Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 599
Conférences

le (1h39m49s)

Classes populaires et organisations militantes. Session 1, 1ère partie

Journées d'étudesClasses populaires et organisations militantes : transformations sociopolitiques et recompositions des liens avec le monde associatif et politique.Session 1 : Travail politique, travailde socialisation politiqueDiscussion : Camille Hamidi (Triangle/Lyon 2) et Mathilde Pette (CLERSE/CERAPS)Julien Talpin (CERAPS/Université Lille 2), Mobiliser les classes populaires. Travail politique et socialisation au sein de deux organisations communautaires américaines.Yoletty Bracho (Centre Michel del’Hôpital/Université d’Auvergne), « Habiter l’État » depuis le militantisme : travail militant et politisation des classes populaires à La Vega (Caracas).
Voir la vidéo
Conférences

le (1h38m14s)

Table ronde : Éduquer, demain ?

Table ronde "Eduquer, demain ?"animée par Sylvain BORDIEC, MCF à l'Université de Bordeaux (Faculté Sciences de l'éducation/Collège Sciences de l'homme)>> Voulons-nous encore d'une éducation commune ?Bernard DELVAUX, Sociologue, chercheur à l’UCL (Université catholique de Louvain) où il travaille au Girsef (Groupe de recherche interdisciplinaire sur la socialisation, l’éducation et la formation)>> L'école et des acteurs.trices sous la terreur de la performativitéStéphanie DEMERS, PhD, Université du Québec en Outaouais>> Eduquer demain, innovations et pratiques pédagogiquesLaurent LESCOUARCH, MCF HDR, CIRNEF, Université de Rouen Normandie>> Formation / intégration / citoyenneté dans un pays quadrilingue : l'éducation en Suisse ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h37m59s)

Décider de la vie

Colloque international PENSER GLOBAL Internationalisation et globalisation des sciences humaines et sociales À l’occasion de son 50e anniversaire, la Fondation Maison des sciences de l’homme invite chercheurs et intellectuels à « penser le monde ». Avec le colloque PENSER GLOBAL, Internationalisation et globalisation des sciences humaines et sociales, la FMSH prouve qu’elle joue un rôle central dans la relance et l’internationalisation des sciences de l’homme, tout en favorisant l’émergence d’une recherche créative. Dans la lignée des missions définies par Fernand Braudel, tout en étant tournée résolument vers l’avenir, cette rencontre souhaite poser les fondements d’un dialogue innovant et construit, au-delà ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h37m4s)

Déplacements et rapports de classe

Président de séance : Guillaume LEJEUNE (CERLIS, U. PARIS DESCARTES) Discutant : Sébastien CHAUVIN (CEG, UNIL) Ludovic LESTRELIN (CesamS, U. de Caen Normandie), Voyager « pour raisons footballistiques ». Formes et sens d’une mobilité de loisir chez des hommes issus des classes populaires. Yoann DEMOLI (Printemps, UVSQ, LSQ, CREST) et Marie GILOW (Metices, ULB), Mobilité parentale en Belgique : Question de genre, question de classe. Amélie BEAUMONT (Cessp, U. Paris 1), Aller travailler chez les bourgeois. La traversée de l’espace physique et social des employés de l’hôtellerie de luxe. Josette DEBROUX (Centre Max Weber, U. ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h37m3s)

Le métier de sociologue

Pour la plupart des étudiants de premier cycle, la sociologie s'apparente davantage à une propédeutique aux concours administratifs qu'à un débouché vers le métier de sociologue. Une enquête menée par Odile Piriou auprès d'étudiants en sociologie a montré qu'ils ne s'identifient guère à des "sociologues". Ce n'est pas le cas pour leurs confrères de "philo", de "psycho" ou encore "d'éco". Et si l'identification s'opère, c'est en référence au sociologue "académique" de l'université ou du Cnrs. Dans ce programme, plusieurs sociologues et des doctorants en sociologie exposent les "ficelles" ou les écueils de leur métier qu'ils l'accomplissent dans l'enceinte de l'université ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h37m0s)

La gentrification : un concept hégémonique ? 2

Plus de cinquante ans après les réflexions pionnières de Ruth Glass sur la ville de Londres, la notion de « gentrification » s’est imposée comme une catégorie d’analyse et un sous-champ de recherches majeurs des études urbaines. Elle constitue le concept principal au moyen duquel ces études qualifient et analysent les transformations croisées de la morphologie et du peuplement des quartiers populaires de centre-villes faisant l’objet d’une réappropriation résidentielle et symbolique par les ménages de classes moyennes et supérieures. Toutefois, devant la généralisation des usages de ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte