Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 5328
Conférences

le (54m53s)

Remarques sur quelques origines supposées de l'Impersonnel dans l'antiquité tardive : la théologie négative et le Neutre de Blanchot / Annick Charles-Saget

Remarques sur quelques origines supposées de l'Impersonnel dans l'antiquité tardive : la théologie négative et le Neutre de Blanchot / Annick CHARLES-SAGET. In "L'impersonnel", colloque international organisé par le Laboratoire ERRAPHIS (Equipe de Recherches sur les Rationalités Philosophiques et les Savoirs) et EuroPhilosophie dans le cadre du programme ANR “Subjectivité et aliénation". Université Toulouse II-Le Mirail, 24-25 juin 2010.
Voir la vidéo
Vidéocours

le (54m53s)

CULTURE NUMÉRIQUE : 21 Le Web des données

« Free raw data » s'exclammait Tim Berners-Lee lors de la conférence TED en janvier 2009. Le message est passé, depuis le Président Obama qui impulse la création d'un site de données publiquesdataz.gov jusqu'aux scientifiques qui travaillent à publier leslots de données issus de leurs expériences. Le web des données rencontre l'internet des objets, dans lequel un nombre de plus en plus importantd'appreils sont connectés à l'internet et inonde celui-ci de données, notamment de géolocalisation, de traces d'usage, d'identification,... De la distinction entre données ...
Voir la vidéo
Conférences

le (54m43s)

« Les curiosités à la Criée, ou les petits spectacles marseillais sous l'Empire » par Philippe Bourdin

A partir de plus de 200 cas de spectacles de curiosités à Marseille sous l'Empire, cette contribution essaie de retracer les origines des artistes, leur emplacement dans la ville, la nature des divertissements qu'ils proposent, leur image sociale. Elle montre combien derrière les marionnettes, les statues de cire, les crèches, les ménageries, se jouent la propagande impériale, la reconquête catholique, les interrogations d'une humanité inquiète de son statut, des limites de l'animalité, de l'univers et des nations - jusqu'à la xénophobie et aux a ...
Voir la vidéo
Vidéocours

le (54m37s)

La science pense-t-elle ?

Lorsque Heideger écrit en 1954 : " La science ne pense pas ", il parle en tant que métaphysicien. Sortie de son contexte, cette formule a connu la postérité et est alors devenue très provocatrice. Mais elle peut servir de point de départ à un débat sans concession sur les rapports entre science et philosophie, science et société, science et éthique. On verra que si la science ne pense pas, les scientifiques -ici des physiciens- pensent et prennent position aussi bien sur l'histoire de la philosophie que sur le rôle joué par le scientifique dans l'histoire contemporaine ou encore le ...
Voir la vidéo
Conférences

le (54m36s)

Philosophie et vie quotidienne

Eminent philosophe et auteur du Tractatus logico-philosophicus (1921), Ludwig Wittgenstein joue un rôle considérable dans le développement et la diffusion de « la philosophie du langage ordinaire », un courant de la philosophie analytique.Prenant le contrepoint de la philosophie « traditionnelle » qui développe des grandes théories sur le monde, Wittgenstein trouve dans la philosophie un principe apte à aider l’homme à clarifier ses propres pensées. Il ramène la philosophie à une pensée du quotidien et du langage ordinaire car c’est par le langage que l’homme peut comprendre l’ordinaire.La question fondamentale de la philosophie se déplace ainsi, avec l’avènement de ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte