Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 12667
Conférences

le (1h44m14s)

Dreamachine cinéma : l'art de Gus Van Sant. Conférence de Matthieu Orléan

Auteur solitaire, à part, hors des territoires bien marqués du cinéma américain, Gus Van Sant n'en est pas moins un artiste sous influence, complice d'une Beat Generation qu'il côtoya et dont il se fit, par son anticonformisme, un héritier proclamé et discret. On exposera les manifestations de cette influence (William Burroughs, Allen Ginsberg, Ken Kesey...), mais aussi ses résurgences plus secrètes, culminant avec Gerry, film-transe au défi ultra-sensoriel, une sorte d'incarnation de cette Dreamachine créée par l'artiste Brion Gysin en 1962 et dont Burroughs fut l'un des premiers utilisateurs.
Voir la vidéo
Conférences

le (1h15m49s)

Nitrates d'outre-mer ! Cartographies maritimes imaginaires de Raoul Ruiz. Conférence de Gabriela Trujillo

Périples, errances, jeux de l'oie et voyages initiatiques : Raoul Ruiz, fils de marin, est sans conteste l'un des grands maîtres dans l'art de la navigation. Son cinéma tresse faits divers, légendes, superstitions et adaptations-« poursuites » des grands classiques (Stevenson, Homère, Proust, Balzac) pour renouveler l'imaginaire de la traversée.
Voir la vidéo
Conférences

le (1h40m8s)

River Phoenix : un ange engourdi. Conférence de Jean-Marc Lalanne

Tapin narcoleptique entre assomption et évanouissement, River Phoenix incarne dans My Own Private Idaho la quintessence du nouage van-santien entre angélisme et autodestruction, jeunesse suave et trépas imminent. Cette figure, l'acteur l'a aussi prolongée dans la vie, jusqu'à disparaître à l'âge de vingt-trois ans d'une overdose. De sa brève mais intense filmo d'acteur aux œuvres qui le réfléchissent comme icône (My Own Private River, le film de James Franco à partir des rushes de celui de Gus Van Sant), pérégrination sur les traces du plus vibrant des anges foudroyés.
Voir la vidéo
Conférences

le (2h16m5s)

Derrière le miroir, trucages, jeux d'optiques et effets d'étrangeté dans les films de Raoul Ruiz

Les expérimentations techniques sont au cœur de nombreux films de Raoul Ruiz, car il aimait faire des jeux d'images comme on fait des jeux de mots. Nombre de ses films ont été tournés avec des budgets souvent dérisoires, parfois avec des chutes de pellicule, une caméra prêtée et le concours bénévole d'amis acteurs et techniciens. Sur le plan technique, cette utilisation des trucages directs correspond à une méthode que Ruiz ne cessera d'explorer.
Voir la vidéo
Label UNT Clip pédagogique

le (5m2s)

Les nouvelles technologies, une révolution culturelle et cognitive… Vraiment ?

Après le passage de l’oral à l’écrit, puis de l’écrit à l’imprimé, les transformations numériques sont porteuses de transformations économiques, politiques, sociétales radicales. C’est en tout cas la thèse défendue par le philosophe Michel Serres, pour lequel nous sommes engagés dans une véritable révolution culturelle et cognitive. Cette révolution a un symbole, "petite poucette", jeune fille dont la première des agilités est celle de naviguer partout avec son smartphone. Pour Michel Serres, les nouvelles technologies doivent conduire à repenser les notions mêmes d’espace et ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h32m41s)

Changements de têtes, de Méliès à David Lynch. Conférence de Diane Arnaud

Un comédien qui interprète plusieurs rôles attire irrésistiblement l'attention. Dans l'autre sens, les manipulations plastiques de son image, dédoublée ou transformée, peuvent démonter son jeu et menacer sa présence au point d'opérer un remplacement par un autre acteur. Ce sont ces destins d'images, spectaculaires et périlleux, qu'il s'agira de raconter, de Méliès à Face/Off en passant par Lost Highway.
Voir la vidéo
Conférences

le (1h44m28s)

L'Œil des monstres : traversée de John Huston. Conférence de Pierre Berthomieu

Scénariste privilégiant les adaptations impossibles, aventurier excentrique, John Huston fut d'abord un « cinéaste classique ». Son indépendance farouche révéla ensuite un grand narrateur mais anti classique – sans doute le véritable Huston, naturaliste, moderne, mais porté par l'obsession du mythique. On pourra ainsi traverser les périodes créatrices d'un cinéaste irréductible aux grilles thématiques, à l'aise avec l'échec de l'immense.
Voir la vidéo
Conférences

le (1h33m48s)

L’intimité sexuelle vue d’ailleurs

Conférence de l’Université populaire du quai Branly (UPQB), donnée le 4 mai 2016 Rencontre avec Céline du Chéné, journaliste et productrice radio, et Rajesh Sharma, éditeur, animée par Tobie Nathan, dans le cadre du cycle "Décalages".Le cycle Décalages confronte pour la dernière année les points de vue sur les différentes façons de s’aimer selon les époques, les genres et les cultures, qu'il s'agisse d'érotisme, de formes d'unions diverses ou de littérature.
Voir la vidéo
Entretiens

le (37m6s)

Pour une "histoire générale et comparée" des villes européennes (Jean-Luc Pinol)

Dans cette conférence Jean-Luc Pinol constate que la vie sociale contemporaine est aujourd’hui principalement liée aux possibilités et aux expériences offertes par la ville. Penser les modalités à travers lesquelles la vie urbaine oriente le devenir de la cité et des citoyens, c'est en réalité penser les conditions permettant d'expérimenter l'avenir de tous.
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte