Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 47
Documentaires

le (15m24s)

Chronique aka 1992, Motonga, 4 décembre 1992 : Le devin guérisseur pygmée et les djinns de Hamidou

Alain Epelboin, le médecin ethnologue avec l'aide De Bobino Topessua Mbato Patrice, son assistant-traducteur, présente le cas de Hamidou à Monduwa, célèbre nganga, devin-guérisseur Aka sous forme d'une vidéo de 27 mn intitulée Les djinns de Hamidou en région parisienne (1991-1992), 27 mn, Prod SMM CNRS-MNHN (diffusion limitée). Durant ce film, on suit les crise de possession d'un préadolescent, fils aîné d'une famille de migrants sénégalais, soninkés en région parisienne, jusqu'à guérison et acquisition de dons de voyance du fait de la familiarité acquise avec l'univers des djinns.Monduwa, parfaitement ethnocentrique, commence par évoquer une consommation de singe interdite durant la grossesse ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (1h14m37s)

Chronique Aka 1992 Akungu : entre forêt et campement.

Poursuite du suivi des acteurs de la Chronique vidéo aka au travers des activités quotidiennes, de deux soirées de danse et aussi des séquences divinatoires et thérapeutiques.Acteurs principaux :- Yakpata, l'aîné du campement, devin-guériseur et sa première épouse Masiki- leur fils aîné Ginza, ses épouses Koti et Mambi , et les enfants de cette dernière, Makanda, Mongay,  Koti, Pauline- Mombaka, le fils aîné de Ginza d'une première é^pise décédée- Mboma, le fils d'Isanya, cadet de Ginza- Mbonga, cadet de Ginza, son épouse et leur fils Ekondo- Nzaka, un voisin excellent danseur- Ndangulu, un cousin de Yakpata- Akungu, une fille de ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (10m49s)

Chronique aka 1987, Akungu : chante-fable du lémurien

Premières images des résidentes et résidents du campement d'Akungu qui seront les acteurs principaux de la Chronique vidéographique aka 1980-2006, tournées par l'ethnologue à son arrivée à Akungu en 1987.Ginza et ses parents entonnent le chante-fable du lémurien, nzike, nommé à tort "écureuil"..Nzike est un Galago, un petit lémurien aux yeux protubérants et au ventre volumineux. Dans un chant-fable très prisé, reprenant un mythe fondateur, il est décrit comme très goinfre. Un jour il fait le pari avec komba le civilisateur démiurge, avatar de Tôlé, que celui-ci n'arriverait pas à le nourrir à satiété. Le jour dit, il se ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (7m37s)

Chronique aka, janvier 1980, campement de Mandembe, Bagandou, RCA : en pleine épidémie de rougeole, divination par l’ampoule électrique et le feu.

Première Chronique aka vidéographique (1980-2006), enregistrée en Super 8 dans le campement de Mandembé, un nganga, un devin-guérisseur. À La demande de l'ethnologue Mandembé accepte qu'une divination par scrutation d'une ampoule électrique soit filmée.Elle est suivie d'une danse autour du foyer central du campement qui sert lui aussi de support à la divination.Cette première mission en RCA d’Alain Epelboin (AE), médecin anthropologue et cinéaste en janvier février 1980, en collaboration avec Pascal Sobélé, dit Chacal, ancien assistant-traducteur de Serge Bahuchet, et Paul Akoya, (P. A.), collaborateur centrafricain du CNRS, tous les deux non-Aka, a été interrompue ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (25m23s)

Chronique aka, juin 1989 & juin 2006, St Martin du Bosc, France & Békélé, RCA : Encyclopédie des Pygmées aka 1983-2019, Editions SELAF-Peeters, causerie entre J. M. C. Thomas, S. Bahuchet & A. Epelboin et mot de la fin de Ginza Gabriel, filmé par son fils

Première partie en 1989 à St Martin du Bosc chez Jacqueline M. C. Thomas et Luc Bouquiaux : discussion entre Jacqueline M. C. Thomas, ethnolinguiste, fondatrice du LACITO (laboratoire de langues et civilisations à traditions orales) du CNRS, de Serge Bahuchet, écoanthropologue, et d'Alain Epelboin, médecin anthropologue vidéaste, à propos de l'Encyclopédie des Pygmées aka, illustrée par des extraits de la Chronique vidéo aka 1987-2007 Deuxième partie en 2006 à Békélé, RCA au bord de la rivière : séance de travail sur les derniers volumes de l'Encyclopédie des Pygmées aka avec l'équipe de collaborateurs, interrompue par une pluie, malgré ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (6m41s)

Chronique aka 1987, Akungu : "berceuse" aka

L'action se passe à Akungu, établissement pygmée fixe indépendant des Villageois, situé en grande forêt au coeur d'une bananeraie proche du cours d'eau Akungu. Nous assistons à "l'enculturation polyphonique" de Wawa, un bébé aka dans les bras de son père Ginza, tandis que sa mère Mambi est partie à la source chercher de l'eau et faire sa toilette..Ginza s'efforce de calmer Wawa, sa dernière née, qui s'est réveillée, tandis que la maman de la petite, Mambi, est partie chercher de l'eau à la source. Tenant l'enfant très serrée contre sa poitrine, approchant sa bouche de l'oreille de la petite avec ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (1h1m51s)

Chronique aka, Akungu décembre 1995 : Mort et naissance de Masiki

Chronique pygmée Akungu, Centrafrique, décembre 1995 : mort et naissance de Masiki   Dans le campement d'Akungu en République centrafricaine où vivent Ginza, sa famille et les parents associés, la communauté est sous le choc de la mort récente de deux fillettes, provoquée par la consommation d'une igname toxique. Les journées sont marquées par différents événements, en particulier de thérapie familiale. Mambi raconte l'avortement qu'elle vient de vivre. Sa grossesse n'était pas désirée et menaçait sa vie et celle de son dernier-né. Elle met en cause son mari, Ginza qui ne veut pas utiliser de préservatifs. Koti, la co-épouse stérile ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte