Canal-U

Mon compte
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

EHESS



Tiers-monde : De la décolonisation à la guerre froide

Sans jamais consacrer d’ouvrage spécifique à la question du tiers-monde, Aron n’en pas moins développé une série de réflexions fondamentales sur la question coloniale et plus encore sur la question des guerres insurrectionnelles et la nature des régimes politiques du tiers-monde. L’affaire est évidente à parcourir son œuvre de journaliste et d’écrivain politique ; que l’on pense à ses réactions et à ses analyses au jour le jour, des prémisses de la décolonisation à la fin de la Deuxième Guerre mondiale, des deux guerres d’Indochine ou à ses deux livres sur le conflit algérien. Elle ne l’est pas moins si l’on relit ses ouvrages consacrés aux conflits contemporains et à la théorie de la guerre ou aux relations internationales, ou enfin ceux nés de ses cours de la Sorbonne sur les changements sociopolitiques advenus dans la seconde moitié du XXe siècle. De même développe-t-il dans ses ouvrages sur la guerre et la théorie des relations internationales une réflexion particulièrement subtile sur la nature des guerres insurrectionnelles et leur insertion partielle ou totale dans la guerre froide, comme sur les aspirations des nouveaux États indépendants ou les rapports développés par la « République  impériale » avec l’Asie et l’Amérique latine. Le propos de cette journée sera de reprendre ces réflexions souvent oubliées de Raymond Aron pour montrer comment elles ouvrent des pistes novatrices non seulement pour qui cherche à comprendre la nature des régimes politiques en Asie en Afrique ou en Amérique latine durant la deuxième moitié du XXe siècle mais tout autant la nature des régimes politiques contemporains tant en Asie qu’en Afrique ou en Amérique latine.

 
 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte