Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 7329
Autres

le (1h40m35s)

Régime de genre dans les sociétés occidentales, de l’Antiquité au XVIIe siècle

Depuis la fin des années 1980, l’histoire du genre a été l’une des innovations majeures de l’historiographie au niveau international, sans pour autant pouvoir recevoir une définition univoque. Utilisée parfois comme une notion destinée à mettre en crise l’histoire sociale traditionnelle, le genre a pu aussi, au contraire, participer au renouveau d’une pratique de l’histoire attentive à la diversité des identités et des critères de différenciation des individus. Parfois inscrit dans un schéma évolutionniste simplificateur, opposant des sociétés anciennes plurielles du point de vue du genre à une modernité identifiant genre et ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h40m39s)

Le romantisme I - Le mot, la notion, la configuration historique, idéologique, littéraire et artistique (par Gérard Gengembre)

Romantisme ou romantismes ? Il est essentiel de comprendre les conditions historiques et idéologiques de la naissance, de la diffusion et des interprétations de la représentation romantique globale de l'homme et du monde pour appréhender la complexité de ce mouvement très divers selon les aires culturelles où il s'est développé.Gérard Gengembre
Voir la vidéo
Conférences

le (1h40m40s)

Les turqueries au XVIIe siècle

La conférence sur le site de corpus du CRLV.Entre les années 1621 et 1656 une dizaine de pièces proposent au public un transfert de l’action au cœur du sérail ottoman. Il s’agit essentiellement de tragédies, mais aussi de quelques tragi-comédies, qui ont toutes pour point commun de situer leur lieu en Orient et de décliner les intrigues politico-amoureuses du clan de Soliman II, dit le Magnifique, tout en proposant un nouveau type bien particulier de scène, la « scène de sérail ». Ce sont ces pièces que je ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h40m47s)

Genre et politiques de la représentation / Michèle Soriano, Justine Bonno, Marialy Rivas

Genre et politiques de la représentation / Michèle Soriano, Justine Bonno. In l'Atelier de "Cinéma, genre et politique". Autour du film "Joven y alocada" en présence de la réalisatrice du film, Marialy Rivas. Atelier organisé par l'Institut de Recherche et d'Études Culturelles (IRIEC) de l'Université Toulouse II-Le Mirail et le Festival Cinélatino 2013 pour les 25e Rencontres de Toulouse.L’Atelier « Cinéma, genre et politique », organisé par des équipes de l’Université Toulouse 2 en partenariat avec le festival « Rencontres Cinémas d’Amérique latine », se propose de rendre compte périodiquement d’une actualité devenue incontournable : la question sociale et politique des ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h40m49s)

Mémorer (le temps et le souvenir)

L’expérience de l’exil met en crise les dichotomies induites par un discours « territorialisé » autour de l’identité et de la différence, l’origine et le devenir, l’autochtone et l’étranger. En montrant à quel degré ces oppositions appartiennent à l’épistémè des sociétés d’accueil et à une pensée de l’appartenance nationale, elle invite justement à en déplacer les paradigmes.  Or, cette expérience, comme tout phénomène humain, n’existe et ne prend sens que médiatisée par un ensemble de codes affectifs et culturels. Sa spécificité, toutefois, tient au fait que la figuration de l’exil convoque d’emblée une multiplicité de systèmes référentiels, au minimum une dualité entre le lieu de ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h40m51s)

Conférence de Paul CHEMETOV

En 2007, il crée l’agence AUA PAUL CHEMETOV qui réalise entre autres la médiathèque de Labège, le Vendespace de Vendée et de nombreux logements en région Parisienne et en province. L’agence travaille sur des restructurations urbaines à Montpellier le nouveau quartier Saint-Roch, à Amiens le projet Gare la Vallée, à Chambéry la traversée historique de la ville, à Ivry Confluences, et à Paris le secteur de la Porte de Vincennes et le schéma d'aménagement de l’hôpital Boucicaut.
Voir la vidéo
Conférences

le (1h40m55s)

Représenter l'exil : la mémoire, la trace. Partie 3

Représenter l'exil : la mémoire, la trace. Rencontres du programme scientifique FMSH  Non-lieux de l’exil Si la nostalgie vient souvent aider à figurer l’exil, il n’est pas certain qu’elle en fournisse le seul mode de représentation. La subjectivité exilique peut aussi, par stratégie d’individuation ou de conformité, choisir d’obscurcir, voire d’effacer les traces. Le travail mémoriel sert par conséquent une fonction d’aménagement symbolique de l’expérience exilique opérant dans les espaces publics comme privés. Selon les résultats, une telle élaboration aboutit  soit à postuler un intraduisible de l’expérience de l’exil, soit à la constituer en héritage. La présente manifestation ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte