Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 14477
Conférences

le (1h30m2s)

Léonard de Vinci, au delà du mythe Conférence, par Pascal Brioist, dans le cadre de l'Université Populaire du Havre.

Léonard de Vinci est mort il y a exactement 500 ans. En 2017, un tableau qui lui a été attribué s’est vendu 450 millions de dollars, devenant ainsi la toile la plus chère du monde. C’est l’un des hommes les plus illustres ayant jamais vécu sur cette planète, ceci à cause, dit-on, de sa capacité surhumaine à se saisir de tous les domaines du savoir et de la pratique.   Mais le "génie" venu de Toscane recèle des mystères, nombreux. Ainsi, comment devient-on courtisan quand on est né illégitime ? Comment ...
Voir la vidéo
Conférences

le (53m20s)

Les paradoxes de la représentation politique : autour de l'expérience communale

Une des manières les plus communes d’exprimer nos embarras politiques est d’évoquer une crise de la représentation : un fossé grandissant entre gouvernants et gouvernés mettrait en défaut l’espoir, pour chacun, d’être représenté, de contribuer à la chose publique et, partant, de faire société. L’inquiétude, en vérité, est double : les élites ne se représentent plus bien ce qu’est le peuple, le peuple ne se sent plus représenté par les élites. Telles sont les paradoxes de la représentation — envisagée ici dans son double sens de délégation politique et de représentation imaginaire. Pour les comprendre, un détour dans l’histoire peut ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h20m34s)

Conférence #206 d'Antonio Casilli: " L'automate et le tâcheron. Dépasser la rhétorique de la destinée manifeste de l’IA "

En 2003, l’informaticien Edward Feigenbaum qualifiait l’intelligence artificielle de « destinée manifeste » de nos sociétés. Emprunté du providentialisme américain, ce slogan cache pourtant les défaillances d’une discipline qui n’arrive pas encore à s’attaquer à « la vraie majesté de l’intelligence générale ». Mais les effets de cette idéologie dépassent aujourd’hui la communauté scientifiques. Derrière les déclarations des pionniers de l’informatique intelligente et le buzz des investisseurs, s’affirme en fait une certaine vision du travail : le digital labor, une activité tâcheronnisée, sous-payée et ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte