Canal-U

Mon compte
Contacter le contributeur
J’aime
Imprimer
partager facebook twitter Google +

Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines



L'écriture de l'histoire au Moyen Âge (XIe-XVe siècles)

Ce colloque a été conçu comme l'aboutissement de trois journées d'études qui ont rassemblé historiens et littéraires autour de la  question suivante : comment l'écriture de l'histoire organise-t-elle son matériau, entre les contraintes liées au genre littéraire qu'impose le travail d'écriture ou de réécriture et la nécessité de recourir aux documents, indispensables à la dimension référentielle  du discours ? La question se pose avec une particulière acuité pour l'historiographie médiévale, où la notion de document fait problème. La réflexion va donc s'ordonner autour de trois notions clefs, remploi, référence et autorité. Remploi, car il s'agit d'étudier les  modalités de la présence des documents, ou d'une réalité documentaire, dans le récit. Référence, car cette insertion vient dans certains cas au moins renforcer la fonction référentielle du langage. Autorité enfin, car cet usage d'hypotextes autorise le scripteur.

Comité scientifique

Étienne ANHEIM (Histoire médiévale, EHESS)
Pierre CHASTANG (Histoire médiévale, UVSQ / DYPAC)
Catherine CROIZY-NAQUET (Littérature médiévale, Université de Paris 3 / CERAM)
Laurent FELLER (Histoire médiévale, Université de Paris 1 / LAMOP)
Francine MORA (Littérature médiévale, UVSQ / DYPAC)
Michel ZINK (Littérature médiévale, Collège de France)



 
 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte