les approches modernes ont alors eu tendance à nier sa spécificité pour le fondre dans des formes plus connues l’assimilant tantôt à la sententia, tantôt à la facétie verbale, selon que l’on privilégie son aspect didactique ou ludique. Nous proposons au contraire de prendre acte des contradictions internes à l’apophtegme, d’en faire des éléments de définition pour les interroger et en mesurer les enjeux au sein des ères culturelles dans lesquelles il est pratiqué. Mot d’esprit ou formule quasi oraculaire, relevant de la parrhésia ou de la conversation mondaine, l’apophtegme implique des postures éthiques et philosophiques ambivalentes qui en font toute la richesse. C’est cette fécondité que ces journées d’étude chercheront à dégager en s’intéressant aux différentes pratiques qu’a pu prendre cette forme d’énoncé.

 

commentaires


Ajouter un commentaire Lire les commentaires
*Les champs suivis d’un astérisque sont obligatoires.
Aucun commentaire sur cette vidéo pour le moment (les commentaires font l’objet d’une modération)
 

Dans la même collection

FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte