Canal-U

Mon compte
Audio

Podcasts Vidéos

Pour vous abonner au podcast des vidéos, cliquez sur l’icône de votre lecteur favori :

Liste des programmes

Le sous-titre de la conférence proposée pourrait être : histoire de la découverte de notre place dans l'Univers. Dès les débuts de l'humanité les hommes se sont posés la question de la forme de la Terre, de sa dimension, de la distance à laquelle se trouvent le Soleil, la Lune, ...
À l’échelle de la RBM, un chercheur de l’INECOL rappelle les enjeux du programme et évoque sa désillusion face aux lentes avancées essentiellement liées au manque de financements. Gonzalo Halffter revient sur ce bilan à l’échelle nationale soulignant que si l’écologie, la conservation ou encore les réserves ont été des priorités ...
A l’origine de la préservation du site de Mapimí et emblématique de la réserve, la tortue du <em>bolsón, Gopherus flavomarginatus, est une tortue d’origine marine qui a connu un long parcours d’adaptation au désert comme en témoigne ses conditions de vie et son aire de distribution actuelle. Elle présente aujourd’hui ...
La question de l’eau en zone désertique renvoie généralement vers la limitation des activités contraintes par une ressource réduite. Dans le cas de la RBM, la ressource dépend du climat très irrégulier et des ressources souterraines lentement ou non renouvelables et généralement contaminées par du fluor et de l’arsenic, auxquels ...
Gestionnaire du site de la RBM depuis 2000, la CONANP apparait comme l’acteur privilégié des actions de conservation et d’aide au développement des activités. Son statut lui confère aussi une légitimité dans la prise de décision et son rapport avec les communautés ainsi que la possibilité de mise en œuvre ...
Les travaux d’investigation scientifiques commencent au sein de la réserve dès les années 1976 avec l’installation de la station de recherche INECOL, Institut National d’ECOLogie, puis se renforce au cours des années 1980-90 avec l’implication de l’ORTOM, Office de la Recherche scientifique et technique des Territoires d’Outre-Mer, aujourd’hui IRD, Institut ...
Eduquer à l’environnement est un des principaux objectifs des réserves de biosphère, dans la continuité de leurs objectifs de recherche scientifique et de préservation et développement associé. Dans la Réserve de Mapimí la surfréquentation touristique des années 1980-90 avec ses déchets et prélèvements de tortues ou plantes a très tôt ...
Aujourd’hui l’exploitation du sel constitue avec l’élevage une des deux principales activités au sein de la réserve. Les premières salines connues localement s’implantent vers la fin du XIXème siècle. Il faudra attendre les années 1950 pour voir cette activité prendre de l’ampleur avec l’arrivée de grosses entreprises comme « Peñoles ...
La fréquentation désordonnée de la <em>zona del silencio, zone du silence, des années 1970 a progressivement laissé place à l’organisation d’un tourisme culturel, rural et environnementale, accompagné et respectueux de l’environnement. Ce nouveau tourisme, témoignant d’un fort attachement au lieu, s’appuie sur la mise valeur la richesse naturelle, culturelle et ...
Au cours des dernières décennies, la région a vu se développer une agriculture intensive basée sur l’usage de la ressource en eau souterraine, de denses réseaux d’irrigation et une haute technification, bénéficiant de soutiens agricoles et financiers estadal et fédéral. L’agriculture en temporal, basée sur l’eau pluviale, a quasiment disparue ...
Jusqu’aux années 1950, l’activité et l’occupation agricole sur le site de la future réserve se limitent à quelques haciendas comme celle de la Flor. En 1950 s’amorce une colonisation de la région sous l’impulsion de l’état qui finance l’installation de nouveaux ejidos formés de paysans sans terre déplacés et l’aménagement ...
L’intégration des communautés aux prises de décision et aux actions est un point emblématique des réserves de biosphère. La participation dans le cas de Mapimí s’initie par la présence de la population aux assemblées du Consejo Asesor et de la CONANP aux réunions des 11 ejidos de la réserve, ce ...
Au Mexique, les réserves de biosphère sont reconnues par la législation nationale et intégrées aux ANP, aires naturelles protégées identifiées et gérées par le SEMARNAT, Secrétariat de l’Environnement et des ressources naturelles, au même titre que les parcs nationaux ou les sanctuaires. Etablies par décret fédéral, le zonage dans les réserves ...
Séminaires ERIBIA 2018-2019 : Mémoires et oublis / Memory and Oblivionhttp://www.unicaen.fr/recherche/mrsh/eribia/5450Marie-Claude BARBIER (ENS Cachan)  Modérateur : Alexandra SLABY Envoyé ...
L’idée de la zone protégée émerge au début des années 1970 et se matérialise en 1977 d’abord par une « reserva forestal integral » établie par Décret de l’Etat de Durango. Avec l’adhésion au programme MAB la même année, elle portera aussi le statut de « reserva de biosfera y ...
On rencontre aujourd’hui au cœur du bolsón de Mapimí une richesse et diversité culturelle résultant des différentes influences indigènes et espagnoles. Après une période marquée par le nomadisme (peintures rupestres et pointes de flèches taillées), le peuplement du bolsón se concrétise par la colonisation espagnole qui développe les premières haciendas ...
La Zone du Silence ou Zona del Silencio, zone située au centre de la réserve de biosphère de Mapimí, constitue probablement le facteur déclencheur de la mise en réserve de cette partie du Bolsón de Mapimí. ...
L’objectif de cette séquence est de présenter les paysages, l’histoire de la formation du bolsón endoréique de Mapimí, la biodiversité floristique, l’hydrologie et les conditions climatiques afin de comprendre l’organisation des milieux. La région de Mapimí se situe au nord du Mexique dans le désert de Chihuahua qui recouvre 350 000 ...
Catherine Cibien, Responsable du MAB France rappelle ici l’histoire du programme Man And Biosphere et présente les grands fondements des réserves de biosphère (actuellement 651 RB dans le monde dans 120 pays). Le programme MAB donne naissance à un réseau mondial qui a pour but de tester ...
Geoffrey PLEYERS (Chercheur qualifié au Fonds National de la Recherche scientifique, Belgique), Amphi de la MRSH. Alter-activisme : démocratie, écologie et consommation critique.
 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte