Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 377
Conférences

le (32m32s)

Autour de littérature et philosophie (2) / Létitia Mouze

Autour de littérature et philosophie (2) / Létitia Mouze, in journée d'études "Le lecteurs et ses autres (2)" organisée, sous la responsabilité scientifique de Marie-Josée Fourtanier, par le laboratoire "Lettres, Langages et Arts : Création, Recherche, Émergence, en Arts, Textes, Images, Spectacles" (LLA CREATIS) en collaboration avec l'Équipe de Recherche sur les Rationalités Philosophiques et les Savoirs (ERRAPHIS), Université Toulouse Jean Jaurès-campus Mirail, 20 juin 2014. Dans le prolongement des travaux sur la lecture subjective menés autour du "Texte du lecteur" et du séminaire "Réception des oeuvres et créativité des lecteurs-auditeurs-spectateurs", les différents intervenants de la seconde saison ...
Voir la vidéo
Conférences

le (32m20s)

Hanoun par Hanoun : une leçon de cinéma (2/3)

2ème partie : L'Authentique procès de Carl Emmanuel Jung (1966), "Je ne crois pas à la direction d'acteur", l'esprit du film, refus de la maîtrise et éloge de l'accident, le montage au tournage."C'est au quotidien, dans une pratique réfléchie, élaborée, nécessaire, dans le travail d'un questionnement constant que le cinéaste peut et doit avoir exprimé ses affirmations, ses doutes, ses réserves, ses affects, ses indignations, non dans la médiatisation de sa parole. (...) La création – au travail – est en soi cri de non-obéissance. (...) TRAVAIL est le maître-mot de la création cinématographique, travail infinitésimal et de tous les ...
Voir la vidéo
Conférences

le (31m58s)

Méliès technnicien : le premier studio de Méliès. Conférence de Jacques Malthête

Jacques Malthête parle du studio Méliès de Montreuil, dont on sait qu'il fut le premier bâtiment vitré d'envergure bâti pour le cinématographe. Trappes, coulisses, cintre, scène, décors mobiles, verres tamisés, volets réglables, lumière électrique, tout était prévu pour que Méliès puisse exercer son art du trucage. Méliès, ruiné, devra abandonner son studio. La propriété de Montreuil est vendue en 1923. Après guerre, malgré les efforts de la Cinémathèque pour sauver le bâtiment, tout a disparu, excepté le magasin de costumes qui ne sera rasé qu'au début des années 1990, par ignorance ou par désintérêt.
Voir la vidéo
Conférences

le (31m13s)

La poésie sonore italienne des années soixante à nos jours / Gabriele Belletti

La poésie sonore italienne des années soixante à nos jours / Gabriele Belletti, in Journées d'études "Opera contro. L’œuvre de rupture sur la scène italienne contemporaine, de 1960 à nos jours", organisées, sous la responsabilité scientifique de Margherita Orsino et Antonella Capra, par Il Laboratorio et l'Institut de Recherche Pluridisciplinaire en Arts Lettres Langues (IRPALL) de l'Université Toulouse Jean Jaurès, 26-27 mars 2015. Thématique : Corps à corps : poésie sonore, action, performance. Ces Journées d'étude se penchent sur un phénomène, voire un concept, qui a été  intitulé « Opera contro » en écho au fameux film de ...
Voir la vidéo
Conférences

le (31m11s)

Michel Legrand et la musique de film (5/8) : La période américaine

"Jacques Demy, Louis Malle, Jean-Luc Godard et les autres... Ils voulaient tous changer le cinéma et travailler avec des gens nouveaux. La musique de jazz collait merveilleusement à leurs films. Privé d'un repère mélodique précis, le spectateur ne pouvait pas anticiper l'évolution de la musique : les personnages devenaient ainsi plus imprévisibles, plus mystérieux. Ils étaient nombreux à fréquenter les clubs de Saint-Germain. Je pense à Roger Vadim, qui fit appel à Thelonious Monk pour la musique de ses Liaisons dangereuses, ou à Marcel Carné, qui décrivit cette atmosphère dans Les Tricheurs, avec des musiques de Dizzy Gillespie, Oscar Peterson ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte