Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 352
Conférences

le (36m9s)

3ème colloque du RT14 et RT24 de L'AFS Vidéo 2 Session 1

Résumé  Le réseau thématique « Sociologie des arts et de la culture » de l’Association française de sociologie (RT14) s’associe au réseau thématique 24 « Sexe, classe, race : rapports sociaux et construction de l’altérité » à l'occasion d’un colloque articulant leur objets thématiques respectifs. Cette manifestation entend offrir un espace de discussion à des chercheur·e·s attaché·e·s à interroger l’articulation des rapports de pouvoir de classe, de sexe et de race (notamment) au sein des mondes de l’art et des industries culturelles. Ce colloque vise à faire émerger de nouvelles pistes de réflexions pour saisir les transformations en cours ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h26m26s)

Sur les traces de l’œuvre de Colette Guillaumin (1934-2017) « Avec Guillaumin, penser la complexité historique des groupes appropriés et appropriateurs »

Conférence de Jules FALQUET, Maîtresse de Conférences en sociologie HDR, UPD, LCSP, co-responsable du RT24 et du CEDREF « Avec Guillaumin, penser la complexité historique des groupes appropriés et appropriateurs » Animation des débats: Artemisa FLORES-ESPINOLA, co-responsable du RT 24, Chercheure associée au CSU-CRESPPA
Voir la vidéo
Entretiens

le (6m28s)

Vieillissement et décroissance démographique au Japon

Quelles conséquences pour les espaces périurbains ?Entretien avec Sophie BuhnikSophie Buhnik, chercheuse à la Maison franco-japonaise de Tokyo, associée au laboratoire Géographie-cités et à la Fondation France-Japon de l'EHESS, a été interrogée à l'occasion du colloque annuel de la SASE qui s'est déroulé à l'université de Doshisha (Kyoto), en juin 2018. Son travail analyse les facteurs politiques, économiques et sociaux derrière la relocalisation des ressources urbaines et l’évolution des mobilités quotidiennes et résidentielles des ménages vivant dans les banlieues vieillissantes et en décroissance des agglomérations japonaises (région du Kansai en particulier). Elle a organisé une mini-conférence à la ...
Voir la vidéo
Conférences

le (44m9s)

Genre et droits de propriété 1

Journée d’étude "Genre et droits de propriété" Si les inégalités de salaires entre sexes commencent à être (re)connues, on parle bien moins du gender gap dans l’accès à la propriété, alors qu’il est encore plus important et ne cesse de croître. Ses causes seraient multiples, au centre desquelles les relations de pouvoir tant au sein de la famille que de la société. La théorie de l’empowerment, qui fait de l’accès à la propriété un critère majeur d’autonomisation des femmes, s’appuie souvent sur l’idée implicite qu’il ...
Voir la vidéo
Conférences

le (22m9s)

Genre et droits de propriété 3

Journée d’étude "Genre et droits de propriété" Si les inégalités de salaires entre sexes commencent à être (re)connues, on parle bien moins du gender gap dans l’accès à la propriété, alors qu’il est encore plus important et ne cesse de croître. Ses causes seraient multiples, au centre desquelles les relations de pouvoir tant au sein de la famille que de la société. La théorie de l’empowerment, qui fait de l’accès à la propriété un critère majeur d’autonomisation des femmes, s’appuie souvent sur l’idée implicite qu’il ...
Voir la vidéo
Conférences

le (32m24s)

Genre et droits de propriété 4

Journée d’étude "Genre et droits de propriété" Si les inégalités de salaires entre sexes commencent à être (re)connues, on parle bien moins du gender gap dans l’accès à la propriété, alors qu’il est encore plus important et ne cesse de croître. Ses causes seraient multiples, au centre desquelles les relations de pouvoir tant au sein de la famille que de la société. La théorie de l’empowerment, qui fait de l’accès à la propriété un critère majeur d’autonomisation des femmes, s’appuie souvent sur l’idée implicite qu’il ...
Voir la vidéo
Conférences

le (32m31s)

Genre et droits de propriété 6

Journée d’étude "Genre et droits de propriété" Si les inégalités de salaires entre sexes commencent à être (re)connues, on parle bien moins du gender gap dans l’accès à la propriété, alors qu’il est encore plus important et ne cesse de croître. Ses causes seraient multiples, au centre desquelles les relations de pouvoir tant au sein de la famille que de la société. La théorie de l’empowerment, qui fait de l’accès à la propriété un critère majeur d’autonomisation des femmes, s’appuie souvent sur l’idée implicite qu’il ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte