Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 545
Conférences

le (1h17m33s)

Les mosaïques d’Alexandrie

Des palais des Ptolémées aux maisons de l’élite : les mosaïques d’Alexandrie :Héritière de l’artisanat qui s’était développé en Macédoine grâce à la commande royale, la mosaïque s’est ensuite développée à Alexandrie, dès sa fondation en 331 avant J.-C. par Alexandre le Grand, dans les palais lagides comme dans les maisons de l’élite. De l’époque hellénistique à la période impériale, nous présenterons l’évolution des techniques comme la variété des décors et des thèmes iconographiques (les scènes mythologiques restent en relation avec Dionysos, tandis que se créent aussi bien des portraits royaux que des scènes de genre et des représentations de ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (12m37s)

Un jour à Cumes

Reportage effectué sur le site de Cumes (Cuma), à quelques kilomètres à l'ouest de Naples, en Campanie, où travaille l’équipe du Centre Jean Bérard, organisme de recherche - sous la double tutelle de l’École française de Rome et du CNRS - dirigé par Claude POUZADOUX. Cumes est considérée comme la plus ancienne colonie grecque d’Occident. Né d’une commande de la Surintendance archéologique de Naples qui a utilisé une part des fonds structurels Européens pour relancer des recherches archéologiques sur le site de Cumes, l’intérêt de ce programme était triple : mieux connaître l’histoire de cette ville considérable, fixer les ...
Voir la vidéo
Conférences

le (17m33s)

Meules hydrauliques et à traction animale antiques en Bourgogne/Franche-Comté. Luc Jaccottey (INRAP)

La reprise de l’ensemble des collections archéologiques de ces deux régions a amené à la découverte de toute une série de meules dont le diamètre trop important permet d’exclure un entrainement à bras. Ces meules sont principalement de deux types : les premières présentent une conicité assez forte, une surface supérieure du catillus parallèle à la surface active et un système d’entrainement le plus généralement par anilles crampons. Les secondes plus plates, sont typologiquement plus proches des meules à main. Le premier groupe peut sans problème être rattaché à des meules hydrauliques, proches de celles découvertes sur le site d’Avenches ...
Voir la vidéo
Conférences

le (10m21s)

Une villa, un moulin ? La meunerie hydraulique de la grande villa de Burgille (Doubs).

avec la collaboration de Luc Jaccottey (Inrap) et Tatjana Gluhak (Universität J. Guttemberg Mainz) Fouillés à l’occasion des travaux de la ligne ferroviaire à grande vitesse Rhin-Rhône, trois bâtiments relevant de la pars rustica de la grande villa de Burgille (Doubs) révèlent un ensemble d’activités agricoles et artisanales. Changeant de fonction tout au long de l’occupation du domaine, soit du Ier au IVe siècle, les bâtiments remaniés accueillent dans la première moitié du IVe siècle une meunerie hydraulique.Détectée à la faveur de nombreux fragments de meules en basalte présent sur le site, l’existence de l’installation de meunerie est conἀrmée ...
Voir la vidéo
Conférences

le (24m3s)

Les moulins hydrauliques d’En Chaplix et des Tourbières à Avenches (Suisse).

Les fouilles conduites en 1990/1991 et en 2007 à la périphérie nord-est d’Aventicum/Avenches, capitale de la cité des Helvètes, ont permis de mettre au jour deux installations de meunerie hydrauliques antiques, aménagées dans la plaine s’étendant entre la ville et le lac de Morat. Le premier moulin découvert (En Chaplix) se situe à une cinquantaine de mètres à l’ouest de la voie dite du nord-est sur la berge d’un ancien bras de rivière. Plusieurs dizaines de bois appartenant à l’infrastructure du moulin et à deux états successifs de son canal de fuite ont été conservés. L’emprise de la meunerie ...
Voir la vidéo
Conférences

le (16m16s)

De grandes meules gallo-romaines à entrainement par le centre en grès découvertes dans le nord de la France et en Belgique: aspects typologiques et techniques. Paul Picavet

La récente étude des meules issues de seize sites gallo-romains du Nord-Pas-de-Calais, de Picardie et de Belgique a permis la distinction, sur ce territoire formant partie de la Gaule Belgique, de deux types de moulins de grandes dimensions à entrainement par le centre. Si les analyses pétrographiques complètes ne sont pas en mesure d’être présentées (étude en cours), l’observation macroscopique de la roche peut être associée aux caractères morphologiques et techniques des meules pour différencier les deux types de catillus. Le premier, taillé dans un grès feldspathique grossier dit « Arkose d’Haybes », est d’aspect cylindrique et massif, avec ...
Voir la vidéo
Conférences

le (1h1m34s)

La vigne et le vin dans le Tarn à l’époque romaine / Pierre Sillières

La vigne et le vin dans le Tarn à l’époque romaine / Pierre Sillières, in colloque « Les arts et les métiers de la vigne et du vin : révolution des savoirs et des savoir-faire » organisé dans le cadre du projet "Vins, Vignes et vignerons : passages, messages et métissages" par le groupe de recherche "In Vino Varietas" du Centre d’Etude et de Recherche Travail, Organisation, Pouvoir (CERTOP) et par le Département de Géographie de l'Université de Toulouse II-Le Mirail, Albi, 19-21 avril 2013.
Voir la vidéo
Conférences

le (14m27s)

L'erreur chez Montaigne : introduction / Olivier Guerrier, Anne-Marie Cocula, Véronique Ferrer

L'erreur chez Montaigne : introduction / Olivier Guerrier, Anne-Marie Cocula, Véronique Ferrer. in colloque organisé par la Société internationale des amis de Montaigne avec la collaboration de l’Université Bordeaux Montaigne (Centre Montaigne-TELEM) et la Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine (MSHA), Bordeaux, 3-5 décembre 2014.Les Essais de Montaigne apparaissent à bien des égards comme un inventaire des erreurs en tout genre : erreurs des sens ou « de fantasie », « erreurs médicinales », juridiques, philosophiques, religieuses, politiques, voire naturelles, le tout encore fondé sur une pensée de la Chute qui fait de la Créature une errans mus. Cette perspective descriptive, ...
Voir la vidéo
Conférences

le (26m12s)

« La vérité n'est jamais matière d'erreur » / Olivier Guerrier

« La vérité n'est jamais matière d'erreur » / Olivier Guerrier, in "L'erreur chez Montaigne colloque", organisé par la Société internationale des amis de Montaigne avec la collaboration de l’Université Bordeaux Montaigne (Centre Montaigne-TELEM) et la Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine (MSHA), Bordeaux, 3-5 décembre 2014.Thématique 4 : Erreur et notions connexes.Les Essais de Montaigne apparaissent à bien des égards comme un inventaire des erreurs en tout genre : erreurs des sens ou « de fantasie », « erreurs médicinales », juridiques, philosophiques, religieuses, politiques, voire naturelles, le tout encore fondé sur une pensée de la Chute qui fait de la Créature ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter Google+
Mon Compte