Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 4904
Conférences

le (1h30m40s)

Lecteur modèle, lecteurs empiriques et tensions interprétatives dans l'oeuvre de Michel Houellebecq / Raphaël Baroni

Lecteur modèle, lecteurs empiriques et tensions interprétatives dans l'oeuvre de Michel Houellebecq / Raphaël Baroni, in journée d'études "Le lecteurs et ses autres (2)" organisée, sous la responsabilité scientifique de Marie-Josée Fourtanier, par le laboratoire "Lettres, Langages et Arts : Création, Recherche, Émergence, en Arts, Textes, Images, Spectacles" (LLA CREATIS) en collaboration avec l'Équipe de Recherche sur les Rationalités Philosophiques et les Savoirs (ERRAPHIS), Université Toulouse Jean Jaurès-campus Mirail, 20 juin 2014. Dans le prolongement des travaux sur la lecture subjective menés autour du "Texte du lecteur" et du séminaire "Réception des oeuvres et créativité des lecteurs-auditeurs-spectateurs", les ...
Voir la vidéo
Conférences

le (57m11s)

La genèse de la Grande Galerie de l'Evolution (1/5)

Cette conférence a eu lieu en 2014 à l'occasion des Journées du Patrimoine et des 20 ans de la Grande Galerie de l'Évolution. De la genèse du projet à aujourd’hui : tables-rondes, intermède musical, projection de films suivis de débats, visites guidées, rencontres avec des taxidermistes… deux journées d’échanges avec ceux qui ont conçu de la Grande Galerie (architectes, muséologues, scientifiques, conservateur, compositeur, etc.).
Voir la vidéo
Clip pédagogique

le (13m56s)

Des historiennes du mouvement social (évoquées par Michelle Perrot)

Évocation en septembre 2014 (avant la disparition de Rolande Trempé), par Michelle Perrot, de quatre autres historiennes qui ont occupé une place très importante dans l'étude du mouvement social et ouvrier depuis les années 1950 en France : Rolande Trempé, Annie Kriegel et Madeleine Rebérioux.A ces "trois mousquetaires" - en quelque sorte - de l'étude de l'histoire sociale (la quatrième étant Michelle Perrot, qui ne parle - ici - pas d'elle-même) s'ajoute en préambule Edith Thomas, l'une des premières femmes à se pencher sur l'étude du mouvement social.Cette brève évocation (tirée d'une archive où Michelle Perrot évoquait de nombreux autres ...
Voir la vidéo
Conférences

le (59m21s)

Can it be done in software ?

The symbiosis of software with computer, sensors and actuators creates a new kind of physical engineering system. Robots used in space exploration and GPS - on the ground, GPS is just a "giant Kalman filter" - are great examples. But the future potential is difficult to estimate. One view - mine - is that the future depends on mathematics, on system theory broadly interpreted.. After recalling, very briefly, the successes and limitations of linear systems theory, I shall outline a broad pathway ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h12m49s)

Filles et garçons, l’égalité. Pour qui ? Pour quoi ?

En janvier 2014, l'affaire de la « Journée Du Retrait de l'École » crée l'émoi dans l'opinion. Promouvoir l'égalité entre filles et garçons, tel est le but du gouvernement lorsqu'il diffuse « l'ABCD de l'Égalité », sans mesurer que l'objectif ne fait pas consensus et réveille bien des malentendus : garçons et filles peuvent-ils être égaux ? La différence de sexe constitue-t-elle un obstacle naturel à l’égalité ? Serait-il plus juste de parler de complémentarité ? Pour permettre à chacun-e de s’emparer de ces questions parfois existentielles tout en les dépassionnant, la conférence commencera par une « foire aux mots ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (17m3s)

Petites histoires urbaines. Le temps de la transformation

Marseille. Un guide nous explique la diversité, l’organisation des quartiers et la cohésion qui fait la ville de Marseille. Il nous promène dans le quartier de son enfance, Menpenti, et nous comprenons le rôle de l’aménagement (construction d’uneautoroute, constructions modernes amenant de nouvelles popula-tions, fermeture des petits commerces, etc.), dans la fragmentation physique des quartiers mais surtout dans la fragmentation sociale et de la dynamique collective. De la vie intense des quartiers, ilne reste que des isolats, où « plus rien n’est comme avant » dansles relations sociales. Puis nous partons sur le quartier euro-méditerranée, nouveaucœur de Marseille. ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte