Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 14559
Entretiens

le (6m37s)

Valise n°9 : La haine des migrants - Olivier Douville

Table ronde organisée dans le cadre de la chaire Exil et migrations, avec Virginie Guiraudon et Olivier Douville. La haine du migrant et non des migrants, la haine et non la peur, pour insister sur ce qui échappe à l’explication sociopolitique dans la tentative de compréhension des directives migratoires en Europe, largement fondées sur le rejet, l’enfermement et la répression. On ne comprend pas car les chiffres montrent tant la facilité d’une intégration d’un point de vue démographique que le besoin de nouvelles forces de travail d’un point de vue économique. En outre, des migrations de masse exceptionnelles ont ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h16m55s)

NICOLE FRANÇOIS ET MICHELINE SAJOT, MÉCANICIENNES EN CONFECTION.

Nicole François et Micheline Sajot, mécaniciennes en confection, retracent leurs parcours professionnels respectifs avant d'évoquer leurs années en tant que collègues au sein des établissements Rodier à Vierzon de 1984 à 2001. Elles abordent les conditions de travail, les relations avec la contremaîtresse ou le patron, l'organisation des ateliers, les cadences... Elles parlent avec humour des progrès techniques sur les machines, et avec gravité de la difficulté à vivre un ou plusieurs licenciements. Elles soulignent avec regret le manque de reconnaissance des métiers liés à la confection. Micheline Sajot avait travaillé auparavant de 1965 à 1984 aux établissements de confection ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (34m2s)

MADELEINE MABILLAT, ANCIENNE BRODEUSE À FILS TIRÉS PUIS RESPONSABLE DE LA FINITION CHEZ ROBINET.

Née en 1931, Madeleine Mabillat se forme à la technique de la broderie à fils tirés auprès d’une voisine, ce qui lui permet de travailler à domicile dès le début des années 1950 pour le compte du confectionneur de chemisiers Robinet basée à Lury-sur-Arnon. Au début des années 1960, alors que les dirigeants de cette entreprise ouvrent un atelier rue du Champanet à Vierzon, elle est recrutée pour s’occuper du contrôle et de la répartition du travail de finition. Elle occupera cette fonction jusqu'en 1976. Madeleine Mabillat sera témoin des transformations du secteur de la confection marquée par le développement ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h10m30s)

ARLETTE POPINEAU, ANCIENNE SURJEUTEUSE PUIS OURDISSEUSE DANS LE SECTEUR DE LA LINGERIE, PUIS TEINTURIÈRE ET THERMOCOLLEUSE CHEZ ROBINET.

Après un apprentissage de couture effectué auprès d'une couturière à domicile, Arlette Popineau intègre en 1946 une petite confection de lingerie indémaillable en qualité de surjeuteuse puis d'ourdisseuse. Elle y travaillera jusqu'en 1953. Elle nous décrit l'ambiance des ateliers, les postes occupés, les produits fabriqués. Après une interruption de travail d'une vingtaine d'années pour élever ses quatre enfants, elle est recrutée en 1976 par la confection Robinet où elle effectue dans un premier temps les opérations de teinture de dentelles avant de prendre en charge l'opération de matelassage puis de thermocollage.Cet entretien a été réalisé dans le cadre de la ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h9m10s)

MONIQUE BONNIN, ANCIENNE MÉCANICIENNE EN CONFECTION CHEZ ROBINET.

Embauchée en 1966 au sein des Etablissements Robinet, Monique Bonnin prend en charge la confection des boutons pendant vingt-cinq ans. Elle partage dans ce témoignage sa passion pour son travail et toute l'expérience accumulée "aux boutons". Monique Bonnin évoque par ailleurs ses quelques années difficiles en tant qu'ouvrière en porcelaine chez Cirot Gadouin avant d'arriver chez Robinet. C'est aussi l'occasion de se souvenir de la bonne ambiance qui régnait dans les ateliers, malgré une fin de carrière conflictuelle avec les nouveaux propriétaires en 1991.Cet entretien a été réalisé dans le cadre de la recherche MEMOVIV menée par une équipe ...
Voir la vidéo
Séminaires

le (1h12m55s)

Gestualités coverbale et artistique / Gesture in spoken languages and art

Chloé Dechery, Université Paris 8 « To Watch/Witness/Make/Account For –Performance : An Interplay of Relations »Using and interrogating the notion of the « embodied point of view » as a starting point, thispresentation aims to reflect on performance considered through three different levels:- as an artistic event, theatrical performance lies upon and encourages the co-presence of heterogeneous, sometimes, conflicted or contradictory embodied points of view. What is performance if not a constantly re-negotiated relation between moving, shifting, unstable embodied points of view? - as a field of research and study - and from an autobiographical perspective – performance stands as ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte