Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 18260
Entretiens

le (1h17m48s)

Généalogie des langues d'Asie orientale

Dans cet entretien, Laurent SAGART revient sur son parcours scientifique et sur les différents travaux de recherches qu'il a mené jusqu'ici. Il mentionne ses collaborations avec de nombreux chercheurs dont celles avec Bénédicte de Boysson-Bardies, Pierre Hallé, Catherine Durand, et d'autres membres du Laboratoire de Psychologie Expérimentale, avec qui il a abordé les sons du babillage sous un angle inter-linguistique. Ces travaux sur les liens d'apparentés entre le gan et le hakka (dialectes chinois modernes), sur la construction d'une base de données des familles de mots du chinois archaïque, sur l’étude des emprunts chinois en miao-yao et en tibéto-birman et ...
Voir la vidéo
Label UNT Autres

le (1h15m0s)

Cafés des Sciences Nancy 2006 - Catastrophes naturelles : notre planète se rebiffe ?

Résumé : Le programme des Nations Unies pour l'environnement a annoncé lors de la Conférence de Montréal (janvier 2006) que l'année 2005 avait battu une série de records climatiques et que les catastrophes naturelles d'origine climatique n'ont jamais coûté autant d'argent. Tsunami, cyclones, tremblements de terre, volcans... chaque semaine, une région du monde est touchée par une catastrophe naturelle. Yen a-t-il plus qu’avant ? N’est-ce qu'une étape dans l'évolution de la planète ou doit-on y voir une conséquence des activités industrielles qui se développent sans cesse ? Intervenants :Farimah Masrouri, Professeur à l'Ecole Nationale Supérieure de Géologie, INPL - NancyJean-Paul ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h32m2s)

L'univers des indiens huarpe de Guanacache

Cet entretien porte sur le récit ethnologique de Gregorio MANZUR intitulé Guanacache, les eaux de la soif, dans lequel il met en évidence des conceptions religieuses qui possèdent une très forte influence sur les pratiques quotidiennes et professionnelles des indiens huarpe ainsi que des expériences et savoir-faire qui risquent de disparaître rapidement face à des conditions écologiques et économiques de vie extrêmement délicates et à l'avancée de la civilisation dite occidentale et surmédiatisée. Pour en savoir plus, consultez l'article sur le site du Salon de l'Amérique latine.Gregorio Manzur, écrivain et journaliste argentin installé depuis 1965 à Paris, s’est ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (18m20s)

Mutilations génitales : vers un Pôle Lorrain de Gynécologie Sans Frontière

Titre : Mutilations génitales : vers un Pôle Lorrain de Gynécologie Sans Frontière. Résumé : GSF est un groupe de 100 personnes réunies pour la santé des femmes et comprend des médecins, des sages-femmes, soit 85 % de soignants ; il existe depuis 1995. Ses missions sont l'urgence, la formation, l'évaluation et le développement. L'auteur présente quelques missions , comme celle du Burkina Faso, en collaboration avec une association pour créer une maison d'accouchement. Les missions chirurgicales au Kosovo concernent essentiellement les victimes de guerre (viols). Quelques missions se développent en France et à Nancy notamment.Intervenant : Dr Beddock, secretaire ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (7m40s)

Mutilations génitales : être femme et mutilée - Ière partie

Dans le cadre de l'Enseignement Post-Universitaire (EPU) sur les mutilations génitales, Khady KOITA du G.A.M.S. (Groupe femmes pour l'Abolition des Mutilations Sexuelles) intervient sur le thème suivant : être femme et mutilée. L'association Gynécologie sans frontières a fait un gros travail. Certains médecins ignorent encore le sujet; 3 millions de petites filles subissent encore l'excision dans le monde. 150 millions de femmes sont mutilées par ignorance ou par hypocrisie. Encore actuellement, l'excision est présentée comme une purification religieuse, le but principal pour rester vierge jusqu'au mariage , une nécessité de rester peu gourmande dans le plaisir sexuel. Dans l'éducation africaine, ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (21m25s)

Mutilations génitales : être femme et mutilée - IIième partie

L'auteur a été excisée très tôt ; on lui a appris à exciser, et soigner après l'opération. Après son mariage , elle a posé des questions à son entourage sur les raisons de l'excision. Nulle part dans le Coran, n'est inscrite cette tradition. L'auteur a refusé de faire exciser ses filles et s'est engagée dans le combat contre l'excision. Elle a tenu sa première conférence au Sénégal en 1997. Les jeunes filles aujourd'hui excisées doivent être suivies psychologiquement.OrigineCanal-U Médecine et SantéGénériqueMaternité Régionale de Nancy SPI-EAO Scd médecine
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (29m25s)

Mutilations génitales : leur classification et actualisation dans le monde

cette pratique est vieille depuis 25 siècles. En revanche on ne travaille sur le sujet que depuis 20 ans. Cette pratique couvre les cinq continents . Au Burkina Faso, grâce à la législation et à l'information, les taux ont considérablement baissé. Au Mali, ils sont passés de 80 % à 40 %. L'évolution en afrique dépend de chaque pays. Il faut provoquer le dialogue avec les femmes mutilées, et leur proposer une opération qui n'est pas non plus une solution. ...
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (21m0s)

Mutilations génitales : conséquences obstétricales des mutilations génitales

En France, 20 000 femmes en âge de procréer sont excisées ; dans le monde, 137 millions de femmes. Les complications arrivent au cours de la grossesse, du post-partum et au moment de l'accouchement. les mutilations sont très différentes , certaines ont des conséquences graves sur le périnée. En pré-partum, le suivi psychologique de la patiente est primordial. En post-partum, la surveillance périnéale s'impose ainsi que le suivi psychologique Origine Canal-U Médecine ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte