Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 127
Entretiens

le (34m41s)

À propos de Spinoza (Jacqueline Lagrée)

Spinoza et le débat religieux :Après avoir rappelé comment, à partir de l'étude de la religion naturelle au 17ème siècle, elle en est venue à la philosophie de Spinoza, Jacqueline Lagrée livre dans cet entretien sa méthode de lecture de la philosophie spinoziste et revient sur les principaux thèmes développés dans son ouvrage, principalement autour de la position religieuse personnelle du philosophe.
Voir la vidéo
Entretiens

le (24m29s)

De l'individu libre et autonome : retour sur un grand mythe contemporain (Bernard Lahire)

Au nom de l’individualisme, on parle souvent du déclin des institutions (famille, école...) en affirmant que les collectifs (groupes, classes, communautés...) ne rendent plus compte des comportements individuels. Ces analyses sont-elles scientifiquement étayées ? Relèvent-elles de discours idéologiques ? Les hiérarchies culturelles, les inégalités sociales d'accès à la culture, les institutions familiales, scolaires et culturelles et leur travail de socialisation disparaissent-elles avec les groupes, classes et leurs cultures ?
Voir la vidéo
Entretiens

le (25m27s)

Faire du collectif avec des individus.

Durkheim pensait que le collectif, ayant une existence propre, était irréductible à la somme de ses parties. Tarde voyait dans le groupe, une force irrésistible réduisant l’individu à la perte de son individualité. Aujourd’hui, alors que l’antinomie entre l’individu et le collectif demeure, une question se pose : l’individualisme est-il responsable du délitement des solidarités de classe ?
Voir la vidéo
Entretiens

le (35m50s)

Entre travail individuel et action collective.

Quel est le rapport entre le travail et l’action ? À quelles conditions les évolutions actuelles du monde du travail peuvent-elles être transformées ?« Individualisme et dynamiques collectives » rappelle une contradiction centrale de la théorie politique : la noblesse du politique serait du côté de l’action, alors qu’il conviendrait de se méfier de l’individu. Or, sous la loupe du travail, cette contradiction n’est pas antagonique. L’individu n’est pas un obstacle à l’action mais une exigence spécifique : penser ensemble l’action et la vie. Mieux, l’action (collective) pourrait gagner en rationalité si elle intégrait l’exigence de respecter la vie (individuelle). ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte