Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 6118
Label UNT Documentaires

le (30m34s)

Au bout du tunnel, les atomes (2004)

Bruno Grandidier, chercheur à l'IEMN (Institut d'électronique, de microélectronique et de nanotechnologies) de Lille, présente le principe de fonctionnement et les utilisations du microscope à effet tunnel. L'effet tunnel est un phénomène quantique qui permet aux électrons de traverser une barrière de potentiel sans pertes d'énergie. On obtient ainsi un courant entre une pointe et une surface conductrice et les variations de ce courant donnent une image de la topologie de la surface. Le microscope est utilisé à l'air libre pour étudier la surface d'un échantillon de graphite. Pour d'autres matériaux qui s'oxydent à l'air, comme le silicium, les chercheurs ...
Voir la vidéo
Label UNT Documentaires

le (11m23s)

SARA, l'accélérateur de particules

Description de l'accélérateur de particules SARA (Système accélérateur Rhône-Alpes) de l'ISN (Institut des sciences nucléaires de Grenoble) qui permet l'étude des collisions entre noyaux pour des gammes d'énergie intermédiaires. Sara comporte un premier cyclotron (injecteur) de 20 MV et un deuxième cyclotron (post-accélérateur) de 80 MV. Le phénomène de collisions entre noyaux est présenté par des animations. Chacune des parties de SARA est décrite : source d'ions, premier cyclotron, éplucheur, deuxième cyclotron et enfin multidétecteur Amphora. Le deuxième cyclotron est présenté démonté pour montrer ses composants : résonateur (création d'un champ électrique alternatif), électrode (accélération des ions), électro-aimant (création d'un ...
Voir la vidéo
Label UNT Documentaires

le (9m33s)

Astronomical Multibeam Combiner, AMBER. Un instrument pour sonder les astres

L'ESO (European Southern Observatory) a construit quatre télescopes de 8 m sur le site du plateau d'Atacama au Chili (VLT : Very large telescope). Pour augmenter leur puissance, ils vont être reliés par un système qui combinera leurs lumières (interféromètre) ce qui donnera l'équivalent d'un télescope de 200 m de diamètre. L'instrument qui assurera cette fonction a été baptisé AMBER (Astronomical multibeam combiner) et a été conçu par une équipe qui regroupe le Laboratoire d'astrophysique de Grenoble, l'Observatoire de la Côte d'azur, l'Université de Nice, l'Institut Max Planck de Bonn et l'Observatoire Arcetri de Florence. Ce clip présente AMBER et ...
Voir la vidéo
Label UNT Documentaires

le (5m15s)

Histoire d'ISTAR ou SPOT en relief

Un logiciel de mise en relief des images de la Terre prises par satellite est à l'origine de la création d'Istar, une jeune société française fondée par des chercheurs de l'Institut de Géodynamique du CNRS et des informaticiens de l'INRIA. L'entreprise travaille sur des clichés des satellites Spot. L'un de ses fondateurs, Pierre Leymarie, géologue, rappelle le cadre dans lequel se sont développées les recherches et la part prise par un jeune boursier, Laurent Renouard. Il explique le principe du logiciel Spot 3D, le produit commercialisé : les décalages existant dans les couples d'images stéréographiques Spot sont traduits en altitudes. ...
Voir la vidéo
Label UNT Documentaires

le (41m31s)

OASIS, l'oeil aux mille regards

L'analyse spectrale de la lumière émise par un astre donne des raies qui sont caractéristiques de la composition chimique et des mouvements de cet astre. Les spectrographes classiques donnent un spectre sur une partie seulement de l'objet observé. Un nouveau concept instrumental a été inventé par des chercheurs des Observatoires de Lyon et Marseille. Baptisé spectrographie intégrale de champ, il permet d'obtenir simultanément les spectres de tous les points d'une image grâce à une trame de microlentilles, l'image correspondant par exemple à une galaxie entière. Après une présentation du principe de base de la spectrographie astronomique, l'équipe des 4 inventeurs ...
Voir la vidéo
Label UNT Documentaires

le (18m30s)

Les ondes de marées

Les marées sont principalement le résultat de l'attraction de la lune et du soleil et de la rotation de la terre sur elle-même. Des mesures par satellite permettent d'obtenir des animations qui visualisent les variations de la hauteur des mers, représentées par des niveaux de gris. Ces variations de niveau sont la somme de nombreuses composantes, baptisées ondes de marée. Les animations mettent en évidence les propriétés de l'onde de marée M2, effet de l'attraction de la lune (période, amplitude, longueur d'onde, noeuds vibratoires et vitesse de propagation) et de l'onde de marée K1, effet de l'inclinaison de l'orbite lunaire ...
Voir la vidéo
Label UNT Documentaires

le (20m20s)

Télédétection radar

Principes et applications d'un radar imageur, le Varan-S. Développé par le CNES, ce type de radar est actuellement aéroporté mais devrait à l'avenir être installé sur des satellites. Les principes de fonctionnement du radar imageur et de la technique de l'ouverture synthétique, la modulation de l'image radar par la surface de la cible (rugosité du sol, eau) ou par le relief (en particulier en montagne) sont expliqués par des animations et des images radar Varan et Seasat. Plusieurs applications à l'observation de la Terre (la végétation, les reliefs, le milieu marin) sont décrites : - Au CESR à Toulouse, les ...
Voir la vidéo
Label UNT Documentaires

le (5m7s)

Le télescope solaire Thémis

Installé aux Iles Canaries, dernier né des instruments consacrés à l'observation du soleil, le télescope Thémis, conçu par l'INSU et le CNRS, est un maillon essentiel d'une chaîne d'observatoires terrestres ou satellites permettant de répondre aux questions posées par l'activité magnétique du soleil, comme les aberrations de température constatées entre sa surface et sa couronne. Le télescope Thémis est un télescope destiné à observer le soleil avec une résolution supérieure à celles des télescopes classiques. Il permet d'observer des détails de l'ordre de 100 à 150 km de longueur. Les scientifiques pourront ainsi mieux comprendre les phénomènes magnétiques qui ont ...
Voir la vidéo
Label UNT Documentaires

le (22m2s)

Diatomées et papillons. Microscopie artistique au 19e siècle (1999)

Au cours du 19e siècle, l'évolution technique des microscopes a ouvert les portes d'un monde nouveau non seulement aux scientifiques mais aussi aux amateurs. Un véritable engouement pour la microscopie s'est développé en Angleterre mais aussi en France où des salons réunissaient parfois plus d'un millier de personnes qui venaient admirer les découvertes et les prouesses des préparateurs en microscopie. Certains d'entre eux, comme Harold Dalton, ont même réalisé de véritables peintures à l'échelle microscopique en utilisant des microorganismes (diatomées et radiolaires) et des écailles d'ailes de papillons. Le film convie à la découverte de ces petits chefs d'oeuvre insolites. ...
Voir la vidéo
Conférences

le (59m21s)

Can it be done in software ?

The symbiosis of software with computer, sensors and actuators creates a new kind of physical engineering system. Robots used in space exploration and GPS - on the ground, GPS is just a "giant Kalman filter" - are great examples. But the future potential is difficult to estimate. One view - mine - is that the future depends on mathematics, on system theory broadly interpreted.. After recalling, very briefly, the successes and limitations of linear systems theory, I shall outline a broad pathway ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte