Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 5581
Conférences

le (2h6m34s)

Le rire politique et l'espace public

Conférences d'Arnaud Mercier, professeur en sciences politiques et sciences de la communication à l'Université de Lorraine, de Claudine Nédelec, professeur de littérature à l'Université d'Artois et de Jean Ruhlmann, maître de conférences en histoire à l'Université Lille 3.Modération: Claudine NédelecRires, politiques et plateaux télé : dérisoire ou dérision ? (par Arnaud Mercier)Le farceur du Pont-Neuf : politique, rire et espaces publics au XVIIe siècle (par Claudine Nédelec)L’âge d’or du comique politique (par Jean Ruhlmann)
Voir la vidéo
Séminaires

le (2h7m4s)

L'histoire de l'anthropologie

L'hypothèse qui servira de fil conducteur aux travaux de ce séminaire est que, au sein des sociétés sans castes ou sans classes et sans pouvoir central, les rapports sociaux qui constituent une société comme telle, comme un tout, doté d'une identité propre, sont les rapports politico-religieux, seuls capables de rassembler un certain nombre de groupes de parenté ou autres en un Tout qui exerce une sorte de souveraineté sur un territoire et ses ressources et dont les limites sont connues sinon reconnues des sociétés voisines. Dans les sociétés divisées en castes ou en classes hiérarchisées entre elles, les rapports économiques ...
Voir la vidéo
Conférences

le (2h8m5s)

La décision médicale, entre méthode et dilemmes

Alain-Charles Masquelet — Les ressorts du jugement médical   Nombreuses sont les tensions conflictuelles qui quadrillent le champ de la médecine contemporaine : perspectives prométhéennes des thérapeutiques et insatisfaction grandissante des patients, rationalisation technoscientifique et surgissements éthiques, hyperspécialisation et individuation…Comment dès lors, au travers de ces injonctions paradoxales, peut se forger une décision médicale à la fois éclairée et sans concession ? Alain-Charles Masquelet est professeur des universités et praticien hospitalier des hôpitaux de Paris. Il est chef du service de ...
Voir la vidéo
Conférences

le (2h8m7s)

Aux marges de l'emploi

Dans nos économies mondialisées, le marché du travail est impacté par de profonds changements. La révolution numérique recompose les formes de l’emploi et le statut de salarié semble voler en éclat. De nouvelles formes d’organisation du travail émergent aux marges. Quelle est la nature de ces bouleversements ? Et quelles sont leurs conséquences ? A quoi ressemblera le marché du travail dans les prochaines années et comment s’y préparer ? Sylvie Monchatre analysera les évolutions générales de l’emploi à partir de ses marges. Le collectif Rosa ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (2h8m38s)

Conceptions et représentations de la ville dans les cultures française et italienne

Patrizia INGALLINA est architecte-urbaniste, maître de conférences HDR à l'Institut d'Urbanisme de Paris et professeur associé au Politecnico de Turin. Elle a la responsabilité des travaux dans le cadre de l'axe « Représentations, projet urbain et programmation » du C.R.E.T.E.I.L (Centre de Recherche sur l'Espace, les Transports, l'Environnement et les Institutions Locales). Patrizia Ingallina s'intéresse à la manière dont les cultures française et italienne (aussi bien dans le jeu des institutions que dans le système d'idées et dans la perception des habitants) conçoivent et se représentent la ville et les modes d'intervention sur elle, dans une optique de ...
Voir la vidéo
Conférences

le (2h9m8s)

Andromaque et le monde des passions selon Racine (par Patrick DANDREY)

Descendante lointaine de l’Iliade d’Homère, qui bruit de toutes les passions listées par les Anciens, la tragédie Andromaque que Racine livre au public en 1667 est également bien contemporaine de son siècle, celui des moralistes qui non seulement renouvellent la syntaxe des passions, mais interrogent leurs origines et leur progrès dans les profondeurs labyrinthiques de l’âme. En choisissant d’en réorganiser la farandole autour de l’amour, Racine ne trahissait pas l’esprit de la tragédie antique : il suggérait que la passion amoureuse, c’est-à-dire le désir, est la Fatalité tragique de l’homme moderne.
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte