Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 29635
Conférences

le (1h14m18s)

Le concept d'im-politique

Conférence du 6 décembre 2000 par Robert Esposito. Entre une conception théologique de la politique comme salut de l'humanité et sa réduction à pure technique administrative, la notion d'impolitique renvoie à une possibilité différente que certains auteurs du XXe siècle - de E. Canetti à S. Weil, à G. Bataille - ont saisie sans toutefois parvenir à la définir d'une façon précise. Inassimilable à toute forme de dépoliticisation ou d'antipolitique, la perspective de l'impolitique constitue la modalité la plus intense et radicale de penser la politique dans une phase où tous ses termes traditionnels - liberté, communauté, pouvoir - paraissent ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h20m25s)

Psychothérapies - problèmes de définition et autres problèmes

Conférence du 7 décembre 2000 par Tobie Nathan. En psychologie, la psychothérapie occupe une place singulièrement paradoxale - à la fois suspecte et prometteuse. Suspecte, puisqu'elle parvient très difficilement à soumettre ses propositions méthodologiques et ses énoncés théoriques aux rigueurs méthodologiques ayant cours dans les autres champs de la discipline (expérimentation, évaluations quantitatives) - suspecte d'être seulement un avatar d'une hypnose de music hall malencontreusement égarée à l'université. Mais prometteuse aussi, car parmi les activités du psychologue, elle est celle qui ressemble le plus aux domaines des sciences dures du fait qu'elle est avant tout une technique et se doit ...
Voir la vidéo
Conférences

le (58m13s)

L'enfant et la mort

Malgré les travaux de plus en plus nombreux qui en traitent, il reste néanmoins habituel ou convenu, dans notre monde occidental, de considérer la mort comme un " phénomène révoltant ", voire " inhumain ". Elle est bannie d'une façon ou d'une autre, travestie ou passée sous silence surtout devant et avec l'enfant. Celui-ci restant seul avec ses questions risque alors de faire taire sa curiosité : c'est le début de l'inhibition intellectuelle. Ce silence de l'adulte n'est-il pas paradoxal alors que le spectacle de la mort, le plus souvent associée à la violence, est si quotidien qu'il en est ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h10m21s)

La musique

La musique multiple par Louis Dandrel Faire un état de la musique aujourd'hui oblige à dresser un inventaire abondant et disparate. On peut tenter d'y voir ou d'y entendre plus clair en observant les transformations des situations d'écoute, les techniques de traitement et diffusion du son, ou encore les évolutions de l'architecture. L'extrême diversité de la musique semble en effet coïncider avec le fractionnement et le mélange des espaces où elle prend forme et se propage. Des ethnologues et des historiens ont déjà mis en évidence des relations entre des développements de musiques traditionnelles ou savantes et leur milieu acoustique. ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h6m58s)

L'architecture, entre image et usage

Art spatial, l'architecture forme le cadre de la vie quotidienne. La tension entre le jeu sur les formes et l'attention aux attentes des habitants traverse toute la production du XXe siècle. Support d'identité pour les citoyens, l'architecture suscite des expérimentations techniques et plastiques laissant entrevoir l'avenir des villes. Discipline d'observation autant que d'action, elle constitue des savoirs sur les transformations concrètes des territoires. La nostalgie historiciste du postmodernisme a désormais laissé la place à un jeu plus complexe et parfois opaque entre les courants et les démarches de projet. Dresser une cartographie des principales orientations coexistant dans le monde permettra ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h23m46s)

Que reste-t-il du paradis ?

Le paradis (chrétien) a une histoire qui est celle de ses évocations successives, même si les fondements scripturaires sont restés les mêmes. Ces évocations constituent les révélateurs d'une évolution globale. Elles accompagnèrent les transformations de notre civilisation avec la promotion de la musique, la maîtrise de la perspective, le succès prodigieux des coupoles, la naissance du protestantisme et celle de la science moderne. Vint un moment où ciel et paradis ne coïncidèrent plus. Depuis la fin du XVIIIe siècle, l'au-delà est devenu infigurable. Est-ce à dire qu'il n'existe pas ?
Voir la vidéo
Conférences

le (1h16m59s)

Peut-on aimer un genre ?

Selon une opinion largement partagée, la relation esthétique ne peut investir qu'un objet singulier, tel qu'une oeuvre d'art, à l'écart de toute considération conceptuelle. Il est pourtant non moins commun de dire (et de penser) : j'aime (ou non) Mozart, l'art baroque, le western, c'est-à-dire autant d'objets collectifs constitués par l'ensemble des oeuvres d'un même artiste, d'une même époque ou relevant d'une même catégorie générique. On tentera d'explorer et de définir le type d'appréciation esthétique qui porte sur des entités aussi abstraites, et qui incité à questionner davantage la distinction reçue entre les oeuvres singulières, les groupes empiriques d'oeuvres, et ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte