Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 7218
Conférences

le (37m10s)

Saint Nazaire : un mémorial sans mémoire / Richard Marin, Valérie Robin-Azevedo

Saint Nazaire : un mémorial sans mémoire / Richard Marin, Valérie Robin-Azevedo, in colloque "Mémoire et histoire de l'esclavage dans le monde atlantique", organisé dans le cadre du programme de recherche de l'accord franco-brésilien CAPES-COFECUB et du labex SMS Mémoires de l'Esclavage aux AMériques (MESCLAM), Université Toulouse Jean-Jaurès-campus Mirail, 17-18 octobre 2016. Panel 5 : Les lieux de mémoire.Le 13 novembre 1991, la ville de Saint-Nazaire inaugurait le premier mémorial français consacré à  l’esclavage. Cette œuvre de grande ampleur, réalisée par le plasticien réunionnais Jean-Claude Mayo, est intitulée « l’abolition de l’esclavage ». Symboliquement, elle est localisée à ...
Voir la vidéo
Conférences

le (37m14s)

Teachers’ learning and teachers’ understanding of learning - Evans

Teachers’ learning and teachers’ understanding of learning: issues relating to research and policyReflecting the focus of my own research, this paper relates to teachers’ professional learning or development. This field of study has received much attention in the Anglo-Saxon world; we now know considerably more than we did a couple of decades ago about the contexts in which, and the conditions under which, teachers seem to learn best. But two problems remain: first, policy in the UK has failed to take full account of what research has revealed about teacher learning, and second, there remain gaps in that research-based ...
Voir la vidéo
Conférences

le (37m15s)

La diaspora juive. Histoire et interprétations

La conférence se fixera un double objectif. D’abord, présenter l’histoire de l’éclatement diasporique : en remontant à ses origines, dès l’effondrement des royaumes d’Israël et de Juda aux temps bibliques ; en mesurant l’impact exact de la destruction du Temple de Jérusalem en l’an 70 sur la formation durable du fait diasporique ; en insistant, du point de vue des réimplantations géographiques, sur les principales scansions de cette longue histoire des diasporas. Ensuite, décrire l’univers de représentations liées à la dispersion - ses invariants ...
Voir la vidéo
Conférences

le (37m16s)

Thucydide en France, XVIe-XVIIIe siècles / Chantal Grell

Thucydide en France, XVIe-XVIIIe siècles, Chantal GRELL (Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines). Colloque international "La réception de Thucydide, de l'Antiquité au XIXe siècle (III) "Un acquis pour toujours" ? Thucydide chez les Modernes, XVe-XIXe siècles" organisé par l'équipe de recherche PLH-ERASME (Patrimoine, Littérature, Histoire / Equipe de recherche sur la Réception de l'Antiquité : Sources, Mémoire, Enjeux) de l'université Toulouse II-Le Mirail et l'Institut Ausonius de l'université Bordeaux II. Toulouse : Université Toulouse II-Le Mirail, 23-25 octobre 2008.Axe thématique du colloque : "Thucydide politique : l'histoire au service de la philosophie", 25 octobre 2008.
Voir la vidéo
Label UNT Conférences

le (37m17s)

05 : La planification au risque du contentieux : La recherche d'une juste sécurité juridique

La crise de l’urbanisme réglementaire Sous la Présidence de Patrice CARO, Professeur de géographie, Directeur du laboratoire « ESO-Caen », Université de Caen - CNRSLes écueils de la planification urbaine actuelleDépasser la concertation, quelle participation du public ?La planification au risque du contentieux : La recherche d'une juste sécurité juridiquePar Jean-Christophe LE COUSTUMER, Professeur de droit public, Université de Caen, Avocat au barreau de Caen
Voir la vidéo
Conférences

le (37m19s)

De la biologie comme science historique

Colloque La représentation du vivant : du cerveau au comportementSession Les limites du vivant / sous présidence de Gabriel GachelinWhewell, qui forgea le premier l'expression «philosophie de la biologie» en 1840, voyait dans la biologie une authentique «science», c'est-à-dire une connaissance de dégager des relations constantes et universelles. Il ne rangeait pas dans le champ des connaissances «palétiologiques» ou «historiques», c'est-à-dire des disciplines telles que la géologie ou la paléontologie, dont les énoncés généraux n'ont jamais de sens qu'en référence à des séries d'événements irréversibles. Dans de telles sciences (sensu lato), l'explication ne consiste pas à subsumer les faits sous ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte