Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 6679
Label UNT Documentaires

le (3m39s)

Paruroleptus, cilié hypotriche, anatomie, division

Comme tous les hypotriches, Paruroleptus montre une nette organisation antéropostérieure. Le péristome, en forme d'entonnoir et bordé par les membranelles est très antérieur. Il fonctionne comme un aspirateur qui précipite algues et cyanobactéries vers le fond du péristome où elles sont incluses dans une vésicule digestive. Les ciliés hypotriches se déplacent sur les supports solides en "marchant" grâce à de cirres ventraux (locomotion thigmotactique).La reproduction asexuée s'effectue par scissiparité au niveau d'une constriction transversale médiane. Chaque cellule fille reconstitue la partie manquante.
Voir la vidéo
Label UNT Documentaires

le (2m41s)

Platycola decumbens, cilié péritriche avec lorica

Platycola secrète un étui mucilagineux (Lorica ) dans lequel vivent 2 individus. Applatie et collée par l'une des faces, la lorica est transparente et permet d'observer aisément leurs locataires.La lorica permet de loger les 2 individus à l'abri des prédateurs éventuels. Pour se nourrir, ils émergent par l'orifice de la lorica et déploient leur panache cilié à l'extérieur, créant un courant d'eau vers leur péristome.Une fois déployés, les 2 individus restent sensibles à toute perturbation environnante même invisible pour l'observateur. Leur réponse au stress est un repli soudain dans la lorica.
Voir la vidéo
Label UNT Documentaires

le (2m3s)

Phacus longicauda, protiste vert

Phacus longicauda, algue unicellulaire, se meut grâce à un flagelle. Elle appartient au groupe des euglènophytes et comporte de nombreux chloroplastes lenticulaires qui lui donnent une couleur verte intense. Au centre, on distingue un gros grain de paramylon, polysaccharide de réserve différent de l'amidon. La tache rouge antérieure correspond à l'organite photosensible qui informe Phacus sur la direction de la lumière vers laquelle il s'oriente. Tout à fait antérieurement, un flagelle tournoie comme les ailes d'un hélicoptère et tracte l'algue vers l'avant.
Voir la vidéo
Label UNT Documentaires

le (2m22s)

Euglena oxyura, protiste vert

Comme l'ensemble des euglèniens, Euglena oxyura renferme de nombreux chloroplastes qui lui donnent une couleur verte intense. Le cytoplasme peut renfermer plusieurs paramylons. A l'avant, la tache rouge représentel'organite photosensible qui informe l'euglène sur la direction de la lumière vers laquelle elle s'oriente. Enfin, tout à fait en avant, un flagelle tractant assure la locomotion de l'algue. Cette locomotion hélicoïdale est dûe à la forme de la cellule elle même hélicoïdale, qui imprime un mouvement tournant à la nage de l'algue.
Voir la vidéo
Label UNT Documentaires

le (2m49s)

Volvox, la reproduction asexuée

Les cellules responsables de la multiplication végétative des Volvox sont les gonidies responsables de la reproduction végétative de l'espèce. Situées au départ à la périphérie de la colonie, légèrement en retrait des cellules somatiques, elles vont se diviser activement pour former des colonies filles. Les 5 premières divisions donnent naissance à 32 cellules identiques. Lors de la 6ème division, des mitoses déséquilibrées donnent naissance à 16 cellules plus grosses que les autres : les futures gonidies. Les divisions continuent alors pour les petites cellules, donnant naissance à une jeune colonie de 2 à 4000 cellules somatiques et 16 gonidies. La ...
Voir la vidéo
Cours magistraux

le (1h23m42s)

Claude Viterbo - Théorie des faisceaux et Topologie symplectique (Part 4)

L’utilisation de méthodes de théorie des faisceaux (Kashiwara-Schapira)a été dévelopée ces dernières années par Tamarkin, Nadler, Zaslow, Guillermou, Kashiwara et Schapira. Nous essaierons d’en donner un aperçu à la fois pour démontrer des résultats classiques, comme la conjecture d’Arnold, et pour des résultats nouveaux. The use of methods from the Sheaf Theory (Kashiwara-Schapira) was developped recently by Tamarkin, Nadler, Zaslow, Guillermou, Kashiwara and Schapira. We will try to give an insight of that, in order to prove classical results, such as ...
Voir la vidéo
Label UNT Documentaires

le (2m32s)

Arcella, une amibe à "coquille"

Les thècamoebiens regroupent les amibes secrétant un squelette externe ou test appelé thèque, percé d'un orifice, le pseudostome, par lequel sortent les pseudopodes. Arcella présente une forme discoïdale appalatie dite en "béret", au test finement ornementé. A l'intérieur, l'amibe, vue par transparence montre unr structure classique avec son noyau et ses vésicules digestives. Les pseudopodes, relativement modestes, ne sont observables que lorsqu'ils dépassent la bordure latérale de la thèque. De nombreuses espèces composent la famille de arcellidae. Parmi celles-ci, ce clip montre Arcella dentata, Arcella discoïdes et Arcella gibosa.
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte