Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 377
Conférences

le (1h8m57s)

Un cinéaste au paradis ou Lubitsch à Hollywood (1930-1945). Conférence de Pierre Berthomieu

La Paramount fut le paradis d'Ernst Lubitsch. Avec sa manière extravagante et raffinée, le studio permit au roi de la comédie de tourner ses œuvres les plus virtuoses. Puissant et respecté, Lubitsch y fut cinéaste et producteur avant de passer, en 1939, à la MGM et à la 20th Century Fox. Pendant dix ans, la célèbre "touche" du maître s'épanouit dans ce studio de rêve. Avant qu'elle ne connaisse de nouvelles aventures au cours des années 1940, face à l'Histoire et dans de nouveaux studios.
Voir la vidéo
Conférences

le (1h2m50s)

Ernst Lubitsch vers le deuxième demi-siècle. Conférence de Bernard Eisenschitz

Cluny Brown (La Folle Ingénue, 1946) est le dernier film terminé par Lubitsch. Il se comparait alors à un danseur qui s’est cassé une jambe et découvre qu’il peut de nouveau danser. Alors, un testament, un post-scriptum ? Et s’il s’agissait plutôt d’une nouvelle chorégraphie, d’un tournant, en phase avec les bouleversements du monde – et du cinéma ?
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h14m56s)

Le référendum et les consultations populaires - J. Lang, T. Ménissier

Le référendum et les consultations populaires, recours démocratique ou démagogie ? L'Université de tous les savoirs et Le Château de Versailles présentent les Premiers entretiens du Jeu de Paume La démocr@tie d?opinionDu siècle des lumières à la démocratie des courts circuits Vendredi 18, samedi 19 et dimanche 20 juin 201018h30 : Le référendum et les consultations populaires, recours démocratique ou démagogie ? Jack Lang, professeur de droit public, député du Nord-pas-de-Calais. ancien ministre Thierry Ménissier, philosophe, professeur de philosophie politique à l'Université deGrenoble.
Voir la vidéo
Conférences

le (4m57s)

Lettre de Jafar Panahi lue au public de la Cinémathèque française

Le cinéma entre parfois en résonance avec l'Histoire en train de se faire, des films rencontrent un moment politique ou le provoquent. Le cinéma iranien des dix dernières années se révèle comme un écho puissant des déchirures et des évolutions de la société iranienne. Depuis un an, la contestation prouve que le pays réel veut faire entendre sa voix et reprendre en mains sa destinée. Des cinéastes tournent...À la suite de la projection des Chats Persans, rencontre avec Marjane Satrapi (Persepolis), Nader T. Homayoun (Tehroun), Sou Abadi (SOS à Téhéran), Rafi Pitts (The Hunter), Behi Djanati-Ataï (actrice de Pour un ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte