Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 47
Documentaires

le (31m58s)

Chronique aka, janvier 1988 : retour à Akungu

- départ du campement de Bagandou, 8 janvier 1988 -       voyage polyphoniqueen Land Rover -       arrivée et installation à Akungu 8 janvier 1988 -       remplissage d’un bidon à la source par Ndami, 4ème enfant de Yakpata et Wawa -       ablution oecuménique de Mombaka à la rivière -       passage à la source  et abreuvement de nouveaux-nés jumeaux par leur père -       cosmétique du matin, 9 janvier 1988 -       mise à mort et découpe dorsale d’un pangolin -       ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (2m18s)

Chronique des Pygmées baka : la rumeur du sida

Campement de Meybot, est du Cameroun, à 50 km au sud de LomiéMedou Gaston, alias "En Poudre", est un grand tibola (chanteur). Le tibola est aussi un "blues baka", chants de peine, de nostalgie, de tristesse. Medou Gaston : - Avec ce morceau sur le sida tu sais, il y a quelqu'un, il avait la maladie du sida. Donc voilà pourquoi la moquerie vient sur lui.  Paroles du chant :"Toi n'apporte pas le corps de ton sida ! ta maladie là ! Va là bas !" Donc lui il rentre avec la honte, et il dit "Quoi ? mais mes frères, je suis avec ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (22m46s)

Chronique aka 1989 : novembre 1989, chez Yakpata à Badangou : danse d’amusement surveillée par les patrons villageois

A l'occasion du retour des résidents d'Akungu à leur campement proche de leurs patrons à proximité de Bagandou, Ginza, Yakpata et les peronnes présentes organisent une danse d'amusement. Attirés par l'animation, divers Villageois, membres de familles "propriétaires" des Aka viennent se rendre compte de ce qui se passe et surveiller le bon déroulement de la fête.
Voir la vidéo
Documentaires

le (13m13s)

Chronique aka 1988 : Fer de hache pygmée et petit Villageois : histoire d’une blessure

Un villageois cherche à s'approprier la force de travail et la plantation des habitants d'un campement pygmée installé en bordure d'une grande piste forestière en République Centrafricaine.  Tout en soignant une grave blessure que son fils s'est faite au pied en manipulant une hache pygmée, il explique qu'il a appris auprès de son père, guérisseur, le traitement de cette sorte de plaie "grave". Puis il raconte les circonstances et les raisons d'une part de son installation dans un campement pygmée et d'autre part du port d'une amulette sénégalaise suspendue à sa poitrine. Enfin, il présente un faisceau ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (48m27s)

Chronique Aka 1991, Ngopama : La danse du professeur et le refus des Aka

Chronique Aka 1991, Danse du professeur et le refus des Aka ActeursJustin Idanga, guérisseur mbati le secrétaire de J. Idanga l'assistant de J. Idanga Monduwa François, guérisseur aka Madame T, guérisseuse mbati les consultants de J. Idanga les accompagnateurs des consultants les habitants deNgopama les musiciens réunis par J. Idanga le jeune fils de J. Idanga Réalisation caméra montage  Alain Epelboin © 2006 SMM CNRS MNHN ParisEn République Centrarficaine, Justin Iganga est un guérisseur isongo (= mbati)  qui a organisé son activité sur un modèle ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (8m19s)

Chronique aka, Akungu, 1987 : la fumigation de Boyangi

À Akungu, campement pygmée indépendant des Villageois, situé au coeur d'une bananeraie en forêt, en  République centrafricaine, le dernier-né de Bonéné a été saisi d'une crise de convulsions hyperthermiques durant la nuit. Au matin, le guérisseur Yakpata le soigne par des frictions et des fumigations de plantes accompagnées d'incantations destinées à apaiser les esprits de la forêt. Alors seulement le bébé accepte le lait de sa mère. La maladie est attribuée à une rupture d'interdit alimentaire carné, kila, de la mère durant la grossesse.L'apparence peu éveillée du bébé est dûe à l'administration concomitante par l'ethnologue médecin  de remèdes anti-épileptiques.
Voir la vidéo
Documentaires

le (12m28s)

Chronique aka,février 1987, Akungu : négociations d'une Villageoise en quête de feuilles de koko (Gnetum africanum)

Un véhicule, venu chercher de la main d'oeuvre journalière pour travailler dans une plantation de caféiers, a déposé une jeune femme villageoise acheteuse de feuilles de koko (wali koko en sango = femme Gnetum africanum), avec son bébé, sa soeur et son jeune frère Alain.Elle étale ses marchandises, vêtements, savons, colifichets, cigarettes, chanvre, alcool... incite les résidents d'Akungu à s'en saisir afin de les engager à lui fournir les feuilles alimentaires désirées.
Voir la vidéo
Documentaires

le (12m18s)

Chronique aka, Ngopama, novembre 1989 : Les gens d'Akungu à Mongoumba

À L'occasion du décès de Jean Marie Elima, Ginza, Mambi, Yakpata et Wawa et leurs derniers nés ont accompagné l'thnologue pour présenter leurs condoléances à la famille du défunt.Ce film décrit l'installation de Ginza et Koti chez Monduwa, le devin-guérisseur : achat de gibier à une voisine villageoise, préparation d'un fumoir, découpe d'un pangolin, jeu de leur dernière née Koti avec un chiot, inquiétude sur des maux de ventre de Koti.Cf Entrées : "pangolin", "fumée", feu", "claie de séchage, boucan", "allaitement", "chien"1981-2014, Thomas J.M.C., Bahuchet S, Epelboin A. (depuis 1993) & Fürniss S. (depuis 2003) (éds.) (Arom, Bahuchet, Cloarec-Heiss, Epelboin, Fürniss, ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte