Canal-U

Mon compte

SoMuM / Institut Sociétés en Mutation en Méditerranée

L’Institut « Sociétés en Mutation en Méditerranée » (SoMuM) est un institut d’établissement d’Aix-Marseille Université. Appuyé sur la Maison méditerranéenne des sciences de l’Homme, l’Institut SoMuM vise à fédérer les forces disciplinaires en Sciences Humaines et Sociales sur le site d’Aix-Marseille Université et à renforcer le rayonnement international des études méditerranéennes. SoMuM rassemble onze laboratoires de recherche, deux écoles doctorales et trois composantes d’Aix-Marseille Université. Son objectif est d’analyser les transformations profondes et durables en Méditerranée, à l’interface de l’Europe, de l’Afrique et du Moyen-Orient. L’institut articule recherche et formation, dès le niveau master. L’interdisciplinarité est  au cœur de ses activités : historiens, historiens de l’art, anthropologues, sociologues, politistes, géographes, juristes, économistes, philosophes, philologues et démographes collaborent, pour une meilleure compréhension des enjeux méditerranéens en partenariat avec le monde socio-économique et culturel.

Pour vous abonner au flux RSS de SoMuM / Institut Sociétés en Mutation en Méditerranée, cliquez sur l’icône de votre lecteur favori :

Liste des programmes

François HartogHistorien, Directeur d'études EHESS Pratiqué l’interdisciplinarité sans même le savoir. Inviter à réfléchir à sa signification : le mot lui-même, à côté de pluri et transdisciplinaire. Inter, à la croisée de disciplines, l’objet préexiste ou suscité par la démarche. S’il préexiste, l’interdisc est une méthodologie ; différent s’il ne préexiste pas. Revenir au début du XXe ...
Christian GrataloupGéohistorien, ancien professeur à l'Université Paris DiderotJ’aurais préféré parler, en symétrie de François Hartog, d’icisme en face de son présentisme. La chronologie du présentisme est la même que celle du mot mondialisation, comme d’ailleurs celle de post-modernité : ils apparaissent dans les années 70, et sont inscrits dans les dictionnaires dans les années ...
François HartogDirecteur d'études EHESSLe présent est notre lieu et notre milieu. Il faut s’en distancier pour en appréhender la texture ; c’est la démarche même des sciences sociales, comprendre plus pour agir mieux. Nous en savons beaucoup sur les différents présents, et en savons de plus en plus avec le développement des big data. Cela ...
Dans le cadre des conférences de rentrée de l'institut SoMuMCrise, transition ou déstabilisation durable des sociétés ? L'apport des sciences humaines et socialesSébastien DutreuilChercheur au Centre Gilles Gaston Granger (AMU, CNRS, CGGG)Spécialiste en philosoophie des sciences de la terreTrois questions 1. Quelle place la question des mutations des sociétés occupe-t-elle dans ...
Première conférence de rentrée de l'institut SoMuM, 17 septembre 2020Crise, transition ou déstabilisation durable des sociales ? L'apport des sciences humaines et socialesYannick JaffréAnthropologue de la santé en Afrique subsaharienne (CNRS, UMI ESS, GID Institut de France)Trois questions1. Quelle place la question des mutations des sociétés occupe-t-elle dans vos travaux de ...
Première conférence de rentrée de l'institut SoMuM, 17 septembre 2020Crise, transition ou déstabilisation durable des sociétés ? L'apport des sciences humaines et socialesIsabelle RenaudetDirectrice adjointe à la Formation, Institut SoMuMProfesseure des universités, habilitée à diriger des recherches (Aix-Marseille Université)
Présentation du nouvel Institut Somum par Maryline Crivello, vice-présidente du Conseil d'administration d'Aix-Marseille Université, historienne (TELEMME) Sylvie Mazzella, directrice de l'institut SoMuM Isabelle Renaudet, directrice adjointe Formation Delphine Mercier, directrice adjointe Recherche Maryline Crivello, vice-présidente du Conseil d’adminsitration d’Aix-Marseille Université, ouvre la journée inaugurale de l’institut SoMuM. Un moment académique important pour les SHS dans ...
 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte