Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 387
Séminaires

le (2h2m46s)

Quatrième panel : Les usages instrumentaux des dispositifs participatifs Colloque Les élu·e·s aiment-ils la démocratie ? Le personnel politique face à la participation citoyenne

Comment l’étude des dispositifs permet-elle de saisir le rapport des élu.e.s à la démocratie? En quoi la genèse et la définition de dispositifs participatifs comme leur évolution dans le temps renseignent sur les conceptions qu’ont les élu.e.s de la participation, plus ou moins centrée sur la représentation ou l’empowerment des citoyens? Que font ces dispositifs à leurs promoteurs (qu’ont-il à dire de leur fonctionnement et de la démocratie) et aux élu.e.s a priori non impliqué.e.s? Peut-on sortir d’une lecture exclusivement utilitariste de l’usage des dispositifs participatifs ? Telles sont les questions auxquelles ...
Voir la vidéo
Conférences

le (2h6m2s)

Renato Berta par Renato Berta : une leçon de cinéma

"Je n'aime pas beaucoup le terme de directeur de la photographie. Au générique, je préfère que soit utilisé le mot "image". Parce qu'il me semble couvrir la somme du travail sur le cadre et la lumière. L'image, c'est le résultat très fragile entre la photo et le cadre, et la conjugaison des deux est le plus difficile à trouver. Ce qui m'énerve le plus, se sont les images dominantes, les clichés visuels de l'époque."Renato Berta
Voir la vidéo
Séminaires

le (2h9m47s)

Troisième panel : La démocratie rêvée des élu.e.s Colloque Les élu·e·s aiment-ils la démocratie ? Le personnel politique face à la participation citoyenne

Comment les élu.e.s perçoivent-ils/elles leur rôle dans un contexte de crise de légitimité démocratique ? Comment les contraintes institutionnelles qui entourent leurs actions façonnent-elles leurs rapports aux citoyens et leur perception de ce que représenter veut dire ? Dans quelle mesure l'arrivée de nouveaux entrants dans le jeu politique permet-elle de transgresser voire de transformer ces règles et ce faisant de dessiner une autre pratique démocratique et une autre conception de la représentation ? Quelle forme en particulier la "bonne participation" citoyenne doit-elle prendre à leurs yeux ? Peuvent-ils/elles accepter une démocratie ...
Voir la vidéo
Autres

le (2h11m44s)

Confusion. Lecture bruitée d'un scénario non-réalisé de Jacques Tati

Une lecture exceptionnelle de Confusion, un scénario jamais réalisé et visionnaire signé Jacques Tati. Une lecture mise en scène par Bruno Podalydès et jouée par Caroline Santini, Sylvie Aureille, Géraldine Barbe et Julien Duval.A Paris, la C.O.M.M. (« Compagnie d'Ordinateurs et de Matériels Multividéo »), immense usine ultra-réglée en apparence, veille à la bonne circulation des images et de l'information. Bref, « c'est moderne, tout communique ! », comme s'exclamait déjà Madame Arpel dans Mon Oncle. Mais la C.O.M.M. est un Big Brother aux pieds d'argile et peu à peu, suite à une série d'incidents techniques et humains indépendants de ...
Voir la vidéo
Conférences

le (2h14m48s)

Naissance de l'industrie phonographique française

Si l'histoire du cinéma fait l'objet de nombreuses études, il existe en revanche fort peu de travaux sur les débuts de la musique industrielle. La production massive du son enregistré à des fins de divertissement domestique avant 1914 ressemble à un mythe, tant sont devenues rares et fragiles les sources permettant d'écrire cette histoire. Gravure, pantographie, moulage, galvanoplastie : présentation d'un panorama des techniques de reproduction des disques et cylindres à la Belle Époque, avec quelques remarques sur les questions juridiques qui se posent alors. Puis, un aperçu des contenus et des répertoires enregistrés, ce qui permettra de présenter les ...
Voir la vidéo
Séminaires

le (2h15m2s)

Deuxième panel : Catégoriser les élu.e.s face à la participation ? Colloque Les élu·e·s aiment-ils la démocratie ? Le personnel politique face à la participation citoyenne

Comment les élu.e.s peuvent-ils/elles être catégorisé.e.s en fonction de leur rapport à la participation et de leurs représentations de la démocratie ? Ces postures s’expliquent-elles par leurs trajectoires sociales et/ou leurs carrières politiques ? Peut-on, et à partir de quels critères, distinguer des représentants participationnistes ou non ? En quoi cette distinction fait-elle sens ? Au local ou au national, qui sont les élu.e.s qui assument, rejettent ou ignorent ces prises de position ? Quelles variables - genre, orientation partisane, capitaux, dispositions - peuvent soutenir l’élaboration de typologies d’élu.e.s dans leur rapport ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte