Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 36
Conférences

le (50m1s)

'Who wrote the bit about the buffalo?': Edgelands and the question of joint authorship / Michael Symmons Roberts, Paul Farley

'Who wrote the bit about the buffalo?': Edgelands and the question of joint authorship / Michael Symmons Roberts, Paul Farley, in "Suburbia-An Archaelogy of the Moment. Suburbs in the arts and literature of the English-speaking world", colloque organisé par Nathalie Cochoy, Marie Bouchet, Isabelle Keller-Privat et Mathilde Rogez (Laboratoire Cultures Anglo-Saxonnes, axe « Poéthiques » / "Lieux communs"), Université Toulouse-Jean Jaurès, 16-17 novembre 2017. Illustration: © JR.Ce colloque s'inscrit dans la continuité des manifestations de Poéthiques consacrées à la représentation de la ville dans la littérature et les arts.  En 2017, Paul Farley a co-écrit avec le poète Michael Symmons ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (59m32s)

Musée de l’Ermitage dans l’histoire du collectionnisme en Russie

Chercheur en histoire de l’art et en philosophie (PhD), conservateur de l'estampe française des XV-XVIIIe siècles et directeur du projet d’art contemporain « Ermitage 20/21 » au musée de l’Ermitage (Saint-Petersbourg, Russie), Dimitri OZERKOV représente une figure insolite dans le monde actuel de l’art russe. Il est connu pour ses nombreuses publications sur l'art classique et contemporain et est à l’origine de plusieurs expositions. Dans cet entretien, il nous explique que la notion d’art contemporain à l’Ermitage, un des plus grands musées du monde, n’est pas si nouvelle. En effet, elle remonte à l’histoire du collectionnisme en Russie, ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (2h8m38s)

Conceptions et représentations de la ville dans les cultures française et italienne

Patrizia INGALLINA est architecte-urbaniste, maître de conférences HDR à l'Institut d'Urbanisme de Paris et professeur associé au Politecnico de Turin. Elle a la responsabilité des travaux dans le cadre de l'axe « Représentations, projet urbain et programmation » du C.R.E.T.E.I.L (Centre de Recherche sur l'Espace, les Transports, l'Environnement et les Institutions Locales). Patrizia Ingallina s'intéresse à la manière dont les cultures française et italienne (aussi bien dans le jeu des institutions que dans le système d'idées et dans la perception des habitants) conçoivent et se représentent la ville et les modes d'intervention sur elle, dans une optique de ...
Voir la vidéo
Conférences

le (2h45m43s)

Simulations, scénarios et prospectives

En réunissant des scientifiques, des experts du Groupe intergouvernemental d'étude du climat (GIEC), des représentants d'administrations et d'institutions de diffusion de (information scientifique, le colloque se propose de mettre en évidence comment des disciplines scientifiques aussi différentes que les sciences de la Terre et de l'atmosphère, les sciences naturalistes et les sciences économiques, convergent pour estimer les conséquences néfastes du changement climatique et fournir des éléments de réponse de nature politique pour en atténuer les effets et permettre les nécessaires adaptations. Comment en est-on arrivé, dans une perspective historique, au « Global Warming » actuel ? Comment le traitement ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h12m31s)

Space, Nationalism and Power

Ranabir SAMADDAR is a founder of the MCRG - Mahanirban Calcutta Research Group, India- and its journal, Refugee Watch. He was earlier a professor of South Asia Studies, and subsequently the founder-Director of the Peace Studies Programme at the South Asia Forum for Human Rights, Kathmandu. Known for his critical studies on contemporary issues of justice, human rights, and popular democracy in the context of post-colonial nationalism, trans-border migration, community history, and technological restructuring in South Asia, he has served on various commissions and study groups on issues such as partitions, critical dictionary on globalisation, patterns of forced displacement and ...
Voir la vidéo
Label UNT Entretiens

le (25m49s)

La cellule de Schwann.

Son interaction avec les nerfs passe par un vocabulaire (neuromédiateurs...) et une grammaire (récepteurs, canaux ioniques...) qui modulent les transmissions nerveuses et synaptiques. La vision obsolète de la cellule gliale, Cendrillon toute dévouée de sa Seigneurie Le Neurone, cède aujourd'hui le pas devant le concept d'interactions neuro-gliales. Ces interactions intimes et vitales pour chacun des acteurs utilisent un vocabulaire (neuromédiateurs, facteurs de croissance, molécules d'adhésion...) et une grammaire (récepteurs, canaux ioniques, mécanismes de transduction, régulation de l'expression génomique) d'une grande richesse. Dans cette première émission nous commencerons notre voyage linguistique et grammatical par la périphérie en nous plongeant dans le ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte