Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 11477
Témoignages

le (21m35s)

Autre pays, autres moeurs

Le consul des États-Unis à Toulouse, Laurie Farris, discute les différences culturelles constatées par les hommes d'affaires américains en France. Tourné au moment d'une grande incompréhension mutuelle au sujet de la guerre en Iraq, cet entretien offre un aperçu intéressant sur les valeurs parfois difficiles à cerner, les non-dits, les notions divergentes d'un contrat, le rôle paternel de l'état, les valeurs qui sous-tendent le capitalisme, le néolibéralisme aussi bien que le néoconservatisme. Une affaire Enron, pourrait-elle se produire en France ? Laurie Farris en est convaincue et cette conviction aura peut-être de quoi surprendre l'étudiant français qui réfuse à comparer ...
Voir la vidéo
Autres

le (18m0s)

Alain Aspect

Le physicien Alain Aspect, directeur de recherche au Laboratoire Charles Fabry de l'Institut d'optique d'Orsay, a reçu la Médaille d'or du CNRS en 2005 pour ses travaux dans le domaine de l'optique quantique et de la physique atomique. Il raconte son parcours et décrit ses travaux. Il est à l'origine d'une très célèbre expérience qui à montré la non-validité des inégalités de Bell.GénériqueAuteurs - réalisateurs: Jean-François Dars et Anne Papillault (CNRS Images). Producteur: CNRS Images. Diffuseur: CNRS Image, http://videotheque.cnrs.fr.
Voir la vidéo
Conférences

le (45m23s)

Cerveau, sexe, et préjugés

Avec l'avancée des connaissances en neurosciences, on serait tenté de croire que les idées reçues sur les différences cérébrales entre les femmes et les hommes ont été balayées. Or médias et magazines continuent de nous abreuver de vieux clichés qui prétendent que les femmes sont "naturellement" bavardes et incapables de lire une carte routière, alors que les hommes seraient nés bons en maths et compétitifs. Ces discours laissent croire que nos aptitudes et nos personnalités sont câblées dans des structures mentales immuables. Or les progrès des recherches montrent le contraire : le cerveau, grâce à ses formidables propriétés de plasticité, ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h12m49s)

Filles et garçons, l’égalité. Pour qui ? Pour quoi ?

En janvier 2014, l'affaire de la « Journée Du Retrait de l'École » crée l'émoi dans l'opinion. Promouvoir l'égalité entre filles et garçons, tel est le but du gouvernement lorsqu'il diffuse « l'ABCD de l'Égalité », sans mesurer que l'objectif ne fait pas consensus et réveille bien des malentendus : garçons et filles peuvent-ils être égaux ? La différence de sexe constitue-t-elle un obstacle naturel à l’égalité ? Serait-il plus juste de parler de complémentarité ? Pour permettre à chacun-e de s’emparer de ces questions parfois existentielles tout en les dépassionnant, la conférence commencera par une « foire aux mots ...
Voir la vidéo
Conférences

le (45m0s)

On ne naît plus femme ou homme par hasard

Il naît un peu plus de garçons que de filles : 105 garçons pour 100 filles en moyenne. Ce rapport varie très peu dans l'espèce humaine, que ce soit dans l’espace ou dans le temps. Pourtant la proportion de garçons chez les nouveau-nés s’est mise à augmenter dans les années 1980 dans plusieurs pays d’Asie de l’Est, notamment en Chine et en Corée du Sud. Il existe une préférence marquée pour les garçons dans ces pays et elle est très ancienne. Pourquoi n’avait-elle pas entraîné jusque-là une hausse de la proportion de naissances masculines ? Ce déséquilibre, lié à l’avortement ...
Voir la vidéo
Conférences

le (50m11s)

Approche épidémiologique des relations nutrition santé

L’épidémiologie a pour objectif de décrire la fréquence des événements de santé ainsi que d’étudier les facteurs de risque ou de protection de ces maladies. L’épidémiologie repose donc sur la mise en œuvre d’études descriptives (ou étiologiques) de différentes natures et dont les résultats présentent des niveaux de preuves variés. L’épidémiologie nutritionnelle s’intéresse aux facteurs liés à la nutrition et impliqués dans le déterminisme des maladies. La littérature scientifique disponible à ce jour permet d’affirmer avec certitude l’existence de relation entre certains facteurs nutritionnels et le risque de certaines pathologies. Mais un grand nombre d’incertitudes persistent empêchant d’aboutir à un ...
Voir la vidéo
Conférences

le (54m5s)

Islam et interdits alimentaires

La loi islamique a défini un ensemble de règles concernant l’alimentation, que l’on peut répartir en trois ensembles. Un premier concerne les espèces alimentaires illicites à la consommation. Le second a trait au protocole de la mise à mort des animaux licites à la consommation, y compris concernant le gibier. Enfin le troisième et dernier ensemble précise l’échange alimentaire. Les règles qui ressortissent des deux premiers ensembles ont un caractère prescriptif plus fort et plus contraignant. C’est d’ailleurs généralement à elles que l’on pense ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte