Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 6212
Conférences

le (6m37s)

Le vin, une histoire d'eau / Ouverture

16e Matinée des Œnologues de Bordeaux / "Le vin, une histoire d'eau"« L’eau n’est pas nécessaire à la vie, l’eau est la vie », Saint-Exupéry.À l’heure où le dérèglement climatique est au coeur des préoccupations, fonte des glaciers, montée des eaux, à l’heure où inondations, grêles, gels et sécheresse marquent notre cycle annuel, il est bien normal de revenir à la source et de parler de l’eau et de son histoire avec le vin.Nous vivons une époque où la remise en question de la somme des variantes déterminant le territoire de la vigne et par là son terroir semble bien ...
Voir la vidéo
Conférences

le (8m43s)

Le vin, une histoire d'eau / Introduction

16e Matinée des Œnologues de Bordeaux / "Le vin, une histoire d'eau"Chaque année, en tant que professeur de biologie, je suis confronté à la difficulté de faire comprendre aux étudiants de<br>licence la dépendance de la vie à la présence d’eau et aux propriétés si particulières de ce solvant du vivant. Cette molécule H2O dont la forme solide est plus dense que la forme liquide contrairement à beaucoup de molécules est l’objet dans le monde d’enjeux géopolitiques car sa disponibilité détermine souvent la capacité de développer l’agriculture et le maintien des populations sur certains territoires.Ces enjeux sont bien sûr ...
Voir la vidéo
Conférences

le (23m12s)

Le changement climatique peut-il augmenter le risque de gelées tardives ?

16e Matinée des Œnologues de Bordeaux / "Le vin, une histoire d'eau"Les gelées tardives peuvent être définies comme l’occurrence de température négative arrivant après la date débourrement d’un végétal, c’est-à-dire à la fin de l’hiver ou début du printemps. Dans le cas de la vigne, de tels événements peuvent avoir un effet très important sur le développement ultérieur du bourgeon et affecter fortement la production viticole de l’année à venir. Les années 2016 et 2017 sont de très bons exemples d’un tel phénomène, qui a fortement diminué la production viticole dans certaines régions françaises pour ces deux années. Cet ...
Voir la vidéo
Conférences

le (21m55s)

Des eaux souterraines sous les vignes

16e Matinée des Œnologues de Bordeaux / "Le vin, une histoire d'eau"Les eaux souterraines (nappes phréatiques), étudiées par les hydrogéologues, occupent la seconde position après la glace d’eau dans le classement des réservoirs d’eau douce dans le monde. Face à ces deux « géants », les autres réservoirs (cours d’eau, lacs, sol, atmosphère, organismes) sont quasiment insignifiants même s’ils occupent une place privilégiée dans nos préoccupations. Souvent méconnues, les eaux souterraines font pourtant partie intégrante du cycle de l’eau en lien direct avec les eaux du sol et les eaux de surface. À titre d’exemples, la surexploitation des eaux ...
Voir la vidéo
Conférences

le (21m39s)

Rôle de l'eau dans les accidents climatiques

16e Matinée des Œnologues de Bordeaux / "Le vin, une histoire d'eau"L’aléa climatique est un événement susceptible de se produire avec une probabilité plus ou moins élevée et pouvant entraîner des dommages sur les populations, les activités et les milieux. Il s’agit soit d’accidents climatiques (ou extrêmes climatiques), soit d’évolutions climatiques à plus ou moins long terme. Les accidents climatiques liés à l’eau sont par exemple : la sécheresse, la grêle, les gelées tardives, les inondations ou les mouvements de terrain. Au contraire, l’augmentation de la température moyenne, l’élévation du niveau de la mer, la diminution de l’enneigement, lechangement du ...
Voir la vidéo
Conférences

le (24m35s)

Stratégies de réponse à la sécheresse chez la vigne

16e Matinée des Œnologues de Bordeaux / "Le vin, une histoire d'eau"La production viticole est fortement exposée au changement climatique, avec notamment une augmentation des risques de sécheresse. Les stress hydriques peuvent impacter très négativement la production en quantité et en qualité. L’enjeu est donc de réduire la quantité d’eau nécessaire à l’élaboration d’une vendange abondante et qualitative. Dans ce contexte, nos recherches visent à identifier des leviers agronomiques et génétiques permettant d’améliorer l’efficience d’utilisationde l’eau chez la vigne.La sécheresse pénalise l’état hydrique des tissus végétaux. Chez la vigne, la première conséquence est le ralentissement de la croissance foliaire, notamment ...
Voir la vidéo
Conférences

le (24m38s)

Eau et développement de la baie

16e Matinée des Œnologues de Bordeaux / "Le vin, une histoire d'eau"La croissance de la baie se fait en deux étapes : une phase de croissance herbacée et, à partir de la véraison (i. e. ramollissement du fruit), une deuxième phase de croissance qui correspond à la maturation du raisin. Une contrainte hydrique sévère et précoce, en phase de croissance herbacée du fruit, peut inhiber la biosynthèse des tannins et des acides organiques. À ce stade, la baie est susceptible de céder de l’eau à la plante et perdra toujours une compétition éventuelle avec la canopée. Le rôle de l’eau ...
Voir la vidéo
Conférences

le (21m14s)

L'embolie vasculaire et la résistance à la sécheresse de la vigne

16e Matinée des Œnologues de Bordeaux / "Le vin, une histoire d'eau"Le mécanisme de l'ascension de la sève dans les arbres et la composition des vaisseaux du xylème ont fait l'objet d'intenses débats au fil des ans. Les plantes sont capables de transporter rapidement l'eau jusqu'aux feuilles grâce à un système de transport qui maintient l'eau sous tension (force de traction). Ce système de transport présente toutefois son lot de problèmes, principalement le fait que l'eau sous tension est dans un état métastable et sujet à l'embolie. La première partie de ma présentation sera consacrée à la mise en perspective ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte