Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 379
Label UNT Conférences

le (1h13m4s)

Bases naturelles de l'Espoir : cognition et/ou motivation

En biologie, le mot espoir est rarement utilisé. Aristote est le père du naturalisme. Hippocrate fut le premier à parler de la maladie de la perte de l'espoir, il mit au point la théorie des humeurs. La Bile noire est à l'origine de la mélancolie. Gallien situa la Bile noire dans la rate. Le professeur Bioulac s'intéresse notamment aux neurones de la substance noire. La dopamine est le neurotransmetteur naturel. ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h1m19s)

Les Paradoxes de la Modernisation Capitaliste

Martin HARTMANN est assistant scientifique à l'Institut de Philosophie de la Johann Wolfgang Goethe-Universität ainsi que chargé d'études à l'Institut de Recherches Sociales de Francfort-sur-le-Main (Allemagne) dans lequel il dirige depuis octobre 2002 le groupe de travail "Théorie de la société et philosophie sociale".Il travaille aujourd'hui, à l'initiative de l'Institut de Recherches Sociales et en coopération avec le sociologue et directeur de l'Institut Axel Honneth, au développement d'un programme consacré à l'étude des paradoxes de la modernisation capitaliste.
Voir la vidéo
Conférences

le (1h27m2s)

L’homme et l’animal : métamorphose d’une relation / Vinciane Despret, Anne Simon, Gérard Caussimont

L’homme et l’animal : métamorphose d’une relation / Vinciane Despret, Anne Simon, Gérard Caussimont, in 7ème séance du séminaire "Le passé au présent : les passeurs du patrimoine. 2. Transformation, recréation", organisée par le laboratoire Patrimoine, Littérature, Histoire (PLH) de l'Université Toulouse-Jean Jaurès, sous la responsabilité scientifique de Jean-Yves Laurichesse. Toulouse, Muséum d’histoire naturelle, 12 mai 2016. Table ronde animée par Marlène ALBERT-LLORCA (professeur émérite d’anthropologie, Université Toulouse Jean Jaurès).« Puis Dieu dit : Faisons l'homme à notre image, selon notre ressemblance, et qu'il domine sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, sur le bétail, sur toute ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (13m45s)

1 - Rendez-vous de crise : banqueroute : qui doit payer ?

Banqueroute : qui doit payer ? Rendez-vous de criseEnregistré le lundi 14 novembre 2011, Amphithéâtre EHESSÀ l’heure où les dettes souveraines et la faillite annoncée de certaines banques semblent promettre une faillite générale de plusieurs pays européens au point de menacer l’existence même de l’Europe, chacun s’interroge sur les responsabilités qui ont conduit à une telle situation. Ce premier rendez-vous de crise propose une approche à la fois historique et économique de ces questions qui touchent chacun d’entre nous. Il existe en effet des précédents fameux au cours desquels l’opinion publique a mis en cause à la fois l’emballement de ...
Voir la vidéo
Conférences

le (15m59s)

Faut-il traduire les sciences sociales ? 1er Table ronde .01 Quel traducteur pour quel texte ? Réflexion sur l’expérience de traduction Ouverture Christophe Prochasson, Pierre Judet de la Combe

Faut-il traduire les sciences sociales ?  « Il faut considérer chaque traducteur comme un médiateur s’efforçant de promouvoir un échange intellectuel universel et se donnant pour tâche de faire progresser ce commerce généralisé. » Lettre de Goethe de 1827 à son traducteur Thomas Carlyle.  Comment articuler mondialisation des sciences sociales et pluralité des langues ? Cette question des langues et de leur circulation est cruciale tant elle touche à la réalité des modes d’écriture, de transmission, d’échange, à des enjeux économiques et politiques. Les Éditions ...
Voir la vidéo
Conférences

le (16m47s)

Faut-il traduire les sciences sociales ? 3ème Table ronde.16 Pour une politique européenne de soutien à la traduction Christophe PROCHASSON

Faut-il traduire les sciences sociales ?  « Il faut considérer chaque traducteur comme un médiateur s’efforçant de promouvoir un échange intellectuel universel et se donnant pour tâche de faire progresser ce commerce généralisé. » Lettre de Goethe de 1827 à son traducteur Thomas Carlyle.  Comment articuler mondialisation des sciences sociales et pluralité des langues ? Cette question des langues et de leur circulation est cruciale tant elle touche à la réalité des modes d’écriture, de transmission, d’échange, à des enjeux économiques et politiques. Les Éditions ...
Voir la vidéo
Conférences

le (36m14s)

Faut-il traduire les sciences sociales ? 3ème Table ronde.18 Pour une politique européenne de soutien à la traduction Debat 3eme table ronde

Faut-il traduire les sciences sociales ?  « Il faut considérer chaque traducteur comme un médiateur s’efforçant de promouvoir un échange intellectuel universel et se donnant pour tâche de faire progresser ce commerce généralisé. » Lettre de Goethe de 1827 à son traducteur Thomas Carlyle.  Comment articuler mondialisation des sciences sociales et pluralité des langues ? Cette question des langues et de leur circulation est cruciale tant elle touche à la réalité des modes d’écriture, de transmission, d’échange, à des enjeux économiques et politiques. Les Éditions ...
Voir la vidéo
Autres

le (1h55m5s)

Les idées font-elles voter?

Cycle de conférences "Les Agendas du politique" du Labex TEPSIS et des Éditions de l’EHESSDans un paysage international remodelé, les frontières du politique ne cessent d’être bousculées. Ces processus, qui font et défont le politique et le social, sont d’une telle complexité qu’ils ébranlent les connaissances. Sous l’égide de TEPSIS et des Éditions de l’EHESS, le cycle Les Agendas du politique propose d’apporter des éclairages au débat public par la mise à disposition des savoirs critiques élaborés par les sciences sociales. Se saisissant d’une question de l’actualité, ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (41m55s)

Les handicaps invisibles ou la face cachée de la normalité ?

Les handicaps invisibles ou la face cachée de la normalité ?Ce documentaire ambitionne de réaliser une prouesse puisqu’il cherche à montrer ce qui ne se voit pas, les handicaps invisibles. Prouesse nécessaire car 85% des personnes en situation de handicap sont porteuses d’un handicap invisible.Prouesse utile sur le plan social car les mots qui manquent pour définir sa différence côtoient souvent les maux identitaires. Comment construire sa différence dans la non-différenciation ? La mise en « résonance/raisonnance » de témoignages de ces « handicapés ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h54m25s)

#1 Comprendre la réforme des retraites

Depuis le début du mois de décembre 2019, la France connaît un fort mouvement social en opposition à la réforme des retraites dévoilée par le gouvernement. Au-delà d’une lecture strictement comptable de ce droit social fondamental, cette mobilisation questionne la solidarité entre les générations, les transformations du capitalisme, l’activité professionnelle, les vulnérabilités sociales et médicales, les inégalités ou encore les enjeux démographiques. L’École des hautes études en sciences sociales (EHESS), soucieuse d’enrichir la réflexion sur les grands sujets de société, propose, en partenariat avec l'Ined, un cycle de conférences inédit avec des chercheur·es de différentes disciplines, des journalistes et des ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte