Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 95
Conférences

le (39m53s)

Mythe, sexe et révolution. Le viol de Lucrèce, un mythe fondateur de la République romaine ? / Marie-Hélène Garelli

Mythe, sexe et révolution. Le viol de Lucrèce, un mythe fondateur de la République romaine ? / Marie-Hélène Garelli, in "Le viol de Lucrèce dans les arts : variations autour d’un mythe romain", journée d'étude organisée par l'Institut de Recherche Pluridisciplinaire en Arts, Lettres et Langues (IRPALL) de l'Université Toulouse Jean Jaurès dans le cadre d'un partenariat avec le Théâtre du Capitole, sous la responsabilité scientifique et la coordination de Michel Lehmann et Christine Calvet. Université Toulouse Jean Jaurès, Théâtre du Capitole, 17 novembre 2020. Le suicide de Lucrèce est un mythe fondateur de la république romaine ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h33m11s)

Le sucre

l'Université populaire du quai Branly (UPQB), cycle "Histoire mondiale de la colonisation : les matières premières "Le sucre, par Philippe Chalmin Depuis ses débuts en 2006, l’Université populaire étudie l’histoire mondiale de la colonisation. Cette longue séquence d’au moins cinq siècles a déjà été traitée de manière chronologique à partir des premiers navigateurs portugais, puis en étudiant les dates cruciales de la colonisation depuis la Renaissance ; et enfin à travers l’histoire des métissages. Pour sa quatrième année,l’histoire de la colonisation sera traitée successivement sous deux angles: les matières premières,avec 11 conférences entre septembre 2009 et février 2010, puis ...
Voir la vidéo
Conférences

le (58m0s)

Le 3 juillet 1608 — La fondation de Québec : les Français s’installent en Amérique du Nord

Si, le 3 juillet 1608, Samuel de Champlain établit un poste de traite à Québec, c’est que, dès 1603, il en avait obtenu l’autorisation par le chef montagnais Anadabijou. A cette époque, il avait promis de prêter main-forte aux Montagnais dans leur guerre contre les Iroquois. Lors de la fondation de Québec, le futur « Père de la Nouvelle-France » échappera à une tentative d’assassinat, parce que les Basques ne sont pas intéressés à voir un poste de traite situé plus à l’ouest que Tadoussac. Le premier hivernement sera catastrophique. La majorité des premiers occupants seront victimes soit du scorbut, ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte