Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 647
Entretiens

le (1h17m31s)

JEAN-CLAUDE HAJDUK ET ANDRÉ SCHMID, ANCIENS SOUFFLEURS DE VERRE AU CHALUMEAU, MEILLEURS OUVRIERS DE FRANCE, USINES DE BAGNEAUX-SUR-LOING (PARTIE 2)

Dans cette deuxième partie d’entretien réalisé au musée du verre de Dordives, André Schmid et Jean-Claude Hajduk  se souviennent du concours des meilleurs ouvriers de France qu’ils ont remporté tous les deux dans les années 1960. Les deux anciens collègues abordent également la question de l’apprentissage et des compétences à acquérir pour exercer le métier de souffleur de verre au chalumeau. Au moment où l’entretien a été réalisé, le musée de Dordives était en réaménagement suite à une inondation conséquente. Cet entretien filmé a été réalisé par une équipe de chercheurs en sociologie ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h3m54s)

MARIE-FRANCE NEUILLY ANCIENNE REPASSEUSE CHEZ ROBINET PUIS CHEZ RODIER

Après un apprentissage en alternance dans le secteur de la confection, Marie-France Neuilly intègre en 1969, à l'âge de 16 ans, l'entreprise vierzonnaise Robinet en qualité de repasseuse, un métier qu'elle a exercé prendant de nombreuses années avec plaisir malgré des relations entre collègues difficiles.Cet entretien a été réalisé dans le cadre de la recherche MEMOVIV menée par une équipe de chercheurs en sociologie de l'Université de Tours (CITERES/CETU ETIcS), avec le soutien des archives départementales du Cher et de CICLIC, L'agence du Centre-Val de Loire pour le livre, l'image et la culture numérique. Enquête ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h35m16s)

JOSÉ ANTONIO, ANCIEN OUVRIER DE LA TUILERIE DE GROSSOUVRE ET DE L'ENTREPRISE BMS À SANCOINS (CHER)

Originaire du Portugal, José Antonio est né en 1946 dans un milieu paysan. À l'adolescence, il est embauché dans le secteur du bâtiment. Il arrive en France en 1970 après son service militaire. Il travaille d'abord dans une usine de fabrication de fosses septiques (Sancoins) puis dans une entreprise de maçonnerie (Bourges). Il est ensuite recruté à la tuilerie de Grossouvre comme ouvrier à la fabrication. Il y reste de 1971 à 1978. Il retournera ensuite à Sancoins, jusqu'à sa retraite, travailler à la fabrication de fosses septiques. Au cours de l'entretien, José ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (55m34s)

JACQUELINE RICHARD, ANCIENNE OUVRIÈRE DE LA CARTONNERIE RAFFESTIN À JOUET-SUR-L’AUBOIS ET ANCIENNE PATRONNE DU « CAFÉ DU COMMERCE » À TORTERON (CHER)

Jacqueline Richard est née en 1934 à Sancoins dans un milieu ouvrier. À l'âge de 15 ans, elle fait un apprentissage en couture à Dejointes. En 1954, l'année de son mariage, elle est embauchée comme OS dans l'imprimerie-cartonnerie Raffestin à Jouet-sur-l'Aubois. Elle y travaillera pendant onze ans avant de tenir un établissement de boissons à Torteron, « Le Café du commerce ». Son mari fera une grande partie de sa carrière aux Chantiers de l'Atlantique à Jouet-sur-l'Aubois. Jacqueline, elle, cessera son activité en 1992. Durant l'entretien, elle revient sur les conditions de travail au ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h15m21s)

MARIE-LOUISE PRÉVOST, ANCIENNE OUVRIÈRE À LA CARTONNERIE TURE À LA GUERCHE-SUR-L’AUBOIS PUIS À LA TUILERIE DE GROSSOUVRE (CHER)

Marie-Louise Prévost est née à La Chapelle-Hugon en 1945. Elle quitte l'école à l'adolescence pour s'occuper de sa mère qui est malade. Par la suite, elle est employée à La Guerche-sur-l'Aubois dans la cartonnerie Ture où elle occupera notamment un poste d'encolleuse. Après son mariage (1962), elle se consacre à l'éducation de ses enfants. Au début des années 1970, Marie-Louise est embauchée comme ouvrière en production à la tuilerie de Grossouvre. Elle y restera douze ans jusqu'à son licenciement économique au début des années 1980. Elle travaillera ensuite de nombreuses années pour ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h18m28s)

JEAN-ROBERT GUICHARD, CHEF DU SERVICE DOCUMENTATION DU MATERIEL AU CETIH, PUIS DIRIGEANT DU CENTRE DE LA MODE ET DE LA TECHNOLOGIE DE LA CONFECTION (CMTC) AU MUSÉE DE LA CHEMISERIE A ARGENTON-SUR-CREUSE (PARTIE 1)

Jean-Robert Guichard est né en 1930 à Argenton-sur-Creuse. Alors qu'il doit reprendre le magasin familial de tissus, le destin en décide autrement grâce au soutien de Jean-René Gravereaux, propriétaire des Etablissements Gravereaux situés à Boulogne-Billancourt et Argenton-sur-Creuse. Un stage de 8 mois dans l'entreprise argentonaise lui permet de se familiariser à l'ensemble des tâches relatives à la fabrication d'une chemise. S'ensuit une formation d'un an à Paris au sein de l'Ecole supérieure du vêtement. Le diplôme obtenu, il occupe différents postes dans le secteur de l'industrie de l'habillement en qualité de ...
Voir la vidéo
Entretiens

le (1h45m47s)

JEAN-ROBERT GUICHARD, CHEF DU SERVICE DOCUMENTATION DU MATERIEL AU CETIH, PUIS DIRIGEANT DU CENTRE DE LA MODE ET DE LA TECHNOLOGIE DE LA CONFECTION (CMTC) AU MUSÉE DE LA CHEMISERIE A ARGENTON-SUR-CREUSE (PARTIE 2)

Jean-Robert Guichard est né en 1930 à Argenton-sur-Creuse. Alors qu'il doit reprendre le magasin familial de tissus, le destin en décide autrement grâce au soutien de Jean-René Gravereaux, propriétaire des Etablissements Gravereaux situés à Boulogne-Billancourt et Argenton-sur-Creuse. Un stage de 8 mois dans l'entreprise argentonaise lui permet de se familiariser à l'ensemble des tâches relatives à la fabrication d'une chemise. S'ensuit une formation d'un an à Paris au sein de l'Ecole supérieure du vêtement. Le diplôme obtenu, il occupe différents postes dans le secteur de l'industrie de l'habillement en qualité de ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte