Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 966
Documentaires

le (4m21s)

La Moselle ensauvagée (4/10) - Les bancs vifs

Quatrième partie de la ressource La Moselle ensauvagée - De l’eau et des forêts dans la vallée de la Moselle ou le retour d’une dynamique naturelle. Les bancs vifs ou grèves sont découverts par la Moselle à l’étiage. Ce sont des milieux qui n’existent que lorsque la dynamique naturelle de la rivière a été conservée. Régulièrement inondés, les bancs vifs ne peuvent abriter qu’une végétation temporaire. La plupart des plantes sont des annuelles, et comprennent un grand nombre d’espèces exotiques. Ces plantes colonisent les bancs vifs très rapidement, à partir de graines enterrées dans les sédiments, les ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (7m19s)

La Moselle ensauvagée (2/10) - Les dynamiques fluviales

Deuxième partie de la ressource La Moselle ensauvagée - De l’eau et des forêts dans la vallée de la Moselle ou le retour d’une dynamique naturelle. La Moselle est caractérisée par des processus hydrogéomorphologiques actifs. Sa charge de fond (galets), transportée par saltation et roulement, explique la mobilité latérale de la rivière et l’importance du fuseau de mobilité. Cette charge de fond constitue le facteur fondamental de la diversité de la mosaïque alluviale. Les paysages de la Moselle sont marqués par une succession de berges abruptes concaves et de bancs vifs convexes à galets, colonisés partiellement ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (3m24s)

La Moselle ensauvagée (1/10) - Introduction

Introduction de la ressource La Moselle ensauvagée - De l’eau et des forêts dans la vallée de la Moselle ou le retour d’une dynamique naturelle. La Moselle, affluent de rive gauche du Rhin, a conservé environ dans la région lorraine en amont de Nancy un lit mobile assorti de forêts alluviales spontanées sur 15 km. La Moselle se caractérise par une mobilité latérale importante liée à un transport sédimentaire grossier conséquent. Le débit interannuel moyen à Epinal est de 38 m3/s, les débits de crue entre crue décennale et cinquantenale varient de 600 à 800 m3/s, ce ...
Voir la vidéo
Conférences

le (13m51s)

Wildfires in european alps : frequent yesterday, rare today, frequent tomorrow ? / W. Finsinger

Wildfires in european alps : frequent yesterday, rare today, frequent tomorrow ?. Walter Finsinger. In "La construction des territoires montagnards : exploitation des ressources et mobilité des pratiques", 2e International Workshop on archaeology of european mountain landscape, organisé par les laboratoires GEODE, FRAMESPA, GEOLAB et Chrono-Environnement. Université Toulouse 2-Le Mirail, 8-11 octobre 2009. [seconde journée]Over the past century, profound land-use changes have affected natural ecosystems in European mountain regions. The effects of a massive abandonment of agro-pastoral activities in those regions already translated into an expansion of forests that will likely increase in the coming decades. In combination with increased ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (17m15s)

Bergers sculpteurs d'arbres du Haut Atlas

C'est une histoire d'arbres ... communs...des frênes que l'on trouve dans beaucoup de régions du monde et qui ont rendu tant de services aux Hommes. Enfin, pas si communs car il s'agit du frêne endémique des montagnes méditerranéennes du Maghreb, aux caractéristiques particulières.C'est aussi une histoire de gens, des paysans-éleveurs berbères à l'origine nomades, qui se sont sédentarisés dans ces paysages rocailleux du Haut Atlas central marocain.Mais c'est surtout l'histoire des interactions nouées au fil du temps entre ces arbres et ces gens, interactions faites d'exploitation et d'extraction de ressources, de fourniture de biens et services, de réactions biologiques et ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h15m12s)

La biodiversité et les citadins

Loin d’être réservée aux spécialistes, la biodiversité concerne tous les citoyens. Plus de la moitié des citoyens du monde vont bientôt habiter dans les villes. Des études récentes montrent que les citadins perdent progressivement le contact intime et direct avec la nature et son fonctionnement. Pourtant la présence de nature dans les villes augmente le bien-être des citadins et pourrait permettre une réappropriation de cette nature par les citadins. Comment répondre à tous ces défis ?Certains questionnements alimentent le débat autour de la thématique sur la biodiversité et les citoyens : • Quelles relations les citadins entretiennent-ils avec la nature ...
Voir la vidéo
Conférences

le (2h27s)

Séisme, tsunami et nucléaire : une riziculture dévastée

Le nord du Japon était connu pour ses grands tapis verts de rizières, après mille ans d’efforts pour implanter la riziculture dans ces régions froides qui vivaient  initialement de pêche et de cultures secondaires. Pendant la haute croissance des années 60, la politique gouvernementale a continué à transformer le paysage par l’extension de rizières vers les côtes et l’éradication des lagunes et des marécages. Le tsunami du 11 mars 2011 a rendu la riziculture impossible dans les terres envahies par l’eau salée. Les autorités japonaises tentent de réaménager les rizières dévastées, mais est-ce une solution, à une époque où la ...
Voir la vidéo
Clip pédagogique

le (2m25s)

Biodiversité et société

La préservation de la biodiversité et des services qu'elle apporte aux sociétés humaines fait intervenir une grande diversité d'acteurs et de regards. La notion de contexte social dans lequel s'ancre toute stratégie de conservation est ainsi essentielle et doit être systématiquement considérée. Cela requiert la mobilisation de différentes approches disciplinaires dans la perspective d'une anthropologie de la conservation.Ce clip fait partie d'un ensemble de vidéos constituant le MOOC Biodiversité proposé par UVED et réalisé par l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.Les vidéos de cette thématique du MOOC Biodiversité sont diffusées sur Canal-UVED: « Biodiversité et société »
Voir la vidéo
Label UNT Entretiens

le (1h54s)

La gestion des risques : le risque inondation

Le risque inondation concerne en France 4% du territoire mais 8% de la population. L'inondation est la première forme de risque dans l'hexagone. Si des progrès dans la prévision, et en particulier dans la diffusion de la prévision (alertes) ont été menés depuis une trentaine d'années, la multiplication des zones urbaines et les politiques successives de remembrement rendent le risque inondation majeur aujourd'hui.La mise en place progressive des PPR (plans de prévention des risques) impose un cadre juridique, socio-économique et géographique sur les communes touchées, limitant peu à peu non pas les inondations mais bien l'impact économique et humain sur ...
Voir la vidéo
Séminaires

le (0s)

Makers et communs : des communautés du faire aux communs de la connaissance - Séance du 3 mars 2015

Avec Michel Lallement, professeur de sociologie au CNAM, auteur de L'Âge du faire. Hacking, travail, anarchie (Le Seuil, janvier 2015) et Hervé Le Crosnier, enseignant-chercheur à l'Université de Caen, auteur de Une introduction aux communs de la connaissance (C&F Editions, janvier 2015). La discussion sera introduite par Bruno Théret, directeur de recherche au CNRS. >> Présentation de la séance du 03 mars 2015 sur le site de la FMSH
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte