Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 950
Conférences

le (1h38m17s)

L'animation japonaise des origines à nos jours. Conférence de Brigitte Koyama-Richard

Le Japon a vu se développer très tôt différents genres picturaux que l'on peut considérer comme les prémices de l'animation. Brigitte Koyama, l'une des meilleures spécialistes du sujet, présente d'abord les similitudes entre les rouleaux peints et l'animation contemporaine. Elle explique ensuite la façon dont les Japonais ont créé l'illusion du mouvement dans les estampes xylographiques. Une large place est accordée aux lanternes magiques japonaises Utsushi-e : très populaires, elles disparurent peu après la naissance du cinématographe. Dans une seconde partie, Brigitte Koyama parle des pionniers de l'animation japonaise, quels genres de films furent produits, quelles étaient les techniques utilisées, ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h6m42s)

Le cinéma de Manoel de Oliveira ou le principe de l'incertitude. Conférence de Mathias Lavin

Couvrant désormais plus de quatre-vingts ans d'activités, l'œuvre de Manoel de Oliveira donne l'impression d'avoir recommencé à plusieurs reprises, offrant de la sorte autant de conceptions différentes du cinéma. Cette conférence voudrait ainsi rendre justice à la diversité d'un parcours, caractérisé, entre autres, par sa forte exigence artistique et son goût pour l'innovation.
Voir la vidéo
Conférences

le (1h21m4s)

Preminger, ou comment survivre en Amérique. Conférence de Mathieu Macheret

De Laura (1944) à The Thirteenth Letter (1951), à travers les dix premiers films qu'Otto Preminger réalisa, et souvent produisit, pour la Twentieth Century Fox, une étude de l'arrivisme, de l'égoïsme, des figures de domination et d'exclusion dans un univers – les États-Unis d'après-guerre – où il faut sans cesse lutter pour espérer rester dans le cadre, assurer sa place devant la caméra.
Voir la vidéo
Documentaires

le (13m5s)

Moteur ? ça tourne !

Série Le siècle des machines. Ce film, s'appuyant sur les archives de la cinémathèque Gaumont, reconstitue l'évolution du cinématographe. En 1894, Louis Lumière imagine le principe de base du cinématographe qui sert tout à la fois d'enregistreur, de développeur et de diffuseur. Mais il envisage une machine qui, non seulement transcrit le mouvement de la vie mais aussi en communique les sons, les couleurs, le relief. Le Coq de Charles Pathé, la Marguerite de Léon Gaumont : voilà les deux symboles qui vont conduire le ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h3m59s)

Dialogue avec Jean-Louis Trintignant

Dialogue animé par Serge Toubiana« Ce que j'ai le plus aimé au cinéma, c'est d'être l'incarnation d'un personnage différent de moi et réaliste. C'est pour cela que je suis devenu acteur. Je suis curieux des autres. Il n'y a pas de façon plus intime pour rentrer dans leur peau(...) En général, je trouve que les acteurs surjouent toujours un peu. On devrait être plus simples, mettre moins d'intentions. En avançant en âge, je m'efforce d'intérioriser mon jeu. Il faut ressentir les choses, et c'est l'œil de la caméra ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h53m6s)

Entretien avec Eric Duvivier

Entretien avec le réalisateur Eric Duviver, présenté et animé par Thierry Lefebvre et Christian Bonah.MEDFILM Journée d’étude n°221 septembre 2012 à l'Université Paris Diderot Grands MoulinsÀ la croisée de la promotion, de la formation et du film expérimental médical : Éric Duvivier et la compagnie de production ScienceFilm (1950-2000)Dans le cadre des journées d’étude MEDFILM « Histoire du film médical et sanitaire en France et en Allemagne : Recherche, enseignement et propagande, 1895-1960 »Coordination : Thierry Lefebvre, Christian Bonah, Vincent LowyEn partenariat avec le CERIMES
Voir la vidéo
Documentaires

le (53m53s)

Marcel Ophüls, parole et musique

Dans sa maison de Lucq de Bearn, au pied des montagnes qui lui ont sauvé la vie, Marcel Ophüls a accepté d'assister à la projection d'extraits choisis de quatre de ses films (Le Chagrin et la pitié, The Memory of justice, Hôtel Terminus, Veillées d'armes), et d'en discuter, en vue d'en tirer peut-être un discours de sa méthode...En interpelant à l’écran témoins ou protagonistes, le cinéaste ne cherche pas tant à leur faire évoquer des faits passés qu’à juger au présent des circonstances ou des actes commis alors. ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (2h11m42s)

Le travail et sa représentation. Lectures et table ronde.

Lecture (50 mn) d’extraits de pièces de théâtre de Joël Pommerat (Les Marchands), de Michel Vinaver (La Demande d’emploi), de Dominique Wittorski (Ohne), et table ronde (50 mn). Avec : Lyly Chartiez et Noémie Gantier: lectrices, Les Marchands, de Joël Pommerat Aude Denis, metteur en scène, comédienne Vincent Dhelin, metteur en scène (Compagnie « Les Fous à réaction ») Pierre Gembala, responsable du Pôle emploi spectacle de Lille Frédéric Gendre, chargé de médiation scientifique à la MESHS Yannic Mancel, dramaturge, conseiller littéraire du Théâtre du Nord Olivier Menu, metteur en scène, comédien (Compagnie « Les ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte