Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 569
Conférences

le (14m10s)

Usages et enjeux de l'apophtegme : ouverture / Olivier Guerrier, Bérengère Basset

Usages et enjeux de l'apophtegme : ouverture / Olivier Guerrier, Bérengère Basset. In journées d'études Usages et enjeux de l'apophtegme dans les littératures européennes des XVIe et XVIIe siècles, organisées par l'équipe « Littérature et Herméneutique » du laboratoire Patrimoine, Littérature, Histoire (ELH-PLH) à Université de Toulouse-Le Mirail, 2-3 février 2012.Ces journées d’étude sur l’apophtegme voudraient entreprendre de combler un manque dans les travaux menés sur la littérature gnomique et en proposer, à travers la forme étudiée, un renouvellement. Pourtant bien représenté dans les littératures des XVIe et des XVIIe siècles -qui recueillent en cela l’héritage antique-, l’apophtegme n’a, pour l’heure, fait l’objet d’aucune étude qui prendrait en compte ses caractéristiques et ...
Voir la vidéo
Conférences

le (14m27s)

L'erreur chez Montaigne : introduction / Olivier Guerrier, Anne-Marie Cocula, Véronique Ferrer

L'erreur chez Montaigne : introduction / Olivier Guerrier, Anne-Marie Cocula, Véronique Ferrer. in colloque organisé par la Société internationale des amis de Montaigne avec la collaboration de l’Université Bordeaux Montaigne (Centre Montaigne-TELEM) et la Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine (MSHA), Bordeaux, 3-5 décembre 2014.Les Essais de Montaigne apparaissent à bien des égards comme un inventaire des erreurs en tout genre : erreurs des sens ou « de fantasie », « erreurs médicinales », juridiques, philosophiques, religieuses, politiques, voire naturelles, le tout encore fondé sur une pensée de la Chute qui fait de la Créature une errans mus. Cette perspective descriptive, ...
Voir la vidéo
Conférences

le (14m57s)

Sornay (Haute-Saône) « 5 Grande Rue » : aux origines du village (Antiquité et périodes médiévales).

La fouille préventive réalisée en 2011 au cœur du village ancien de Sornay, sur la rive droite de l’Ognon à 25 km au nord-ouest de Besançon, a permis d’ouvrir une fenêtre de 600 m2 révélant plusieurs périodes distinctes (plus de 180 structures) dont l’ampleur de chacune d’elles reste inconnue. Quelques structures et du mobilier résiduel signalent une première occupation de ce secteur géographique à La Tène final, ainsi que sous le Haut-Empire romain. 
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte