Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 8
Conférences

le (13m10s)

IPM 2007. Création d'un logiciel d'évaluation de connaissances médicales

Les étudiants ne veulent plus tellement venir dans un amphithéatre. Un projet a été monté facile d'utilisation en collaboration avec un étudiant d'IUT et des outils gratuits sur Internet (logiciels multi usages). Le site doit être accessible par tous de tous les endroits. L'enseignant peut lister les utilisateurs, gérer les groupes à sa façon, créer des examens, suivre ou en sont les étudiants, et voir sa note. Des bases de données ont été créées. Pour les examens, on donne la règle du jeu à l'étudiant avec le temps passé sur une question par exemple. . SCD médecine Nancy 1 mpa ...
Voir la vidéo
Conférences

le (16m33s)

Journées Emois Paris 2014: L’acculturation des modes de gestion pour piloter les établissements : formation et transparence

Titre : Journées Emois Paris 2014: L’acculturation des modes de gestion pour piloter les établissements : formation et transparenceIntervenant: Sabine REY-ARLES, ANAPB2 : Systèmes d’informations, d’aide à la décision– Espace AdenauerModérateurs : A BURGUN, E LEPAGEB-2-1 REY-ARLES S, ALVES B, LIU X, BONTEMPS G. L’acculturation des modesde gestion pour piloter les établissements : formation et transparence.B-2-2 FICHEUR G, DUMESNIL C, CARON A, BEUSCART R. Codage automatiséà partir des courriers hospitaliers, des résultats de biologie et des prescriptionsmédicamenteuses : construction automatisée et évaluation de règlesde prédiction séquentielles.B-2-3 CHAZARD E, DUMESNIL C, SORIANO MARCOLINO M, CARON A,ALKMIM MB, PINHO RIBEIRO AL. Exploitation ...
Voir la vidéo
Conférences

le (8m42s)

Journées Emois Paris 2014: Courbes des valeurs des GHS en fonction de la durée et de la sévérité : tracé systématique et analyse

Titre : Journées Emois Paris 2014: Courbes des valeurs des GHS en fonction de la durée et de la sévérité : tracé systématique et analyseIntervenant: Mehdi DJENNAOUI, CHRU de LilleB2 : Systèmes d’informations, d’aide à la décision– Espace AdenauerModérateurs : A BURGUN, E LEPAGEB-2-1 REY-ARLES S, ALVES B, LIU X, BONTEMPS G. L’acculturation des modesde gestion pour piloter les établissements : formation et transparence.B-2-2 FICHEUR G, DUMESNIL C, CARON A, BEUSCART R. Codage automatiséà partir des courriers hospitaliers, des résultats de biologie et des prescriptionsmédicamenteuses : construction automatisée et évaluation de règlesde prédiction séquentielles.B-2-3 CHAZARD E, DUMESNIL C, SORIANO MARCOLINO ...
Voir la vidéo
Conférences

le (12m6s)

Journées Emois Paris 2014: Comparaison de performance des algorithmes de rapprochement de patients

Titre : Journées Emois Paris 2014:Comparaison de performance des algorithmes de rapprochement de patientsIntervenant: Xinran LI, ISIT, Département de biostatistique, Faculté de médecine, Clermont-FerrandB2 : Systèmes d’informations, d’aide à la décision– Espace AdenauerModérateurs : A BURGUN, E LEPAGEB-2-1 REY-ARLES S, ALVES B, LIU X, BONTEMPS G. L’acculturation des modesde gestion pour piloter les établissements : formation et transparence.B-2-2 FICHEUR G, DUMESNIL C, CARON A, BEUSCART R. Codage automatiséà partir des courriers hospitaliers, des résultats de biologie et des prescriptionsmédicamenteuses : construction automatisée et évaluation de règlesde prédiction séquentielles.B-2-3 CHAZARD E, DUMESNIL C, SORIANO MARCOLINO M, CARON A,ALKMIM MB, PINHO RIBEIRO ...
Voir la vidéo
Conférences

le (15m12s)

Journées Emois Paris 2014: Implémentation d’un système d’information pour la surveillance épidémiologique au Burkina Faso : expérience du District Sanitaire de Baskuy

Titre : Journées Emois Paris 2014:Implémentation d’un système d’information pour la surveillance épidémiologique au Burkina Faso : expérience du District Sanitaire de BaskuyIntervenant: Boukary OUEDRAOGO, Médecin-chef du district sanitaire de Baskuy chez la Fonction publique du Burkina FasoB2 : Systèmes d’informations, d’aide à la décision– Espace AdenauerModérateurs : A BURGUN, E LEPAGEB-2-1 REY-ARLES S, ALVES B, LIU X, BONTEMPS G. L’acculturation des modesde gestion pour piloter les établissements : formation et transparence.B-2-2 FICHEUR G, DUMESNIL C, CARON A, BEUSCART R. Codage automatiséà partir des courriers hospitaliers, des résultats de biologie et des prescriptionsmédicamenteuses : construction automatisée et évaluation de règlesde ...
Voir la vidéo
Conférences

le (23m42s)

Journées Emois Paris 2014: Codage automatisé à partir des courriers hospitaliers, des résultats de biologie et des prescriptions médicamenteuses : construction automatisée et évaluation de règles de prédiction séquentielles

Titre : Journées Emois Paris 2014: Codage automatisé à partir des courriers hospitaliers, des résultats de biologie et des prescriptions médicamenteuses : construction automatisée et évaluation de règles de prédiction séquentiellesIntervenant: Grégoire FICHEUR, CHRU de LilleB2 : Systèmes d’informations, d’aide à la décision– Espace AdenauerModérateurs : A BURGUN, E LEPAGEB-2-1 REY-ARLES S, ALVES B, LIU X, BONTEMPS G. L’acculturation des modesde gestion pour piloter les établissements : formation et transparence.B-2-2 FICHEUR G, DUMESNIL C, CARON A, BEUSCART R. Codage automatiséà partir des courriers hospitaliers, des résultats de biologie et des prescriptionsmédicamenteuses : construction automatisée et évaluation de règlesde prédiction séquentielles.B-2-3 ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h12m8s)

Physique et médecine : l'imagerie médicale

L'imagerie médicale a sans aucun doute entraîné ces vingt dernières années une transformation radicale dans la façon d'aborder le diagnostic et le suivi thérapeutique. Un diagnostic de localisation d'une lésion cérébrale qui nécessitait un examen clinique long et minutieux par un neurologue expérimenté se fait aujourd'hui avec une précision millimétrique grâce au scanner ou à l'imagerie par résonance magnétique (IRM). Là où le maître entouré de ses élèves démontrait que la lésion ischémique ou tumorale devait siéger au niveau de tel noyau du thalamus (la vérification ayant lieu malheureusement souvent quelques semaines plus tard sur les coupes de cerveau), le ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte