Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 66
Entretiens

le (1h4m27s)

Au pied de la montagne des langues

Ayant eu la possibilité de découvrir les cultures du Proche-Orient et du Caucase lors de ses nombreuses recherches sur le terrain, Bernard OUTTIER a été fasciné par la richesse des cultures des peuples étudiés et par leurs qualités humaines. A travers l'étude des textes anciens, il a par ailleurs révélé qu'il y a toujours eu beaucoup d'échanges entre les communautés sur cette aire. Il cherche à identifier ce qui, dans le fonds de manuscrits, ne l'a pas encore été, par exemple, les palimpsestes, feuilles de gardes - souvent une feuille avec un texte ancien que l'on n'utilisait plus. Ainsi, ...
Voir la vidéo
Label UNT Entretiens

le (1h45m32s)

La négociation

Une coproduction Université Paul Verlaine-Metz / Université Ouverte des HumanitésCinquième et dernière partie de la Grande Leçon « La sociologie peut-elle aider à comprendre l’économie ? » Les auteurs vous proposent d’aborder avec Olgierd Kuty la question de la négociation, ses enjeux dans l’organisation du travail et, en filigrane, ses répercutions économiques évidentes. Une approche à la fois sociologique et historique de l'objet.Depuis les années 1950, nos sociétés sont marquées par une régulation négociatoire. Elle est apparue dans les années 1930 aux Etats-Unis. Il faut donc distinguer trois moments successifs de négociation : la négociation silencieuse qui couvre les années ...
Voir la vidéo
Conférences

le (14m20s)

Faut-il traduire les sciences sociales ? 2ème Table ronde. 08 Comment faire circuler les textes ? Points de vue d’acteurs de la chaîne du livre

Faut-il traduire les sciences sociales ?  « Il faut considérer chaque traducteur comme un médiateur s’efforçant de promouvoir un échange intellectuel universel et se donnant pour tâche de faire progresser ce commerce généralisé. » Lettre de Goethe de 1827 à son traducteur Thomas Carlyle.  Comment articuler mondialisation des sciences sociales et pluralité des langues ? Cette question des langues et de leur circulation est cruciale tant elle touche à la réalité des modes d’écriture, de transmission, d’échange, à des enjeux économiques et politiques. Les Éditions ...
Voir la vidéo
Autres

le (1h40m35s)

Régime de genre dans les sociétés occidentales, de l’Antiquité au XVIIe siècle

Depuis la fin des années 1980, l’histoire du genre a été l’une des innovations majeures de l’historiographie au niveau international, sans pour autant pouvoir recevoir une définition univoque. Utilisée parfois comme une notion destinée à mettre en crise l’histoire sociale traditionnelle, le genre a pu aussi, au contraire, participer au renouveau d’une pratique de l’histoire attentive à la diversité des identités et des critères de différenciation des individus. Parfois inscrit dans un schéma évolutionniste simplificateur, opposant des sociétés anciennes plurielles du point de vue du genre à une modernité identifiant genre et ...
Voir la vidéo
Autres

le (1h53m50s)

Crédit antique, crédit contemporain : entre histoire économique et histoire sociale

Dans un contexte contemporain où la question du crédit a fait, avec la crise, un retour brutal dans le débat public, les Annales ont cherché, dans ce numéro, à rendre compte des tendances récentes de l’historiographie du crédit, domaine profondément renouvelé au cours des dernières années. En construisant parallèlement un dossier consacré à l’économie antique, posant à travers deux articles la question du rôle des croyances culturelles dans l’économie romaine et de l’existence d’un marché du crédit privé, et un dossier portant sur le crédit entre le XVIIIe et le XXe siècle, ...
Voir la vidéo
Autres

le (1h53m30s)

Histoire impériale, histoire coloniale

Les catégories d’histoire coloniale et d’histoire impériale sont devenues des outils analytiques fondamentaux dans la production historiographique, même si les malentendus intellectuels qu’elles ont pu parfois engendrer n’ont pas toujours été clairement dissipés. Quelles sont les limites de leur emploi dans le temps et dans l’espace ? Sont-elles compatibles l’une avec l’autre, ou se situent-elles sur des plans historiques ou historiographiques différents ? Engagent-elles des lectures centrées sur le point de vue des puissances coloniales et/ou impériales et sont-elles une autre manière de faire de l’histoire européenne hors de l’Europe, ou bien ouvrent-elles un vrai espace de réflexion sur les ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte