Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 487
Documentaires

le (1h2m55s)

Aux funérailles d'une amie komian

En pays anyi, les funérailles d'une komian sont l'occasion de rassemblement des membres de la corporation : sont présents ceux et celles qu'elle a initiés ainsi que ces confrères et consœurs. Ce film a été réalisé en accord avec le fils de la défunte. Le film débute le jour du décès, le dimanche 14 novembre 1999, alors que le corps est exposé. Différents rituels sont effectués jusqu’à l’enterrement le lendemain. Durant les funérailles, la caméra permet à l'anthropologue-vidéaste de trouver sa juste place, en tant que proche, touchée par la mort de celle qui était devenue son amie.cf. Duchesne, 2008, ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (10m38s)

Rituel funéraire d’une femme Brâhmane sur les rives de la Narmada, Omkareshwar, Madhya Pradesh, Inde, Janvier 2005

Le rituel funéraire hindou présenté dans cette séquence est réalisé sur les berges de la Narmada (ghâts) dans le site sacré d’Omkareshwar, 200 mètres en aval d’un grand barrage en cours de construction. La femme défunte est issue de la caste des brâhmanes de la localité. Son fils aîné organise le rituel funéraire et la crémation avec l’assistance d’autres brâhmanes, entouré des proches venus du village de la défunte et de passants se promenant sur les rives du fleuve. Les femmes de l’entourage de la défunte ne sont pas présentes. Le fils ainé a d’abord commencé par raser ses cheveux ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (2m18s)

Chronique des Pygmées baka : la rumeur du sida

Campement de Meybot, est du Cameroun, à 50 km au sud de LomiéMedou Gaston, alias "En Poudre", est un grand tibola (chanteur). Le tibola est aussi un "blues baka", chants de peine, de nostalgie, de tristesse. Medou Gaston : - Avec ce morceau sur le sida tu sais, il y a quelqu'un, il avait la maladie du sida. Donc voilà pourquoi la moquerie vient sur lui.  Paroles du chant :"Toi n'apporte pas le corps de ton sida ! ta maladie là ! Va là bas !" Donc lui il rentre avec la honte, et il dit "Quoi ? mais mes frères, je suis avec ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (23m53s)

Ali Photos, Photographe à la caisse au marché de Bandiagara

Bandiagara, ville principale du pays dogon, Mali. Majestueux sur son tabouret en bois , Ali Guindo, dit Ali Photos scrute autour de lui, dans l’attente de clients.Allongés sur un tapis de paille, ses amis l’accompagnent durand ces heures interminables dans un temps suspendu, ponctué de salutations, de longues palabres et d’échanges de conseils.Le client arrive et Ali s’anime avec souplesse tel un danseur de ballet.Il installe son modèle, lui remonte le menton, lui redresse la tête et arrange sa chemise. Ali recule la chambre, la rapproche, effectue les réglages, glissant son bras dans l’impsante caisse en bois et d’un geste ...
Voir la vidéo
Clip pédagogique

le (20m55s)

Basta de gusanos !

Basta de Gusanos ! est un film de 20 minutes, conçu, écrit et réalisé par Jean-François Pays, à la demande du Pr C.E. Borda, directeur du Centre National de Parasitologie et des Maladies Tropicales de Corrientes, Argentine, pour sensibiliser les enfants des écoles rurales de cette province et de l’ensemble du pays aux infections par les géohelminthes dont la prévalence reste encore élevée dans de nombreuses régions. Le sujet est abordé sous l’angle d’une « tragi-comédie entérique » mettant en scène, sous forme de marionnettes, un ascaris, un ankylostome, une anguillule et un trichocéphale vivant dans le ventre d’un jeune ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (14m30s)

Les rites de l’enfance à La Réunion : Sévé mayé

La cérémonie dite des "cheveux maillés", présente à l’île de La Réunion dans la majeure partie de la population, permet d’observer comment, au travers des différentes versions d’un rite de la petite enfance, les réunionnais affirment, par la recherche puis le refus d’une mémoire ancestrale, une nouvelle identité créole. Cette pratique rituelle apparaît comme le support d’une gestion de l’ethnicité particulière qui tient compte des diverses origines des habitants de l’île par la manifestation possible d’ancêtres issus des différents groupes en présence. Mais au delà de ce "marquage ancestral ", la pluralité des communautés concernées exprime la mixité, l’interpénétration des ...
Voir la vidéo
Documentaires

le (21m12s)

Chronique des Pygmées Babongo 2007 : Dindamba André, danseur, chanteur, guérisseur bwiti et infirmier

Chronique des Pygmées Babongo, préfecture de Koulamoutou (Gabon) février 2007Acteurs :Dindamba André danseur, chanteur, guérisseur bwiti et infirmier, Makaho Maurice, Mapaka Pascal, Moupoumbou Moélé, Nzebi Nzenge, Tsonga Gabriel et CieAuteurs réalisateurs : Alain Epelboin et Annie MarxVillage de Midouma, le 20 & 21 février 2007 et dispensaire de Nzenzele, 22 février 2007 (Ogoué Lolo, préfecture de Koulamoutou, Gabon) Au cours d'une soirée de danse dans le "corps de garde" nzebi (le hangar à usages collectifs, profanes et cérémoniels), exécution d'une pièce bwiti d'arc-en-bouche par Makaho Maurice : puis, sous la direction de Dindamba André, chef de culte bwiti et infirmier, exécution d'une ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte