Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 3352
Conférences

le (54m30s)

Cinémathèques et cinéphilies de demain. Table ronde

COLLOQUE INTERNATIONAL 13 et 14 octobre 2011Organisé par le Centre National de la Cinématographie et de l’Image Animée et la Cinémathèque française :« Révolution numérique : et si le cinéma perdait la mémoire ? »Table ronde avec Romain Blondeau, Gian Luca Farinelli, Alexander Horwath, Luc Lagier, Jean-François Rauger.Romain Blondeau est critique aux Inrockuptibles.Gian Luca Farinelli est le directeur de la Cineteca di Bologna depuis 2001 et le fondateur du laboratoire Immagine Ritrovata. Il a créé en 1986, avec Nicola Mazzanti, le festival Il Cinema Ritrovato, qui montre chaque année des films d'archives et des œuvres restaurées. La Cineteca di Bologna ...
Voir la vidéo
Conférences

le (54m29s)

L’universalité dans les phénomènes critiques : Comment parler d’explications émergentes ? / Universality in Critical Phenomena: How Can We Speak of Emergent Explanations?

... distinguent-elles d’autres explications physiques mobilisant des modèles mathématiques (modèle du gaz parfait, modèle de l’oscillateur harmonique) ? En quel sens peut-on les qualifier d’explications émergentes, par opposition à d’autres types d’explications...
Voir la vidéo
Conférences

le (54m25s)

Filmer en numérique : écrire sur du sable ? Table ronde

COLLOQUE INTERNATIONAL 13 et 14 octobre 2011Organisé par le Centre National de la Cinématographie et de l’Image Animée et la Cinémathèque française :« Révolution numérique : et si le cinéma perdait la mémoire ? »Table ronde avec Olivier Assayas, Jean-Pierre Beauviala, Philippe Carcassonne, Jean-Pierre Neyrac, Mathieu Poirot-Delpech, Luc Pourrinet.Olivier Assayas est cinéaste. Ancien critique aux Cahiers du cinéma (1980-1985), il a notamment réalisé Irma Vep (1996), Les Destinées sentimentales (2000), Clean (2004), et Carlos (2010) en deux versions, l'une diffusée à la télévision et en projection numérique au festival de Cannes et l'autre, plus courte, exploitée en salles.Jean-Pierre Beauviala est ...
Voir la vidéo
Conférences

le (54m23s)

Conférence #210 d'Alain Dreyfus : " Sous le signe de Kafka : itinéraire d'un lecteur et d'un observateur du monde littéraire "

Mon propos ne sera ni académique ni universitaire. Je vais tenter d’expliquer ma passion pour la littérature (sous toutes ses formes, fiction, poésie, essai, etc.) et comment la lecture a envahi ma vie au point d’en constituer l’essentiel. Je vais également tenter de dépasser l’exercice narcissique dans le but également de dresser un tableau de la situation de la critique littéraire dans la presse, ainsi que de la vie littéraire en général, sujets sur lesquels je pense avoir, tant par dilection que par les fruits d’une ...
Voir la vidéo
Conférences

le (54m17s)

Michel Legrand et la musique de film (4/8) : le travail avec Jacques Demy

"Jacques Demy, Louis Malle, Jean-Luc Godard et les autres... Ils voulaient tous changer le cinéma et travailler avec des gens nouveaux. La musique de jazz collait merveilleusement à leurs films. Privé d'un repère mélodique précis, le spectateur ne pouvait pas anticiper l'évolution de la musique : les personnages devenaient ainsi plus imprévisibles, plus mystérieux. Ils étaient nombreux à fréquenter les clubs de Saint-Germain. Je pense à Roger Vadim, qui fit appel à Thelonious Monk pour la musique de ses Liaisons dangereuses, ou à Marcel Carné, qui décrivit cette atmosphère dans Les Tricheurs, avec des musiques de Dizzy Gillespie, Oscar Peterson ...
Voir la vidéo
Conférences

le (54m15s)

Conférence #213 d'Amélie Le Renard : " Le Privilège occidental. Travail, intimité et hiérarchies postcoloniales à Dubaï "

Ville-carrefour d’une mondialisation néolibérale, Dubaï incarne les avantages associés à l’occidentalité et à la blanchité. Au travers des récits d’une centaine d’habitants et d’expatriés recueillis par l’auteure, l’ouvrage offre un regard vif et singulier sur les reconfigurations actuelles de l’hégémonie occidentale Nul autre lieu que Dubaï, ville-carrefour d’une mondialisation néolibérale, n’incarne mieux les avantages associés à l’occidentalité et à la blanchité. Au travers des récits d’une centaine d’habitants, expatriés ou en contrat local, recueillis par l’auteure, les Occidentaux installés à Dubaï se profilent comme un groupe social à part entière. Ils partagent l’expérience d’être structurellement privilégiés tant sur ...
Voir la vidéo
Conférences

le (54m6s)

Penser global. Sciences sociales et mondialisation par Michel Wieviorka, Catherine Wihtol de Wenden et François Jullien

PENSER GLOBAL : Sciences sociales et mondialisation Débat d’idées avec la participation de : Catherine Wihtol de Wenden François Jullien Michel Wieviorka. Longtemps, les sciences sociales ont apporté leur éclairage, plus ou moins critique, en l’élaborant dans le cadre national, ou dans celui des relations internationales. Longtemps, aussi, quelques pays occidentaux ont fixé le cadre théorique et méthodologique de leurs analyses, non sans arrogance parfois, au point de susciter doutes et réserves sur leur universalité. ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte