Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 82
Label UNT Conférences

le (1h17m25s)

La notion d'évolution

« Rien n'a de sens en biologie si ce n'est à la lumière de l'évolution ». Cet adage célèbre de Th Dobzhansky prend encore plus de valeur quand on se rend compte à quel point la notion d'évolution a été difficile à faire émerger. En effet, au 18ème siècle, de nombreuses idées fausses, comme le créationnisme, l'échelle des êtres, les métamorphoses, la génération spontanée, empêchaient la constitution d'une biologie cohérente. Pas à pas, principalement par la réfutation de ces dernières, un environnement propice à l'apparition du transformisme s'est constitué. Avec Charles Darwin, au milieu du 19ème siècle, un cadre théorique ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h17m5s)

Xéno-transplantation cardiaque ou coeur artificiel : un défi pour la médecine de demain

Tous les jours on entend parler de nouvelles maladies qui menacent, qui se développent, qui renaissent, qui virulent à nouveau, mais on entend assez peu parler de l'insuffisance cardiaque et des moyens de la traiter. Parmi ces moyens il y a, pour l'avenir, la xeno-transplantation cardiaque et le coeur artificiel. Un traitement complexe porteur d'espoir mais encore limité étant donné les nombreux problèmes qui se posent comme le manque de « donneurs » ou les phénomènes de rejet.
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h16m16s)

La diversité biologique comme objet social et objet légal

Les années 80 ont été le témoin de la reconnaissance de la diminution de la diversité biologique en tant que problème global d'environnement. Il s'agit là d'une problématique appartenant à la classe des « univers controversés », en ce qu'il y a débat, au sein même de la communauté des chercheurs des sciences de la vie, sur la gravité du phénomène, ses causes et ses conséquences, les responsabilités à invoquer, les intérêts concernés, etc. Cet état de controverse n'a pas empêché que cette problématique soit versée dans le débat public et s'inscrive sur l'agenda politique. Une Convention internationale a ainsi ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (1h15m49s)

L'expérience dans les sciences, modèles et simulations

Après avoir été sous-estimée par Descartes, constructeur d'une science déductive essentiellement théorique, l'expérience, à partir de Newton, a acquis une place prépondérante, sinon autonome, dans les sciences modernes et contemporaines, au point que la vérification expérimentale est devenue un moment essentiel du " rationalisme appliqué ". Dès la seconde moitié du XIXème siècle, cependant, et notamment à partir de Maxwell, la détermination d'objets scientifiques repasse par la construction de modèles théoriques permettant d'aborder des champs nouveaux sur des bases formelles identiques. Aujourd'hui, un pas de plus est franchi puisque la simulation informatique des tests expérimentaux fait perdre son empiricité à ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h14m23s)

Invariants anthropologiques et diversité culturelle

"Si les réactions d'alarme que suscitent les transformations de l'environnement et le développement des biotechnologies expriment souvent une évaluation sérieuse des risques encourus, elles prennent aussi parfois un caractère déraisonnable qui témoigne de l'angoisse profonde provoquée par la remise en cause que subissent dans le monde occidental les croyances et les normes organisant le rapport de l'homme à la nature.Face à de telles inquiétudes, les explications des biologistes ou des climatologues ont peu de prise en raison de leur technicité mais aussi parce que le comportement de l'opinion au regard de la question de la nature procède d'un substrat culturel ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h13m40s)

Les enjeux éthiques de la génétique

Conférence du 31 janvier 2000 par Axel Kahn. Au XIXème siècle, la théorie de l'évolution, qui s'applique à l'Homme et le dépossède donc de son privilège de créature à l'image de Dieu, a constitué une onde de choc dont les effets se font encore sentir aujourd'hui. En effet, les grandes idéologies qui ont si cruellement marquées le XXème siècle, notamment l'eugénisme et le racisme ont massivement emprunté à la science de l'évolution ce qui leur semblait de nature à conforter leurs préjugés. La génétique a plus modifié l'énoncé des idéologies enracinées dans une conception pervertie de l'évolution qu'elle ne les ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte