Canal-U

Mon compte

Résultats de recherche

Nombre de programmes trouvés : 58
Conférences

le (1h14m40s)

Rencontre écriture et frontières / Laura Alcoba, Antonio Altarriba.

Regards croisé par delà les frontières (II) : Rencontre écriture et frontières / Laura Alcoba, Antonio Altarriba. In Journée d'études organisée par l'Institut de Recherche et d'Études Culturelles (IRIEC) de l'Université de Toulouse II-Le Mirail, et coordonnée par Cécile Mary Trojani et Marie-Louise Ollé, 7 février 2014.* Illustration du programme et du générique de la séquence vidéo d'après une oeuvre de Lourdes DE LA VILLA LISO ("El barco que toca los ojos", 2002).
Voir la vidéo
Conférences

le (49m52s)

Poème sans limite ? Poème sans réponse - ¿Poema sin limites? Poema sin respuestas / Daniel Vives

Poème sans limite ? Poème sans réponse - ¿Poema sin limites? Poema sin respuestas / Daniel Vives. In "Le souffle long...", colloque international de poésies américaines contemporaines, organisé par le laboratoire FRAMESPA (France Méridionale et Espagne), l'équipe CAS (Culture Anglo-Saxonnes) et le séminaire POP (Poésie... Ou Poésie), Université Toulouse II-Le Mirail, 14-16 mars 2013.[illustration du générique et vignettes : Rythmes de Robert Delaunay, 1932. Photo de FA2010, source : Wikimedia Commons].
Voir la vidéo
Conférences

le (49m19s)

L’art, reflet de la société ? - Esteban Buch

Quels rapports l’art entretient-il avec notre société moderne ? L’art témoigne t-il de notre temps ? C’est à ces questions théoriques que Esteban Buch, Jean Arrouye et Yves Michaud répondent lors de ces rencontres. Respectivement musicologue, sémioticien et philosophe, c’est plus particulièrement autour de la musique, de la peinture et de l’esthétique que se développent leurs discours.Cette conférence sur la thématique « L’art, reflet de la société » comporte trois volets : - « L’art, reflet de la société » - Conférence de Esteban Buch - « L’art reflet de la société » - Conférence de Yves Michaud ...
Voir la vidéo
Conférences

le (47m10s)

Escribir en comunidad en tiempos de violencia / Cristina Rivera Garza

Les réflexions de Cristina Rivera Garza s’inscrivent dans la lignée des travaux d’Achile Mbembe, Giorgio Agamben, Michel Foucault et Judith Butler. Face au déferlement de violences dont souffre le Mexique depuis une vingtaine d’années, violences liées au narcotrafic et à la corruption, puis accrues après que le président Calderón a déclaré la guerre au narcotrafic en 2006, quel est le pouvoir de l’écriture dans une société gangrénée par la violence ? Face à la démission de l’état mexicain, quel est le devoir du citoyen et celui de ...
Voir la vidéo

 
FMSH
 
Facebook Twitter
Mon Compte