Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 379
Entretiens

le (10m18s)

Dialogue avec Pedro Costa (3/3)

Dialogue à la Cinémathèque française avec Bernard Benoliel3ème partie : filmer la présence humaine"Une leçon apprise des Straub, c'est qu'on gagne beaucoup à s'imposer des limites réalistes, mais sans faire de sacrifices. Que chaque mot est action, que le rêve que tu portes doit d'abord être dans les choses que tu choisis de filmer. (...) Straub, c'est cette attention permanente, la recherche de cette intensité phénoménale dans les films, cette énergie en tout, qu'on ne retrouve pas dans la vie." (Dans la chambre de Vanda - Conversation avec Pedro Costa, éditions Capricci, 2008)
Voir la vidéo
Conférences

le (1h4m15s)

Hanoun par Hanoun : une leçon de cinéma (1/3)

Une histoire simple (1957-59), hommage à Bernard (dit "Gaston"), faire des films au présent, "Mon cinéma est absolument politique", la contingence et le hasard."C'est au quotidien, dans une pratique réfléchie, élaborée, nécessaire, dans le travail d'un questionnement constant que le cinéaste peut et doit avoir exprimé ses affirmations, ses doutes, ses réserves, ses affects, ses indignations, non dans la médiatisation de sa parole. (...) La création – au travail – est en soi cri de non-obéissance. (...) TRAVAIL est le maître-mot de la création cinématographique, travail infinitésimal et de tous les instants, travail des mots, des sons et des images, ...
Voir la vidéo
Conférences

le (32m20s)

Hanoun par Hanoun : une leçon de cinéma (2/3)

2ème partie : L'Authentique procès de Carl Emmanuel Jung (1966), "Je ne crois pas à la direction d'acteur", l'esprit du film, refus de la maîtrise et éloge de l'accident, le montage au tournage."C'est au quotidien, dans une pratique réfléchie, élaborée, nécessaire, dans le travail d'un questionnement constant que le cinéaste peut et doit avoir exprimé ses affirmations, ses doutes, ses réserves, ses affects, ses indignations, non dans la médiatisation de sa parole. (...) La création – au travail – est en soi cri de non-obéissance. (...) TRAVAIL est le maître-mot de la création cinématographique, travail infinitésimal et de tous les ...
Voir la vidéo

le (20m34s)

Hanoun par Hanoun : une leçon de cinéma (3/3)

3ème partie : Je meurs de vivre (1994) + Jeanne aujourd'hui (2000), le désir de tourner qui fait les films, la vraie censure (la diffusion des films en salles)."C'est au quotidien, dans une pratique réfléchie, élaborée, nécessaire, dans le travail d'un questionnement constant que le cinéaste peut et doit avoir exprimé ses affirmations, ses doutes, ses réserves, ses affects, ses indignations, non dans la médiatisation de sa parole. (...) La création – au travail – est en soi cri de non-obéissance. (...) TRAVAIL est le maître-mot de la création cinématographique, travail infinitésimal et de tous les instants, travail des mots, ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h7m50s)

Tout est plaisir. Conférence de Jean Douchet

Lubitsch croit à une discipline du plaisir. Car la vie ressemble à un casse-tête épicurien où chaque instant serait volé à la mort. Il faut donc vivre, sourire et prendre ce qui vient. Plaisir immédiat, physique, mais plaisir aussi de société. Il n'y a de plaisir que dans l'instabilité permanente.Jean Douchet est critique et enseignant. Il a publié, entre autres, L'Art d'aimer et Nouvelle Vague. Il anime aussi le Ciné-club Jean Douchet à la Cinémathèque française.
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte