Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 7334
Label UNT Documentaires

le (19m41s)

6. Les ennemis du châtaignier

Depuis le milieu du XXe siècle, les surfaces de châtaigneraies françaises se sont fortement contractées. Cette perte de surface castanéicole est liée à de nombreux facteurs : tout d'abord l'arrivée de la maladie de l'Encre dans les années 1880, en Europe, une maladie qui affecta mortellement cette culture dans les principales aires d'implantation qui étaient les siennes depuis des siècles.Aujourd'hui, le châtaignier doit affronter d'autres fléaux : toujours l'Encre, qui sévit surtout dans les zones humides et aux basses altitudes, mais d'autres ravageurs plus récents comme le chancre de l'écorce, sont tout aussi présents et dangereux. S'y ajoutent les insectes ...
Voir la vidéo
Label UNT Documentaires

le (11m16s)

7. La châtaigne : un produit bio ?

La châtaigne a-t-elle besoin d'un qualificatif bio, un label bio, une culture bio ? De nombreuses personnes pensent que cette culture est déjà, par essence, une culture naturelle et on entend couramment dire que "toutes les châtaignes sont biologiques" ou "presque biologiques" mais, de fait, il n'en est pas ainsi.Pour être biologique, un produit doit répondre à certaines garanties, suivre un réglement de l'agriculture biologique qui implique, par exemple, de ne pas utiliser des nitrates et des superphosphates ni des produits chimiques de synthèse, notamment pour les traitements phytosanitaires. En outre, une exploitation biologique doit se soumettre au contrôle d'un ...
Voir la vidéo
Label UNT Documentaires

le (18m51s)

8. Le châtaignier, un atout pour l'agrodiversité

Dès la fin du Néolithique, l'homme a domestiqué les espèces fruitières. Depuis, par le jeu incessant de la sélection et du brassage génétique, il a créé de nombreuses variétés, notamment chez le châtaignier où l'on peut en recenser plus de 500 dans le Sud-Ouest européen.En Aveyron, une poignée de passionnés a tenté de sauver les dernières variétés locales et régionales. Créé en 1992 à Rignac, le Conservatoire Régional de la Châtaigne a recensé, depuis sa création, près d'une soixantaine de variétés qui ont pu être sauvées et conservées. Paradoxalement, dans des régions où la castanéiculture est aujourd'hui plus vivace, il ...
Voir la vidéo
Label UNT Documentaires

le (12m29s)

9. L'économie de la châtaigne

Après avoir nourri des densités de population très importantes durant des siècles, la châtaigne, le châtaignier et la châtaigneraie ont à présent d'autres fonctions. La châtaigne n'a plus l'image d'un produit du pauvre, elle peut faire l'objet de plans de développement de la castanéiculture, très importants pour les années à venir.Depuis quelques années, la filière castanéicole a beaucoup évolué, passant d'une production essentiellement vivrière, familiale, à une production transformée et commercialisée.Ce film nous montre les deux types de castanéiculture en usage aujourd'hui en France et en Europe : l'une, traditionnelle, calquée sur des schémas très anciens, perpétuant une arboriculture populaire, ...
Voir la vidéo
Label UNT Documentaires

le (47m43s)

10. Foresterie et utilisations du bois de châtaignier

Le bois du châtaignier est naturellement durable en raison de sa forte teneur en tanin qui lui confère une grande résistance aux diverses agressions : champignons, insectes et autres éléments naturels. Son utilisation passée et actuelle est très variée. Certains usages ont aujourd'hui quasiment disparu mais d'autres perdurent : le bois de chauffe, la menuiserie et l'ébénisterie, le bois de charpente et d'ossature, la fabrication de parquets et, à présent, la fabrication de meubles design. La vannerie a toujours été une valorisation artisanale importante et spécifique au bois de châtaignier, un bois souple et facile à travailler. Mais aujourd'hui, les ...
Voir la vidéo
Label UNT Documentaires

le (27m35s)

11. La transformation de la châtaigne

La châtaigne est un fruit de saison qui se consomme surtout en frais. Mais il convient de distinguer l'exportation et la vente de châtaignes fraîches de la transformation et l'industrialisation du produit. L'industrialisation de la châtaigne demande des fruits bien adaptés aux différents processus auxquels ils vont être soumis. A savoir une sélection très stricte des châtaignes ou marrons selon le but recherché : des marrons, assez gros et dépourvus de peaux intérieures pour la confection de marrons glacés ou au naturel, au sirop, etc., ou des châtaignes de petite taille adaptées aux techniques de séchage dans le but d'une ...
Voir la vidéo
Label UNT Documentaires

le (13m28s)

12. Mise en valeur de la châtaigneraie à travers les espaces protégés : le cas du Parc National des Cévennes

En 1970, le Parc national des Cévennes est créé. S'il vise à conserver les paysages caussenards et cévenols de très haute qualité, il fonde aussi de nombreux espoirs sur la réactivation de l'économie locale alors tombée en déshérence. La crise de la châtaigne et de la soie, les deux guerres et l'exode rural avaient particulièrement malmené les Cévennes, dès lors en quête d'un nouveau projet de territoire.Comment concilier le maintien de la population locale avec ses activités économiques et la protection du patrimoine naturel et culturel ? Autour de ces questionnements sont nées des initiatives locales d'individus, d'associations, d'organismes professionnels ...
Voir la vidéo
Label UNT Vidéocours

le (40m42s)

13. Le châtaignier, pays et terroirs européens Italie : la châtaigne, une image du passé, un produit du futur

L'Italie est le pays du châtaignier par excellence. Elle a connu, tout au long de son histoire, une civilisation du châtaignier très vivante dans les vallées des massifs pré-alpins et tout le long de la chaîne des Apennins jusqu'en Sicile. Elle demeure encore bien présente dans les mémoires des habitants de la province de Cuneo qui témoignent.La diversité et la qualité de ses variétés, les démarches entreprises pour sauvegarder sa châtaigneraie et relancer sa castanéiculture ont permis à l'Italie de surmonter l'une des plus graves atteintes qu'elle ait connue depuis des siècles : le cynips, un ravageur impitoyable venu de ...
Voir la vidéo
Label UNT Documentaires

le (38m54s)

14. Le châtaignier, pays et terroirs européens Espagne, terre de châtaigniers

L'Espagne, depuis l'époque romaine, a connu un développement de sa castanéiculture proche du modèle français. Aujourd'hui, sa production est supérieure à la production française en termes de volumes. Pourtant, la castanéiculture espagnole n'est guère organisée, avec très peu de structures d'encadrement, de coopératives (hormis en Andalousie et Extrémadure). Les producteurs sont dépendants des collecteurs et les structures de transformation sont peu nombreuses dans le pays. Les producteurs, âgés pour la plupart, malgré un attachement très fort à leurs châtaigneraies, ne peuvent développer une castanéiculture réellement professionnelle.La qualité de la production espagnole est pourtant reconnue puisque la France et l'Italie sont ...
Voir la vidéo
Label UNT Documentaires

le (23m0s)

15. Le châtaignier, pays et terroirs européens Portugal, les enjeux de la castanéiculture moderne

Le châtaignier et son fruit, la châtaigne, représentent une culture de grande importance dans l'économie portugaise. Le Portugal prétend augmenter ses aires de plantation du châtaignier à l'horizon 2030, en les multipliant par trois. Les 35000 hectares de châtaigneraies actuelles devraient passer à 90000 hectares dans les vingt prochaines années. Cette croissance recherchée de la châtaigneraie portugaise ne vise pas seulement la production de châtaignes, dans des systèmes d'exploitation relativement intensifs, mais aussi la plantation de cette espèce comme essence forestière dans des peuplements de châtaigniers pour une sylviculture en taillis ou en haute futaie. Selon les experts portugais, du ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte